?

Log in

No account? Create an account
 
 
16 November 2017 @ 07:11 am
Oui mais douze maravedis, ça reste cher  

You're face quand la Nabilla locale fait une analyse
politique plus pertinente que 99% des journalistes politiques



C'est amusant ce qui se passe à gauche en ce moment. Apparemment, c'est la guerre civile entre Mediapart et Charlie Hebdo, et certainement pas pour des raisons de moustache. Dans le même moment, ça clashe sévère entre le médiatique avocat Eric Dupont-Moretti et le non-moins médiatique philosophe BHL, et l'ampleur des vagues agitées par les media autour de ces chamailleries indique qu'il y a vraiment un sujet de fond débattu là-dessous.

Le débat important, il est dû à l'émergence de forces politiques issues des "diversités visibles". C'est ce que la gauche a appelé de ses vœux depuis des années et qui se réalise enfin : les banlieues se réveillent, les banlieues bougent, les banlieues se lèvent... oui mais les banlieues sont délinquantes, violentes, racistes, machistes, islamistes, portées sur le viol et l'égorgement des infidèles. Les banlieues ne sont pas républicaines. Elles ne sont pas de gauche. Elles ne portent pas les valeurs d'humanité, de fraternité, de laïcité, elles se foutent de la lutte des classes, elles préfèrent la lutte des races. Elles se foutent de Jules Ferry et de Pierre Mendès-France, ce koufar sioniste. Merde alors...

Face à cette évidence qui crève les yeux des Français depuis trente ans et vient à peine de réveiller quelques neurones parmi notre classe politique, c'est la panique. La gauche ayant abandonné son électorat traditionnel pour cultiver avec passion, et force subvention, cet avenir de la France qui s'avère bien peu prometteur, on s'interroge sur la stratégie. Vaut-il mieux mourir en amarrant son vieux rafiot à une chébèque de barbaresque qui vous passeront au fil du cimeterre à la première occasion, ou vaut-il mieux mourir en tentant de rejoindre à la nage cette île lointaine qu'on a quittée avec pertes et fracas en trahissant ses habitants ?

Moi, je vais vous dire, pour autant qu'ils crèvent...


Indigène de la République vendant Anne Hidalgo, Cécile Duflot et
Clémentine Autain pour douze maravedis au souk de Châteauroux.
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on November 16th, 2017 09:35 am (UTC)
"oui mais les banlieues sont délinquantes, violentes, racistes, machistes, islamistes, portées sur le viol et l'égorgement des infidèles. Les banlieues ne sont pas républicaines. Elles ne sont pas de gauche. Elles ne portent pas les valeurs d'humanité, de fraternité, de laïcité, elles se foutent de la lutte des classes, elles préfèrent la lutte des races. Elles se foutent de Jules Ferry et de Pierre Mendès-France, ce koufar sioniste. Merde alors...

Face à cette évidence qui crève les yeux des Français depuis trente ans et vient à peine de réveiller quelques neurones parmi notre classe politique, c'est la panique. La gauche ayant abandonné son électorat traditionnel pour cultiver avec passion, et force subvention, cet avenir de la France qui s'avère bien peu prometteur, on s'interroge sur la stratégie. Vaut-il mieux mourir en amarrant son vieux rafiot à une chébèque de barbaresque qui vous passeront au fil du cimeterre à la première occasion, ou vaut-il mieux mourir en tentant de rejoindre à la nage cette île lointaine qu'on a quittée avec pertes et fracas en trahissant ses habitants ?
"

Putain, c'est vraiment ton opinion? la délinquence et la iolence peut-^tre provoquée de manière très grave par une minorité de con. Il ne faut pas grand chose pour que l'odre s'écroule. Croire que les plus violent représente la tendence générale est faux.

