?

Log in

 
 
30 April 2017 @ 12:14 pm
Check the dictionnary  

Une tribu méconnue de punks, les
"Please tell me what I have the right to think"
 
 
 
(Anonymous) on April 30th, 2017 10:40 am (UTC)
Je crois que "ne pas haïr une personne pour des raisons arbitraire" est la base de la base.

Ce genre de réaction comme "bouhou, pourquoi il disent que je suis vilain, rien parceque je veux taper sur des gens que je trouve pas beau. C'est pas juste, sales hypocrite", m'a toujours un peu sidéré. Genre, si on fait chier des gens dont la tête ne vous reviens pas, faut pas s'étonner qu'il y en aura pour se plaindre.
aspexploreraspexplorer on April 30th, 2017 11:05 am (UTC)
Je crois au contraire que haïr les gens pour des raisons arbitraires est l'essence du punk. Mais bon...
(Anonymous) on May 1st, 2017 12:13 am (UTC)
No sexism : on a pas le droit de dire à une femme qu'elle sera moins efficace qu'un homme en tant que commando parachutiste. Pourtant ça se fait. No racism : On a pas le droit de vouloir éviter à son gosse un collège composé en majorité d'étrangers qui parlent à peine français. Mais ça se fait. No ageism : on a pas le droit de dire d'un vieillard qu'il n'a pas d'avenir en tant que top modèle. Mais ça se fait. No ableism : on a pas le droit de refuser un cul de jatte pour faire les vendanges. Mais ça se fait. No homophobia : On a pas le droit de dire que le mariage homo est un non-sens, pourtant les mots eux même le disent, mariage impliquant une notion d'hétérogénéité. On ne marie pas du sel avec du sel. No fatphobia : On a pas le droit de dire que les gros sont moches, mais c'est le cas. No transphobia : c'est complètement con de se prétendre femme si on a des chromosomes masculins. Mais faut pas le dire. No hatefulness : On a pas le droit de haïr les monstres qui écrasent des gens exprès pour faire chier le monde. No facho-phobia : Interdire des sentiments et des opinions, c'est facho, mais c'est bien, en fait. C'est punk. No futur, qu'ils disaient. Pas pour eux, en tous cas, ça c'est sur. Melvas
(Anonymous) on May 1st, 2017 08:20 am (UTC)
"on a pas le droit de dire à une femme qu'elle sera moins efficace qu'un homme en tant que commando parachutiste. Pourtant ça se fait."
Si, on a le droit. Les prérequis physique imposer pour devenir para-commando sont les même pour les hommes et les femme et personne ne se plain.

"On a pas le droit de vouloir éviter à son gosse un collège composé en majorité d'étrangers qui parlent à peine français. Mais ça se fait."
C'est surtout que les collèges composé majoritairement d'étranger sont parmi les pire car on ne leur permet rien d'autre. Il fut un temps où l'enseignement français promouvais la mixité social (à un époque où la distinction visuel entre riche et pauvre était moins évidente) et ça avait un certain efficacité.

"on a pas le droit de dire d'un vieillard qu'il n'a pas d'avenir en tant que top modèle. Mais ça se fait."
Tu pense vraiment qu'il y en a pour se plaindre de ça? Le vrais problème est quand on fait des "restructuration social" qui pousse à la porte des gens qui sont à moins de 10 ans de la retraite et que personne ne veux réengager. Tu crois que c'est pas ton problème, mais attend d'être vieux

"on a pas le droit de refuser un cul de jatte pour faire les vendanges. Mais ça se fait."
Faut que tu arrête d'inventer des scénario à la con dont personne ne se plein dans la réalité.

"On a pas le droit de dire que le mariage homo est un non-sens, pourtant les mots eux même le disent, mariage impliquant une notion d'hétérogénéité. On ne marie pas du sel avec du sel."
Faux. Le mariage n'a aucun notion intrinsèque d'hétérogénéité. Il s'agit d'un concept qui a fortement évolué au fil du temps et qui varie même de continent à continent. En occident, surtout pour le mariage civil, le mariage signifie des avantages fiscale et un sécurité d'assurance vie pour son partenaire. C'est aussi un engagement de passer le reste de ses jours avec sont partenaire (du moins jusqu'au divorce) C'est marrant comme tu te plains que les gauchos t'accuse de crime de pensée, quand toi même, tu veux dicté à d'autre gens comment vivre leur vie privée.

"On a pas le droit de dire que les gros sont moches, mais c'est le cas."
Je dirai juste que l'on se moque bien plus facilement des gros que des fumeurs, pourtant ces derniers mettent leurs santé bien plus en dangé que les gros. Peut-être que c'est comme tu le suggère, parce que un fumeur ça à la classe, alors qu'un gros, non.

