?

Log in

No account? Create an account
 
 
30 January 2017 @ 07:04 am
RIP George "Deathmonger" Michael  

30 janvier 2017 : signature du 28e amendement
par le Président Donald M. F. Trump, à la
suite de quoi "Megitsune" fut joué pour la
première fois en tant qu'hymne national.





So fucking thrash metal
 
 
 
Melvas Roncecoeur on January 30th, 2017 04:17 pm (UTC)
N'empêche, il a signé pas mal de décrets importants en peu de temps, petite pensée émue pour les gauchistes qui se consolaient en pensant qu'il ne ferait pas ce qu'il a promis une fois à la Maison Blanche, et qu'ils qualifiaient de personne "sans expérience politique", alors que ce rythme de promulgation témoigne d'une préparation importante.
aspexploreraspexplorer on January 30th, 2017 05:54 pm (UTC)
Je n'en disconviens pas.
(Anonymous) on January 30th, 2017 09:15 pm (UTC)
"pas mal de décrets importants en peu de temps"
Il est en train de faire pas mal de merde, oui. Ne pas confondre force de travail et diarrhée législative.
On verra bien combien d'américains mourront suite à la disparition prochaine du Romneycare, ou perdront maison et travail, ou souffriront de moult séquelles & afflictions plutôt que d'en être prestement guéris.

Le Créateur Fou, l'inflation législative, n'était-ce pas une tactique de Sarkozy?
Melvas Roncecoeur on January 31st, 2017 06:08 am (UTC)
Pilonner le TAFTA c'est de la merde ?
Rapatrier des usines automobiles c'est de la merde ?
Taxer les produits faits dans les pays pauvres pour inciter à produire aux USA c'est de la merde ?
Renforcer le mur avec le Mexique et le faire financer par le Mexique, c'est de la merde ?

Donc en fait, redonner du boulot aux américains et les protéger de l'immigration massive, c'est nul, tout ce qui compte, c'est les allocs. Je reconnais bien là l'esprit d'assistanat français, fort heureusement, nous sommes aux USA.
Pas besoin d'allocs quand on a du boulot.
Et puis ce n'est pas "il", c'est toute une équipe, composée de militaires notamment, qui affrontent l'état profond américain, on est à des années lumières d'un Sarkosy.
Wladoushkoïwl4d on January 31st, 2017 09:52 am (UTC)
Euuuuh...
En politique, le bien et le mal, c'est très relatif. De fait je m'abstiendrai de commenter les actions de M. Trump avant d'en avoir constaté les effets.

Toutefois, je ne peux pas te laisser dire "tout ce qui compte c'est les allocs". Un minimum de protection sociale pour avoir l'opportunité de se refaire face aux aléas de la vie, ce n'est pas superflu. Et je ne pense pas que créer artificiellement du travail à l'ère de la robotisation soit une solution intelligente pour l'avenir. On ferait mieux de se demander s'il n'y a pas d'autres façons de vivre bien que d'aller se faire chier au bureau ou à l'usine.
Melvas Roncecoeur on January 31st, 2017 04:24 pm (UTC)
Re: Euuuuh...
Le développement du capital prévoit que seuls 10% de la population travailleront à l’avenir. Les autres seront tués, faut pas rêver, quand les Nation auront fait faillite et que les banques contrôleront tout, on sera traités comme des animaux.
Justement, pour accélérer cette faillite, il y a le revenu universel, couplé à l'immigration massive et la régularisation massive des sans-papiers, qui mènera à la faillite du système, et donc à la prise du pays par ses créanciers. Le plus marrant, c'est que Mr Hamont nous présente ce projet comme un moyen de lutter contre la violence capitaliste, alors que c'est fait pour la hâter.

Un revenu universel doit être financé par une taxation du capital, sinon on se fout de nous. Sinon, on peut aussi abolir le capital, et redonner à chacun un travail sain et pas trop prenant, car c'est Humain, il faut être un peu actif. Mais bon, abolir le capital, c'est la vraie gauche, donc l'extrême droite, donc non.
(Anonymous) on January 31st, 2017 08:12 pm (UTC)
Re: Euuuuh...
"Le développement du capital prévoit que seuls 10% de la population travailleront à l’avenir. Les autres seront tués [...]"
Ce message vous était proposé par le Complot (TM).
Le Complot (TM), par vous, pour vous.