Qui plus est, la gauche a toujours maintenu que maintenir les populations les plus démunies sous un soupape de plomb mènerait inévitablement à une explosion et on peu pas leur donner tort pour le coup.
(Anonymous) on November 16th, 2017 05:48 pm (UTC)
"la gauche a toujours maintenu que maintenir les populations les plus démunies sous un soupape de plomb"

Une soupape de plomb ? des milliards déversés en vain, des installations diverses constamment détruites et reconstruites, de l'exposition médiatique en veux tu en voilà, des policiers qui se font littéralement incendier et insulter sans aucune riposte, du sursis qui se reconduit éternellement, des viols requalifiés en agression sexuelle, des pratiques barbares scandaleusement tolérées (viande halal, égorgement de l'aid...), des mosquées convaincues d'incitation à la violence qu'on arrive pas à fermer, des miss France toujours métisses, de la discrimination à l'embauche en leur faveur, une terreur antiraciste croissante, de la haine raciale dans le rap tolérée, des bâtiments flambants neufs, le tout avec le RSA, les APL, les logements sociaux, les tarifs d'énergie avantageux, la CMU et autres AME, etc, etc, et c'est ça que vous appelez "soupape de plomb" ?

C'est du délire en phase terminale, un genre d'autisme. Et en plus on dit une chape de plomb.


"oui mais les banlieues sont délinquantes, violentes, racistes, machistes, islamistes, portées sur le viol et l'égorgement des infidèles. Les banlieues ne sont pas républicaines. Elles ne sont pas de gauche. Elles ne portent pas les valeurs d'humanité, de fraternité, de laïcité, elles se foutent de la lutte des classes, elles préfèrent la lutte des races. Elles se foutent de Jules Ferry et de Pierre Mendès-France, ce koufar sioniste. Merde alors..."

Ce passage est criant de vérité, sauf que ce n'est pas seulement les banlieues, mais l'ensemble du monde afro et arabo-musulman, notre avenir, en Europe.
Comme le dit Erdogan et d'autres imams buveurs de pisse de chameau : on vous envahira grâce à votre démocratie, et ensuite on vous dominera avec notre charia. "La démocratie est comme un bus : on la prend pour aller où on veut, puis on descend" (citation d'Erdogan assez récente).
Et oui, car c'est au nom de la démocratie que les gauchistes nous condamnent à un avenir non-démocratique.
Faut préciser qu'ici "démocratie" signifie "aveuglement", "naïveté pathologique" ou encore "suicide civilisationnel", et même "ethno-masochisme". Rien à voir avec la démocratie donc, les Grecs anciens auraient déjà réglé le péril islamique avec pertes et fracas.

Pour conclure, cette peinture est terrifiante d'actualité, de promesse d'avenir, et nous rappelle un passé dont nous devrions nous souvenir. L'extrême droite si chère aux gauchistes est là, pas chez les "suprématistes blancs" que les médias cherchent désespérément.

Melvas
(Anonymous) on November 17th, 2017 08:40 am (UTC)
Not the OP.

Je préfère mille fois tes soi-disants barbares métis incitant à la violence que les abrutis des beaux quartiers qui laissnet crever les clodos ou les braves campagnards qui violent aussi, pour info, et tuent le cochon à l'ancienne, d'ailleurs c'est bientôt la bonne période.

Ton discours est affligeant de réactionnisme. Il m'inquiète plus pour mon avenir de bon petit blanc français de souche que les dizaines de gens que je croise toutes les semaines et qui, dans leur écrasante majorité, sont des gens très aimables qui ne demandent qu'à ne pas être traités en citoyens de seconde zone.

Signé : un mec qui intervient en banlieue, dans des équipes principalement constituées d'effectifs féminins, avec un uniforme et un véhicule sérigraphié.

Rends service à tes contemporains : cause de ce que tu connais.
(Anonymous) on November 17th, 2017 04:58 pm (UTC)
"dans leur écrasante majorité, sont des gens très aimables qui ne demandent qu'à ne pas être traités en citoyens de seconde zone."

Ils se plaignent d'être traités comme des citoyens de seconde zone ? C'est fou ça, moi j'ai carrément l'impression qu'ils sont traités comme des êtres supérieurs, des genres d'aryens basanés, des vaches sacrées, des intouchables.
C'est vrai quoi, on ne peut plus les critiquer sans être accusé de racisme/réactionnisme/nazisme ou autres fadaises, selon l’inquisiteur du moment.
Ils égorgent des moutons avec leurs enfants dans la rue ? Bof, pas grave, faut respecter, c'est la tradition. La viande halal ? un recul sanitaire et en matière de maltraitance animale ? Bof, pas grave, faut respecter, c'est la tradition.
Par contre, la corrida, oh là, ça c'est grave, ah, les sales blancs.

