?

Log in

No account? Create an account
 
 
21 August 2016 @ 09:49 am
Oukilé le corium ?  
Hein, >> où qu'il est << ?

Non, Agoravox n'est pas mort. Ce que son cofondateur Joël de Rosnay appelait avec fierté "ça" existe toujours, avec ses perles d'information citoyenne. Cinq ans après le pire cataclysme de tous les temps, et au grand désespoir de la gogosphère, la centrale nucléaire de Fukushima n'a hélas toujours tué personne. Alors, prenant le relai des truffistes un peu fatigués du onze septembre, on va chercher du corium. L'article est vide d'information et riche de suppositions, interpolations hardies et branlage mental sur des détails sans intérêt. Comme toujours, le plus amusant est dans les commentaires, comme celui de Redux qui nous explique que si le corium a disparu, c'est que 95% a filé dans l'atmosphère suite à l'explosion du réacteur. C'est quand même curieux que des tonnes de combustible aient pu disparaître un beau jour sans que personne, parmi les milliers d'Américains qui ont des dosimètres chez eux, n'ai observé une augmentation notable de la radioactivité.

Bref, le corium, il est dans les tuyaux sous la centrale, comme à Tchernobyl. "Des tonnes" de combustible, ça peut sembler énorme, mais il ne faut pas oublier qu'on parle d'un alliage de métaux lourds, donc ça ne représente que quelques mètres cubes de matière très dense.


En mode LOL selfaye à Tchernobyl


J'ai découvert ce matin et avec consternation l'existence de >> wikifur <<, l'encyclopédie furry. Yiff...