"Un revenu universel doit être financé par une taxation du capital, sinon on se fout de nous."
Capital, bénéfices, revenus...
Quand lance-t-on un véritable coup de filet sur les fraudeurs les plus riches, que l'on mette la main sur les milliards qu'ils doivent?

"on peut aussi abolir le capital, et redonner à chacun un travail sain et pas trop prenant"
Dans le principe, on pourrait, mais les nationalistes hurlent au marxisme, à chaque fois. Du coup, on peux pas. Pis c'est compliqué, faut faire comme la météo et remettre à jour en permanence les données, et faut faire ça dans un régime vraiment démocratique sinon ça se corromps et se pourrit de l'intérieur, mais les gens qui veulent faire la révolution veulent une dictature du prolétariat... Fiouuu.

"abolir le capital, c'est la vraie gauche,"
Poursuivez.

"donc l'extrême droite"
Loulle.

Le Créateur Fou, LEFT IS RIGHT, FREEDOM IS SLAVERY.
(Anonymous) on January 31st, 2017 07:59 pm (UTC)
Ouhlaa, ouhlaa.
J'ai dit "pas mal", Je n'ai pas dit "que".

1) Le taffetas.
J'ai ouïe dire qu'il avait fait cesser le Trans-Pacific Partnership. C'est supposément la même chose, mais concernant le Pacifique. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, mais ce n'est pas TAFTA. Il est aussi possible qu'il se soit occupé de TAFTA, mais Je n'en aurais pas entendu parler (auquel cas, oui, ce serait plutôt une bonne chose).

2) Le "rapatriement".
En soi, se garder des usines et des industries, c'est plutôt bien. Maintenant, le grand cirque médiatique de Trump qui aboie très fort quand une boite fait mine de partir, J'ai des doutes.
Revoyons la manœuvre: 1) Telle entreprise commence à communiquer sur un possible déménagement. 2)Trump râle très fort en publique et offre de l'argent gratuit / des avantages en nature si la boite reste. 3a) La boite n'avait pas l'intention de partir et gagne de la valeur sur le dos des Etats-Unis, donc du contribuable. 3b) La boite voulait se faire bien voir des ménages et profite de la pub gratuite pour annoncer que les emplois restent sur place 3c) La boite n'en a cure et délocalise quand même. Gêné de cet échec, Trump lance un fait alternatif ou enchaine sur la prochaine chasse aux sorcières.
(Possibilité de multi-classement.)
Et avec un petit biais de sélection (on oublie quand ça ne marche pas, on met en avant tout ce qui marche), facile de se faire un beau palmarès et de se poser en défenseur de l'emploi.

3) Le protectionnisme
Taxer des produits complexes pour encourager la manufacture domestique, ce peut être une bonne idée, pourquoi pas, mais il faut des filières domestiques (Comment ça se passe pour les Apple qui sont 100% en Chine? On déplie une usine Quechua?). Taxer les fruits exotiques qui ne peuvent pas pousser là, ça va juste faire monter les prix / changer les pays étrangers fournisseurs.
Tout dépend.

4) Le mur.
Oui. C'est de la merde.

"redonner du boulot aux américains"
Obama a redonné du boulot aux américains. Trump, on verra, mais ce n'est pas super bien parti.

"les protéger de l'immigration massive"
Bouuuuuh, les vilains immigrés quantiques, qui viennent simultanément voler les emplois pourris dont on ne veut pas, et glander car ils sont trop feignants!

"allocs", "assistanat"
Aux Etats-Unis, tu peux en avoir pour 12 000 dollars après t'être fait coudre quatre points de sutures. Si tu te casse un bras, tu perds ta maison, ton taf / ta boite, ta caisse, et c'est la rue. Mais oui, continuez à essayer de faire croire que votre cause, c'est celle des classes moyennes, des travailleurs pauvres, des petits patrons.

"Pas besoin d'allocs quand on a du boulot."
Ne vous pointez jamais dans un Walmart avec une mentalité pareille, c'est un coup à se faire équarrir et dépecer par le personnel.

"qui affrontent l'état profond américain"
Les millionnaires qui affrontent l'état profond? Genre?

"on est à des années lumières d'un Sarkosy"
J'avoue. Sarkozy a eu plus de voix que ses adversaires, lui.

Le Créateur Fou, on verra bien.