Le voile intégral, uniforme officiel de nos ennemis mortels ? Bof, pas grave, faut respecter. Par contre si tu portes une croix gammée tu vas en taule.

C'est simple : les gauchistes ont défini le racisme comme la haine des blancs pour les noirs.
Donc si t'es carrément raciste anti-blanc, t'es certain de ne pas être raciste, t'es le contraire de raciste, t'es antiraciste.

"Signé : un mec qui intervient en banlieue"

Et pourquoi il faut payer des gens pour "intervenir dans les banlieues" ? C'est quoi la différence entre "les banlieues" et les quartiers pauvres normaux si c'est pas "ethnique" ?

Et cette ridicule accusation d'amalgame... "j'en connais plein, ils sont pas tous comme ça."
Qui fait l'amalgame ? Quand on proteste contre une prière de rue, une grosse provocation perpétrée par une bande d'abrutis détestables, ben on veut les dégager, quoi. Eux, pas tous les autres qui leur ressembleraient. Eux et tous ceux qui pilotent ce genre d'action de conquête. Personne ne fait d'amalgame stupide, c'est juste un argument pour ceux qui n'en ont pas.

Pour l'instant, entre la Bible, le code pénal Français et le Coran, seul un livre codifie précisément le statut des citoyens de seconde zone.

Melvas



(Anonymous) on November 17th, 2017 06:56 pm (UTC)
" C'est quoi la différence entre "les banlieues" et les quartiers pauvres normaux"
Y en a pas. Ceux qui interviennent dans les banlieues les aident aussi. Quoi, tu savait pas qu'il y avait des blanc, là aussi?

Pas la fautes des bronzé si il y a moins de pauvre blanc, aussi.
(Anonymous) on November 20th, 2017 04:46 pm (UTC)
Tu tombes direct dans le voile intégral, l'égorgement de mouton et la viande halal (au demeurant, recul sanitaire et maltraitance, ça ou n'importe quel abattoir...)
Mais on s'en bat la race, de tout ça !

Quand tu y vas, dans les banlieues, tu te rends vite compte que tout ce que tu énumères, là, c'est des fantasmes. Des fantasmes de petit blanc bien au chaud, le cul vissé sur son siège à déblatérer sur un PC.

Si je te dis que les pratiques que tu décris sont une minorité, c'est pas une image, c'est pas que je t'accuse de faire de l'amalgame, je cherche même pas à te convaincre : n'importe quel couillon qui a fait du réseau à Paris sait que tu te gourres. Je passe juste mes nerfs sur toi, ça me détend.

Personne dans nos équipes ne tient ton discours.

Mais bon, mes équipiers, ils sont sur le terrain.

Eux.

Allez, des bisous.
(Anonymous) on November 20th, 2017 05:34 pm (UTC)
"Si je te dis que les pratiques que tu décris sont une minorité,"

Oui, ce genre de population produit ce genre de minorités, c'est comme ça, c'est statistique. Sans ces populations, on a pas ce genre de minorité.
Et ce genre de minorité, il faut leur rentrer dans le lard, la République devrait être un mur face à ça, elle sait très bien le faire pour d'autres choses d'ailleurs.
Mais là elle ne le fait pas.

On veut que ces minorités soient traitées comme il se doit, et on nous accuse d'amalgame. Voilà toute l'histoire.
Et je bosse moi aussi, je suis ouvrier, j'ai 38 ans et des banlieues j'en ai vu une paire. J'y ai vu des bâtiments modernes et flambants neufs, et des noirs patibulaires rôder et me dire de partir.
Mon expérience correspond aux théories auxquelles je crois, tout comme vous, comme tout le monde (sauf les gauchistes, qui ont une religion).

Melvas

(Anonymous) on November 21st, 2017 10:00 am (UTC)
Sans ces populations, on n'a pas ce genre de minorité.

Lolilol. Parce que Emile Louis, il était reubeu à la base ?

Et les Apaches, ils étaient noirs ?

Et y a pas de criminalité dans les beaux quartiers ?

Et y a pas de curés pédophiles ?