"c'est complètement con de se prétendre femme si on a des chromosomes masculins. Mais faut pas le dire."
C'est surtout que c'est parce que c'est faux de dire que le genre se limite au gènes. Avant la découverte de l'adn, on croyait le genre définis par l’appareil génital, preuve que la notion de genre a scientifiquement évolué. Il est maintenant scientifiquement prouvé que le cerveau aussi peut être genré (une partie du cerveau est aussi une glande endocrine, et celle si est genré pour réguler le reste du système hormonale qui est différent pour un homme et pur un femme).
Scientifiquement i ly a donc trois type de genre:
-le genre génétique
-le genre des parties reproductives
-le genre du cerveau
Nier l’existence de l'un de ces genres, c'est nié la réalité.

"On a pas le droit de haïr les monstres qui écrasent des gens exprès pour faire chier le monde."
Tu fais exprès de mal comprendre? C'est ne pas haïr sans raison qui est reproché, là.

"Interdire des sentiments et des opinions, c'est facho, mais c'est bien, en fait."
Putain, les gens qui joue au victime parce qu’on leur dit de ne pas être méchant, ça commence par me sortir par les trous de nez. Il serait peut-être temps de comprendre que, quand on est contre l'oppression, se battre contre les opinions qui promeuvent l’oppression, ça relève de la cohérence, pas de la contradiction.

Ah, oui aussi, tu vois ce que j'ai fait? J'ai aéré mon texte. Tu devrais au moins apprendre à faire ça pour le confort de lecture.
(Anonymous) on May 1st, 2017 05:50 pm (UTC)
Autant J'approuve le recadrage sur les faits, autant Je saigne des yeux du fait de la forme:
" Les prérequis physique" => physiques
"imposer" => imposés
" les même " => les mêmes
"les femme " => les femmes
"personne ne se plain." => plaint

Et c'est comme ça tout au long du texte. Il M'arrive aussi de faire des grosses fautes débiles, mais J'essaye au moins de Me relire pour ne pas passer pour un gros glandu.
Un effort, de grâce.

Le Créateur Fou, orthographiquement correct.
(Anonymous) on May 1st, 2017 06:09 pm (UTC)
Pardon
(Anonymous) on May 1st, 2017 10:02 pm (UTC)
"C'est surtout que les collèges composé majoritairement d'étranger sont parmi les pire car on ne leur permet rien d'autre"

Qui ça "on" ? Il y a des lois spéciales discriminantes pour ce genre de collèges ? Ben non. Si ces collèges sont pourris, c'est en relation aux élèves qui le composent, justement. Donc la bonne formule c'est : les collèges composés majoritairement d'africains sont parmi les pires car ils sont composés majoritairement d'africains.

"Le mariage n'a aucun notion intrinsèque d'hétérogénéité"

On marie des couleurs différentes, des saveurs différentes, et des sexes différents. Le mariage, c'est la complémentarité et la rencontre de l'altérité. D'ailleurs, les homos ont toujours eu le droit de se marier et d'avoir des enfants. Avec une femme. Un mariage stérile et un non-sens, le but principal du mariage étant l'enfantement. Cette vision individualiste du mariage est récente et n'est possible qu'en cette période d'opulence et de sécurité, ce qui ne durera pas.

Un transsexuel n'est pas un féru d'abstractions pseudo-scientifiques, c'est un malade mental qui va parfois jusqu'à l'opération chirurgicale et qui subit une véritable obsession quasiment invalidante. Donc on peut refuser d'avoir des trans au pouvoir ou dans l'armée sans être un facho.

"Tu fais exprès de mal comprendre? C'est ne pas haïr sans raison qui est reproché, là"

Mais il y a des raisons, justement. La plupart du temps, les haines et les peurs et les rejets sont parfaitement fondés, que ces fondements soient réels ou portés par la télé. Peu de gens haïssent juste pour le plaisir, même les djihadistes ont des raisons parfois intelligibles.

"quand on est contre l'oppression, se battre contre les opinions qui promeuvent l’oppression, ça relève de la cohérence, pas de la contradiction."

Je suis parfaitement d'accord, d'ailleurs je pense que pour préserver une société libérale il faut en exclure les éléments qui sont culturellement opposés au pluralisme démocratique, comme les partisans de l'islam politique, par exemple.
Combattre une opinion, c'est la définition même du fascisme. Ce combat contre "la haine" (concept abstrait) n'est qu'une façon de nous désarmer psychologiquement, c'est de la lutte des classes, tout comme la théorie du genre, qui sert à avilir la civilisation et compliquer encore plus les rapports hommes femmes dans une stratégie de génocide ethnique par la dénatalité.

Quand aux sauts de lignes, j'en fais tout le temps, et des fois ça ne marche pas, mais je te laisses à ta fierté de connaître une si complexe fonction informatique.

Melvas
(Anonymous) on May 2nd, 2017 05:18 pm (UTC)
"Qui ça "on" ? Il y a des lois spéciales discriminantes pour ce genre de collèges ? Ben non. Si ces collèges sont pourris, c'est en relation aux élèves qui le composent, justement. "
Pas besoin de loi pour discriminé. La mixité social, ça ne vient pas naturellement. Les écoles, c'est souvent le contenu du quartier où il est. Et les gens riche et pauvre on souvent tendance à ne pas partager les même quartiers. C'est justement parce que la France imposait la mixité sociale que, pendant un temps, on a pu voir ses effets.

