?

Log in

No account? Create an account
 
 
18 February 2017 @ 10:00 am
Lithographies de poche à vocation didactique et commémorative  
" ... Alors tout d'abord, permettez moi de vous remercier pour avoir pris cette commande, et surtout pour l'avoir honorée aussi rapidement.
- Mais c'était un honneur, monsieur le Gouverneur ! Vous imaginez, pour quelqu'un comme moi, un tel travail, c'est l'aboutissement d'une carrière ! L'assurance d'une postérité artistique. J'ai travaillé d'arrache-pied, sans prendre de repos depuis une semaine, et bien sûr, dans la plus totale discrétion.
- Et je vous en remercie, monsieur Laboustine-Chabrière. Avez-vous les épreuves ?
- Tout à fait, dans ce carton. Il s'agit de reproduction agrandies cinq fois, évidemment, les résultats finaux mesureront entre douze centimètres pour la cinq francs...
- Tut tut tut...
- Oui pardon, douze centimètres pour la plus petite de ces six "lithographies de poche à vocation didactique et commémorative éditées par la Banque de France dans un but tout à fait innocent", à dix-sept centimètres environ pour la plus grande.
- Exactement.
- Alors donc, j'ai choisi comme sujet une série de personnages historiques en situation, afin d'illustrer la longue histoire de notre beau pays.
- Quelle riche idée !
- Pour commencer, du plus petit au plus grand, on va dire comme ça, voici Louis IX. Symbole de justice, d'honnêteté et de continuité de l'idée nationale, j'ai jugé qu'en outre, politiquement, ce serait intéressant, dans le contexte actuel, de donner quelques motifs de satisfaction à la fraction traditionnelle de la population, qui n'a guère reçu, ces dernières années, beaucoup de gages de considération de la part de l’État.
- Délicate attention. Mais dites, votre Saint Louis, il n'est pas sous son chêne ?
- J'y ai pensé, mais ça faisait trop image d'Epinal. J'ai préféré le représenter à la tête de ses chevaliers, prenant Damiette lors de la 7e croisade. C'est plus original.
- Si vous le dites.
- Pour le dix, enfin, je veux dire, le suivant, j'ai pensé à Lyautey, figure plus moderne bien sûr, et emblématique de l'ouverture de la France sur le monde au XIXe siècle. Vous le voyez ici mener ses troupes à l'assaut de l'ouadi El-Zigouigoui, juché sur un dromadaire, sabre au clair. Ça plaira aux enfants.
- Moui...
- Ici nous avons l'illustration de l'esprit de sacrifice, avec l'image ô combien évocatrice de Rolland sonnant de l'olifant à Roncevaux. Et celle-ci, je l'aime particulièrement, c'est Bonaparte donnant la charge aux mamelouks à la bataille des Pyramides. Exotisme, exaltation de l'épopée napoléonienne...
- Je vois...
- Pour le cent, j'ai pensé à une figure contemporaine évoquant tout à la fois l'esprit d'aventure et la fidélité indéfectible à la République, le général Bigeard, ici patrouillant dans les Aurès avec son couvre-chef si typique des paras de l'époque.
- Ah oui, quand même... Dites-moi, ça me revient, vous n'étiez pas au Front National il y a quelques années ?
- Moi ? Mais jamais de la vie !
- Ah bon, vous me rassurez.
- Je n'ai rien à foutre avec ces pédales gauchistes. Et donc pour finir...
- Ah. Mais, c'est quoi ça ?
- Eh bien vous voyez, c'est Charles Martel à Poitiers. Regardez comme j'ai bien rendu l'impression du turban qui vole et du crâne qui éclate sous les coups de marteau.
- Et c'est supposé évoquer quoi ?
- L'envie de faire chier les arabes.
- Ah. Bon. C'est pas tout à fait ce que j'espérais mais on n'a pas le temps. Vous porterez ça vite fait à Chamallières, allez, vite vite vite... "

 
 
 
captain_lol on February 20th, 2017 06:41 pm (UTC)
Il faudrait montrer Lyautey au Maroc aux identitaires pour qu'ils comprennent le concept de "grand remplacement" et "on est plus chez soi", ça les éduquerait.
(Anonymous) on February 21st, 2017 06:09 pm (UTC)
J'imagine bien la réponse typique: "Naaan, mais, heuuu, tu compreeends, nous, haaan, on apportait la civilisation, geenre, la not', quoi, qu'est intrinsèquement meilleur, haaan.
Alors qu'eux, ils apportent la leur, haaan.
Naaan, on on est pas v'nu les chercher pour les entasser dans des usines et les payer deux-tiers moins cher, c't'un complot.
Et puis genre, haaaan, y'a déjà 300 millions d'arabes en France, on est envahis, on est plus chez nous, haaaan."

Pour le reste, enseigner l'Histoire de notre beau pays, même les points qui fâchent comme par exemple nos empires coloniaux, oui, ce serait une bonne chose, ça remettraient peut-être certaines choses à leur place.

Le Créateur Fou, qui citerait bien Schiller dans le contexte.