Même dans les endroits où il n'y a pas de criminalité du tout, il y en a. Prenons St Barthélémy, l'île des riches. Officiellement, zéro criminalité. En pratique, les gamines de 17 ans qui tapinent sur les bateaux des riches, ça n'existe pas. Et puis y a pas de fournisseurs de drogue. Et puis la coutume consistant pour les gosses de riche à pousser les saisonniers à scooter avec le pare-choc de leur bagnole, on n'en cause pas, ça ferait désordre. Et puis le fameux "ticket de peut-être," billet d'avion gratuit pour Saint Martin pour tous les mecs qui sont pauvres et ont un casier... Bref, on s'éloigne du neuf-trois.

La pauvreté génère le rejet, la criminalité et la haine. Pas besoin d'être gauchiste pour comprendre ça. Et c'est pas en leur assénant comme une vérité universelle qu'ils sont des privilégiés alors même que ceux qui tentent de s'en sortir subissent deux heures de RER et des entretiens d'embauche à deux vitesse qu'on va contrer ça.

Mais bon, apparemment, c'est compliqué à comprendre.
(Anonymous) on November 21st, 2017 05:33 pm (UTC)
Les minorités dont on parle construisent des mosquées salafistes, interdisent aux filles de sortir sans voile, égorgent des moutons dans la rue, forment de patrouilles de police de la charia, font des attentats, des agressions racistes, des prières de rue, des mutilations génitales, des attaques à l'acide, des mariages forcés avec des gamines, etc, etc, ne faites pas semblant de ne pas comprendre c'est ridicule.
Donc je répète : sans ces populations, on a pas ce genre de minorités.

La pauvreté n'est pas une excuse, dans les quartiers pauvres blancs ou asiatiques la vie est bien plus agréable.

Les quartiers asiatiques de Paris ont les mêmes bâtiments, le même niveau de vie, ce sont aussi des immigrés. Pourtant leurs quartiers ne sont pas délabrés, leurs enfants sont sages et travaillent bien, et les adultes sont discrets et ont un taux d'emploi supérieur à la moyenne, ainsi qu'un taux d'incarcération inférieur à la moyenne.
C'est la preuve évidente qu'il y a bien une notion ethnique dans l'équation.

Et dans les banlieues il n'y a pas de pauvreté, il y a les APL, le RSA, la CMU, l'AME, les logements sociaux, les tarifs de gaz/électricité réduits, etc, donc les banlieues ne sont pas pauvres. J'ai moi même vécu au RSA quelques années, avec d'autres comme moi, et on a jamais agressé personne dans le métro.

Entretien d'embauche à deux vitesses LOOOL !

Parce que vous croyez que mon diplôme et mon CDI on me les a offert car je suis blanc ?
Et quand on arrive en retard, qu'on parle comme un débile, qu'on s'habille comme une racaille, ben on a pas le job, ça n'a rien à voir avec un racisme à l'embauche.
Les asiatiques ne se plaignent pas d'entretien à deux vitesses.
Et les turcs qui ne prennent que des turcs dans les kebabs, c'est des racistes ?
Et les chinois qui ne prennent que des chinois dans leurs restos, c'est des racistes ?
Si un chef d'entreprise blanc souhaite travailler avec des blancs, c'est son droit le plus strict.

Les racailles sont agressives car elles n'ont pas d'identité, elles vivent en France mais se considèrent d'une autre culture, elles ont le cul entre deux chaises, donc elles ont la haine, c'est juste un mélange de racisme et de jalousie, et puis c'est si reposant de reporter tous ses torts sur le méchant blanc raciste. Et elles écoutent du rap de gangster raciste curieusement non-censuré, ça aide pas.
C'est pourtant pas compliqué à comprendre.

