?

Log in

No account? Create an account
 
 
20 July 2016 @ 06:46 am
Bon ben c'est un échec, il faut le reconnaître, c'est pathétique  

Donc hier, Babymetal concourait pour l'Alternative Press Award du meilleur groupe étranger, mais surtout, elles se sont produites sur scène au cours d'une mémorable performance.

La première chanson est Karate, chantée en configuration "standard" (c'est plus ou moins ce qu'on voit en temps normal au concert), et les habitués noteront avec satisfaction qu'elles chantent vraiment.

Les deux chansons suivantes sont "Painkiller" et "Breaking the law", qui ne sont pas des titres de Babymetal, mais des covers de Judas Priest. Enfin, covers, pas tout à fait, puisque Rob Halford les accompagne (vers 7'40 dans la vidéo). C'est là que ça devient intéressant, car :
- Pas de chorégraphie, Su se move naturellement le cul sur scène
- C'est elle qui a la voix la plus grave des deux

Puis on passe à Breaking the law, avec deux guitaristes (en plus des deux du Kami Band), Yui et Moa. Je ne suis pas absolument convaincu que Yui ai la moindre compétence en guitare (d'un autre côté, ça n'a jamais été rédhibitoire pour faire carrière comme guitariste métal). En revanche, il me semble bien que les accords et les strokes de Moa sont pertinents. De là à dire qu'elle joue vraiment, ça ne m'étonnerait pas plus que ça.

Tout ça pour dire que c'est rassurant pour la suite des Babymetal. Elles se créent mine de rien une petite crédibilité artistique, et elles font évoluer leur image vers quelque chose de plus mature, plus rock. Ça ne m'étonnerait pas qu'elles prennent un peu de champ après leur tournée, et qu'on les retrouve en 2017 avec des shows un peu moins millimétrés, un peu plus spontanés, et peut-être, un vague début de décolleté, parce qu'après tout, ça commence doucement à devenir des femmes. Du reste, c'est un peu la direction artistique qui avait déjà été ébauchée fin 2015 quand les premiers visuels du nouvel album étaient sortis.


Ihara Saikaku ne disait-il pas Otome wa nametara ikan zeio ?
 
 
 
(Anonymous) on July 20th, 2016 09:11 am (UTC)
Au Japon, les femmes ont généralement plus tendance a montrer leurs jambes que leur poitrines, donc niveau décolleté, c'est malheureusement compromis.