"On marie des couleurs différentes, des saveurs différentes, et des sexes différents." Ce n'est en aucun cas une loi fondamentale de l'univers. Et il n'y a pas non plus forcément besoin que deux parfum soit aux antipodes pour se marier.
" mariage, c'est la complémentarité et la rencontre de l'altérité. "
Chose qui est parfaitement possible au sein d'un couple de même sexe.
"D'ailleurs, les homos ont toujours eu le droit de se marier et d'avoir des enfants. Avec une femme." Oui, mais là, tu vois, le but est de se marier avec son âme sœur. Pas de faire plaisir au parents pour maintenir les apparence.
"Un mariage stérile et un non-sens,"
Tout le couples stériles incapable de procréer te remercient.
"le but principal du mariage étant l'enfantement. "
Tout les couples qui ne désirent pas de progéniture te passent aussi le salut.
"Cette vision individualiste du mariage est récente et n'est possible qu'en cette période d'opulence et de sécurité, ce qui ne durera pas."
A ben tu vois que le mariage gai, c'est bien.

"Mais il y a des raisons, justement. La plupart du temps, les haines et les peurs et les rejets sont parfaitement fondés"
Non, très souvent non. Je rappelles à ceux qui n'auraient pas suivi que haïr quelqu'un parce qu’on trouve qu'il ressemble à quelqu'un d'autre de méchant est absolument sans fondement et va à l'encontre de l'état de droit.
" Peu de gens haïssent juste pour le plaisir"
Tu serais surpris.

"il faut en exclure les éléments qui sont culturellement opposés au pluralisme démocratique, comme les partisans de l'islam politique, par exemple. "
Oui, alors, je sais que certain on du mal à y croire, mais presque personne ne soutient la Sharia. Même parmi les communauté musulmane d’Europe.
(Anonymous) on May 2nd, 2017 05:51 pm (UTC)
Quand on nous parle de mixité sociale, on parle en fait de mixité raciale. Un collège ou un quartier qui se prend une dose de "mixité sociale" se prend en fait une dose de gens d'origine africaine, je t'invite à vérifier si ça te choque. Les pauvres ne sont pas spécialement violents ou cancres, les écoles populaires homogènes ethniquement sont plutôt performantes. Par contre si on y met une grosse dose d'africains alors on a les violences, l'effondrement du niveau et le vandalisme des installations. Forcément, si on ne parle même pas français à la maison, c'est pas facile d'avoir des bonnes notes en littérature. De plus le QI moyen des africains est en moyenne de 20% inférieur à celui des caucasiens, donc on ne peut pas avoir un programme scolaire commun pour des populations aux capacités intellectuelles si différentes. Et comme en France c'est toujours aux bons de s'adapter aux médiocres, on préfère baisser le niveau, par exemple les dernières réformes sur l'orthographe et la grammaire.

"le mariage, c'est la complémentarité et la rencontre de l'altérité."
"Chose qui est parfaitement possible au sein d'un couple de même sexe"

Cette phrase ne veut absolument rien dire. La complémentarité, c'est celle entre l'homme et la femme, qui est la source de la Vie depuis des milliers d'années, pour chaque forme de vie, alors c'est pas les dégénérés de la LGBT qui vont changer ça.

"le but principal du mariage étant l'enfantement. "
Tout les couples qui ne désirent pas de progéniture te passent aussi le salut

Les couples qui ne veulent pas d'enfants peuvent crever en enfer ; ils n'ont d'ailleurs aucun avenir, ce qui est une excellente nouvelle.

"Je rappelles à ceux qui n'auraient pas suivi que haïr quelqu'un parce qu’on trouve qu'il ressemble à quelqu'un d'autre de méchant est absolument sans fondement et va à l'encontre de l'état de droit."

Je rappelle que laisser venir chez nous des populations opposées culturellement à l'Etat de droit va à l'encontre de l'Etat de droit. Je rappelle aussi que laisser entrer les méchants sous prétexte qu'il y a des gentils parmi eux reviens à sacrifier les victimes futures de ces méchants au nom des supposés gentils étrangers, cela revient donc à sacrifier des européens pour sauver des africains, ce qui n'est pas vraiment de l'Humanisme. Ce qui n'est pas écologique non plus, les blancs étant en voie de disparition, ce qui n'est pas du tout le cas des africains.

"Oui, alors, je sais que certain on du mal à y croire, mais presque personne ne soutient la Sharia. Même parmi les communauté musulmane d’Europe."

28% des musulmans de France veulent la sharia, selon l'institut Montaigne, tout à fait crédible et mainstream. Si tu appelles ça "personne" pour te rassurer, je te laisse à ton confortable déni de réalité.

Melvas

(Anonymous) on May 2nd, 2017 01:28 pm (UTC)
Je veux bien pour une partie de l'affiche. On ne choisis pas de devenir une vieille lesbienne obèse.

Par contre l'individu qui choisi de se faire refaire les organes génitaux, c'est une autre affaire.