Melvas
(Anonymous) on November 16th, 2017 06:35 pm (UTC)
Tellement vrai! Les contradictions jusque là plus ou moins étouffées entre islamisme et idéologie de gauche (l'égalité des sexes bien sûr, mais aussi l'anticléricalisme, et jusqu'à l'antiracisme,...) se révèlent de plus en plus dans leur clarté éblouissante, il suffit de suivre les contorsions désespérées des militants pour assurer la cohérence du tout : les féministes qui défendent le voile, les antiracistes qui inventent le concept de "racisé" (tellement similaire à celui de race!),...
On sent bien que le cycle se termine, les deux idéologies doivent diverger. Ce que ça préfigure je n'en sais rien par contre
(Anonymous) on November 16th, 2017 06:51 pm (UTC)
Ce que ça préfigure ? Nous sommes dans une république pré-islamique, avec tout ce que ça augure. Les deux idéologies ne vont pas diverger : l'une va se soumettre à l'autre, je laisse deviner laquelle.
(Anonymous) on November 16th, 2017 07:31 pm (UTC)
"elles se foutent de la lutte des classes, elles préfèrent la lutte des races"

Quasiment toute l'explication de l'immigration musulmane et de son soutient par nos oligarques expliquée en 15 syllabes, merci pour ce concentré de vérité. Bien qu'on le sache depuis environ Karl Marx.

Melvas
(Anonymous) on November 17th, 2017 08:42 am (UTC)
Ca ne veut rien dire "République pré-islamique", juste avant une République Islamique tu veux dire? A voir, mais le parti non-islamique (si on peut l'appeler comme ça) maîtrise encore deux leviers critiques du au pouvoir :
- la Police, qui reste très souchienne (au moins en esprit)
- L'Armée, moins puissante mais dont le seul travail actuel est littéralement de combattre des musulmans un peu partout.

Evidemment les pro-islam contrôlent les média, les pouvoirs politiques (quand même!), mais pas notre administration pléthorique qui, étant au contact de la diversité, a du mal à adhérer au vivrensemblisme.
(Anonymous) on November 17th, 2017 08:52 am (UTC)
Toi t'es un bon, toi.

La police et l'armée sont contrôlées par un "parti non-islamique" et sont critiques du pouvoir. Les media sont contrôlés par les "pro-islam." Et les vaccins ça donne l'autisme, et y a pas de réchauffement climatique, et le 11 septembre c'est les reptiliens, et si ma soeur en avait deux, comment l'appellerait-on, je vous le demande.


Bon, les mecs, c'est bien joli, mais perso, je suivais Asp depuis... Ouhlala, j'étais en ERASMUS, ça remonte. 2005, de mémoire. Je n'ai pas vocation à continuer à souffrir en constatant cette évolution en reports de concert metal (j'en fais assez sans avoir besoin du point de vue des autres) et autres élucubrations habituelles des soraliens en mal d'émotions.

Des bisous.
(Anonymous) on November 17th, 2017 06:55 am (UTC)
Comment, après avoir fait le constat que deux entités de gauche sont actuellement en conflit, on peut faire une critique en disant "la" gauche ?
(Anonymous) on November 17th, 2017 08:35 am (UTC)
Toi personne ne doit te parler dans les soirées!
(Anonymous) on November 17th, 2017 05:04 pm (UTC)
On dit pas "la gauche". On dit "le gauchisme", par opposition à la vraie gauche. Le gauchisme, c'est l'état d'esprit dans lequel les milliardaires veulent qu'on soit. C'est le contraire de la vraie gauche.
svenizkypeur: Le Créateur Fousvenizkypeur on November 17th, 2017 03:21 pm (UTC)
Pas assez de négativité, pas assez de myopie, pas assez de gens dans le même sac, trop de nuances.
Allez, Je montre comme l'on fait:

"Les humains, c'est de la merde. A peine né, c'est pas foutu de se lever, marcher, et se prendre à bouffer. Tous des assistés!
Et une fois adulte, attention! Ça bouffe tout, ça détruit tout, ça pousse à l'extinction tout ce qui fait semblant de ne pas être domestiqué, ça pollue tout, ça ruine tout. Ça crève à petit feu, en se chiant à la gueule, en s'entretuant, en se réduisant les uns les autres en esclavage. Ça meurt à petit feu, mais pas assez vite.
Le seul vrai tort des USA et de l'URSS, c'est de ne pas s'être atomisé, de ne pas avoir débarrassé le monde de cette peste bipède.
Les humains, il faudrait tous les tuer."

Le Créateur Fou, sinon, la filiale StormFront, c'est pour quand?

Edited at 2017-11-17 03:22 pm (UTC)