?

Log in

No account? Create an account
 
 
04 January 2017 @ 07:20 am
Forum des images  
La plus fantastique aventure de l'existence humaine est la découverte de l'altérité. Découvrir, et apprendre à accepter, que l'autre est autre. Reconnaître sa différence et la tolérer, parce que l'essence de l'autre est aussi légitime la mienne. C'est un long chemin, qui commence le jour où le bambin découvre qu'il peut mentir à sa mère, et qui n'a pas de fin. Et le long de ce chemin, l'honnête homme découvrira un jour qu'il est tout à fait possible d'avoir de l'estime pour un individu dont par ailleurs, on ne partage pas forcément les vues. Mais, s'il poursuit un peu plus loin son chemin, l'honnête homme découvrira aussi que l'inverse est vrai, c'est à dire que l'on peut abonder incidemment au discours d'une personne sans jamais se départir au demeurant de la conviction que c'est le roi des cons.

Prenons Jean-Baptiste Thoret. Son propos dans la vidéo ci-dessous (qui date d'un an) est que le cinéma populaire Français est médiocre. On ne peut pas lui donner tort. Au début de son intervention, il nous dit "on va essayer de ne pas être condescendant". En vrac :
"cette certaine idée de la France là, c'est du conte de fée"
"en fait je suis en territoire ennemi là"
"cette blonde-là" (en parlant de Louane)
"pauvre paysan qui cherche l'âme sœur, et de préférence pas en Ukraine"
"toujours la même rengaine, la fin du petit commerce, la peur de la mondialisation"
"la France éternelle qui n'a jamais existé"
Mais je pense que la condescendance la plus éminente est l'os même de son propos, à savoir qu'il existe des films de cinéma (les siens, ceux de Ford et Lubitsch), et des films qui ne sont pas de cinéma (ceux de Dany Boon et Luc Besson). Mine de rien, il exclut de ce qu'il appelle "le cinéma" toute une partie de la production, sur la base de ce qui est finalement, ses goûts personnels.

Ce qui est fascinant chez Thoret, c'est que dans la haine du peuple qui suinte de son discours, la répétition pathologique des quelques mêmes éléments ouvre une fenêtre sur son univers mental.
- Publicité (c'est moche, c'est de l'argent, ça pourrit tout)
- Télévision (c'est moche, ça pourrit tout, c'est médiocre)
- Raciste (raciiiiiiiste !)
- John Ford (c'est Dieu)
- BFM (bizarrement, c'est synonyme d'arabe, chez lui)
- Stéréotype ("c'est pas un personnage, c'est un stéréotype")
Ce dernier point est d'ailleurs singulier. Thoret est un quadragénaire à cheveux longs et à écharpe. C'est lui-même un stéréotype du gauchiste universitaire attardé. Et tout dans son discours confirme qu'en effet, c'est un beau spécimen de fasciste de gauche. Ce qui est sidérant, c'est à quel point ses références sont datées. Ainsi, il nous parle de l'esthétique publicitaire et télévisuelle (comme repoussoir, par opposition avec le Cinéma, hein). Il fait remarquer, à juste titre, que le cinéma n'est plus un medium dominant, et que les sorties du mercredi ne passionnent plus les jeunes des lycées. Cependant, il considère que la télévision l'a remplacé, ce qui est faux. Les jeunes ne regardent plus vraiment la télévision, un medium sur le déclin. Ils sont sur internet ou jouent aux jeux vidéo, mais ça, on dirait que c'est complètement passé au-dessus de sa tête, à Thoret.

Et puis il y a un impensé, un non-dit, un nom qui est prononcé une ou deux fois mais dont on soupçonne l'importance centrale dans la psyché de Thoret : Sarkozy. Ah ça, il ne l'a pas digéré, le Sarko. On suppose l'effondrement qu'a dû causer son élimination de la course à la présidentielle.

A un moment quand même il a un instant de lucidité, sur "Rien à déclarer", film de Dany Boon, où il se demande si la réalité du XXIe siècle, c'est les blagues Belges et l'accent Belge, ou si c'est Molenbeek. Oui, finement observé. Mais alors, imaginez que demain, je me pointe à la Commission d'Avance sur Recette avec un pitch du genre "je veux faire un film à la Oliver Stone sur ce qui s'est réellement passé dans le Bataclan, les mutilations, les agressions sexuelles etc..." ou bien "je veux faire un documentaire sur les derniers blancs de Sarcelles coincés dans des quartiers hors des lois ravagés par les trafics, où on ne peut plus acheter une côte de porc". Bon, y'a des chances que je me fasse jeter dehors par la sécurité. Mais je ne pense pas que les sujets ci-dessus soient vraiment les vérités actuelles que monsieur Thoret attend d'un film de cinéma.

Thoret est symptomatique des intellectuels de gauche aujourd'hui. Ils ne sont pas idiots. Ils ne vivent pas sur la lune. Ils ont bien constaté que leur idéologie ne fonctionne pas et que la France s'effondre - Thoret l'a du reste expérimenté lui-même, c'est un rescapé de l'attaque contre Charlie-Hebdo. Mais ils sont psychologiquement incapables d'en tirer les conséquences - à savoir qu'il faut changer la gauche collectivement, ou changer de camp individuellement. En psychologie, on appelle ça l'engagement : ils se sont trop investis dans leur montage intellectuel pour reconnaître que c'était que de la merde. Alors, ils s'énervent et vomissent leur bile d'hystérique maoiste sans le moindre souci de décence. La rage de Thoret, fort heureusement, est inoffensive, ce n'est qu'un critique de cinéma. Mais des Thoret, il y en a plein les universités, les grandes écoles, les couloirs des ministères et des rédactions. Ils savent qu'ils sont en train de crever. Eux, ils sont dangereux, ils seront prêts à tout pour survivre.

Vid :
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on January 4th, 2017 05:48 pm (UTC)
Un texte plein d'espoir et de belles promesses auxquelles je me permet de croire.
Merci, ça c'est un post de Noël.

Melvas
Manoupromanou on January 6th, 2017 12:19 pm (UTC)
Et bien, ça, ça fait peur...
(Anonymous) on January 4th, 2017 08:17 pm (UTC)
En somme, ce sont un peu les nouveaux espérantistes ?

Kyp.
(Anonymous) on January 5th, 2017 06:52 pm (UTC)
Il serait intéressant de vérifier quelle proportion de la population Espérantiste est de gauche. Je dirais une bonne partie. Changer le monde, ça a jamais eu énormément de succès à droite.

Le Saigneur.
Gonzague LoumintopeGonzague Loumintope on January 5th, 2017 09:18 am (UTC)
T-Rex ?
C'est un tyrannosaure en illustration ?
Wladoushkoï: Mister Wladwl4d on January 6th, 2017 08:25 pm (UTC)
RE: T-Rex ?
J'en suis désolé, mais c'est la troisième fois que je lis ce commentaire et je ris toujours autant, c'est-à-dire vraiment beaucoup !
Typhon Baal Hammonbaal_ammon on January 6th, 2017 11:28 am (UTC)
« stéréotype du gauchiste universitaire attardé »

Gauchiste, j'en sais rien, je suppose que c'est sociologiquement probable, mais en quoi c'est un universitaire ? Il occupe pas de fonction dans une université, il a vraisemblablement jamais enseigné dans une université, ni fait de recherche, ni rien.
Sa bio officielle commence en 1999, c'est à dire quand il avait 30 ans, ce qui rend difficile de conclure sur ses études mais est vraisemblablement un signe qu'il n'a rien fait de spécialement prestigieux, et généralement, les journalistes ont assez peu de diplômes, surtout les "culturels".