?

Log in

 
 
29 March 2017 @ 08:15 am
Sans tabou  

" ...dépréciation pour pertes au troisième trimestre sur le marché des matières premières. Par ailleurs, les perspectives à moyen terme sur l'immobilier en Europe restent indécises, et la dernière étude du cabinet sur le prix du foncier et les signaux de la BCE sur une sortie du "quantitative easing" plus rapide et plus franche que prévue n'incitent pas à l'optimisme.

Pour ce qui est de la Banque de Détail, le réseau remonte depuis plusieurs années une désaffection de nos services, attribuée pour partie à la complexité des process sous la pression du régulateur, ce qui conduit à une baisse de la réactivité et des tarifs bancaires jugés trop élevés par nos clients, et d'autre part, à la concurrence accrue des nouveaux acteurs financiers que sont les banques en ligne et les fintech. Les investissements consentis lors du plan "Bank of Tomorrow" sont de nature à limiter cette évolution, mais pas de l'arrêter, ce qui nous conduit à nous interroger sur la pérennité à terme de notre business model.

Voici ce qui a décidé le Groupe, au niveau mondial, à se désengager progressivement de ces secteurs, traditionnels leviers de croissance pour la banque, afin d'investir massivement dans un des seuls secteurs analysés comme porteurs par notre service prospective : l'élevage caprin de moyenne-montagne.

La France sera leader de cet ambitieux projet de transformation. Nous avons été chargés par le Groupe d'être pionniers en la matière, en je vous annonce aujourd'hui que nous venons de faire plusieurs acquisitions importantes dans le secteur en Ardèche et en Lozère, à savoir Lou Mazel dou Ravi, l'exploitation Castanier, la bergerie de Puymassac, ainsi que la coopérative laitière du Cheneviou.

En ce qui concerne les inquiétudes que pourraient avoir certains membres du personnel quand à la pérennité de l'emploi, qu'ils se rassurent : il n'y aura pas de licenciement sec, nous sommes actuellement en négociation avec les partenaires sociaux pour ouvrir un plan de sauvegarde de l'emploi, basé, j'insiste, sur le volontariat. En outre, les collaborateurs non-concernés par ce plan seront progressivement formés aux métiers de l'élevage et de la filière fromagère. Nous avons signé en ce sens un partenariat avec le Ministère de l'Agriculture.

Je comprends l'étonnement de certains parmi vous, qui n'avez certainement pas envisagé ce type de carrière, c'est bien normal. Mais vous savez, la vie moderne, c'est ça, il faut savoir s'adapter, changer, explorer de nouveaux horizons sans tabou. Elle est finie, l'époque où on pouvait passer toute sa carrière derrière le même bureau à faire le même travail, il faut être dynamique. Et dynamique, il l'est sans aucun doute, le prochain intervenant de notre workshop. Je vous demande tous d'accueillir sous vos applaudissements le père Jaffuel, de Castelpertuse-en-Limognac, dans l'Allier, et son sympathique chien Patou, qui vont nous parler du retour du loup !
- Woof ! "
 
 
 
Wladoushkoïwl4d on March 29th, 2017 08:04 am (UTC)
S'il y a maintien de salaire, je signe tout de suite.
(Anonymous) on March 29th, 2017 08:31 am (UTC)
Aquò es un plan bona idèa. Avèm pas res a far de mai de banquiers per nos raubar.
Contràriament als precedentas diplomats, poiràn dire que son vertadièrament utils a la societat.
(Anonymous) on March 31st, 2017 10:01 pm (UTC)
J'ai presque tout compris. Quel estoit le sens le mot "raubar", Ie vous prie?

Le Créateur Fou, langues romanes.
(Anonymous) on March 29th, 2017 03:32 pm (UTC)
Quelle arrogance aveugle de la part de ces financiers de se croire en capacité physique et intellectuelle de pratiquer un vrai métier. Ils vont se faire dévorer par les chèvres en moins de quinze jours.

Melvas
(Anonymous) on March 30th, 2017 12:40 pm (UTC)
J'ai ri

Flaac
(Anonymous) on March 29th, 2017 07:35 pm (UTC)
ça sent le vécu tout ça.
Les grands plan fumeux de réorganisation, présenté dans une assemblée au nom ronflant par des pontes qui préparent déjà leurs parachute doré...