?

Log in

No account? Create an account
 
 
26 September 2015 @ 07:59 am
Vous savez où il est né ?  

Y avait un homme qui s'appelait Davy
Il était né dans le Tennessee
Si courageux que quand il était p'tit
Il tua un ours du premier coup d'fusil

Refrain
Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais peur
De rien ni de personneuh
Ah, on peut dire qu'il était téméraire
Sacré Davy
Il ne craignait rien de rien
Ni dieu ni démon
Ni d'en dire trop
C'est vrai qu'il était bavard, Davy, Davy Crockett
Il ne savait pas s'arrêter
C'était une vraie pipelette
Et en plus, c'était pour raconter des conneries, Davy
On croyait que c'était fini
Il n'en était pas à la moitié !
Il bavassait, il bavassait
Imperturbable
Impavide
Inébranlable Davy
Partout, du Mississipi au Missouri, on l'appelait
"Davy, le moulin à paroles", Davy Crockett
(Je vous ai dit qu'il était né dans le Tennessee ?)
Bon, des fois, il devenait tout rouge
Il fallait qu'il s'arrête un peu
Pour respirer
Et puis, il repartait aussi sec !
Des heures et des heures
Avec sa casquette en raton laveur
il avait chaud, Davy, surtout en été
Et avoir la langue bien pendue
Ça dessèche
Surtout du côté du Texas
Et d'ailleurs c'est comme ça qu'il est mort, Davy Crockett
Il a trop parlé
Pas assez bu
C'est le seul Américain à être jamais mort de n'avoir pas assez bu
En fait il n'est jamais arrivé jusqu'à Fort Alamo
Ça, c'est les conneries qu'on raconte aux touristes sur Davy
En vrai, il a fait un malaise
Dans le désert, sur le chemin d'Alamo
Il est tombé de sa mule
Il est tombé sur un gros caillou
Et tout desséché qu'il était
Il s'est cassé en deux
Davy
Davy Crockett
L'homme qui n'a peur de rien
Ben voilà
Sinon qu'est-ce que je peux vous raconter ?
Il y a des T-shirts et des casquettes
Des mugs
Des serviettes de bain
En vente à la boutique
A la sortie du musée
De Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a peur de rien
(Détaxe possible sur présentation du passeport)


A quatorze ans il s'était perdu
Dans un désert vaste et inconnu
Pendant dix jours il marcha vers le Sud
Sans rien manger qu'un petit peu d'herbe crue

Refrain
Davy, Davy Crockett
Ah, vous êtes encore là ?
Ben, du coup je ne sais que dire de plus
En fait à la base
C'était juste un type ordinaire
On n'est même pas sûr qu'il portait une toque en fourrure
C'était juste un politicien
Qui siégeait en habits de trappeur
On sait pas pourquoi
Il était sûrement un peu cinoque
D'ailleurs il a fini par se faire tuer à Fort Alamo
Ce qui n'est pas très digne d'un honnête parlementaire si vous voulez mon avis
Oui, j'ai raconté des conneries tout à l'heure
Y'a pas grand monde dans ce musée
Je m'ennuie
J'invente des trucs
Comme Davy qui se dessèche, tout ça
En parlant de se dessécher
Vous me payez le coup à la buvette ?


Pendant la guerre contre les indiens
Il combattit tout seul contre vingt
Ayant une flèche plantée dans une main
Il l'arracha avec son autre main

Refrain
Bon, vu que vous êtes partis pour rester
Je vais en profiter pour lire un coup
Vous voulez écouter cette histoire ?
OK, on y va.
Chante, ô Muse,
la colère d’Achille,
fils de Pélée,
colère funeste, qui causa tant de malheurs aux Grecs,
qui précipita dans les enfers les âmes courageuses de tant de héros,
et rendit leurs corps la proie des chiens
et des vautours.
Ainsi s’accomplit la volonté de Zeus,
du jour où se divisèrent,
après une vive dispute,
Agamemnon, roi des hommes, et le divin Achille.
Qui donc, parmi les immortels, excita ces chefs à se quereller avec tant de violence ?
Le fils de Zeus et de Léto.
Irrité contre Agamemnon, il fit naître une maladie funeste dans l’armée,
et les peuples périssaient,
parce que l’Atride avait méprisé Chrysès, prêtre de ce dieu.
Chrysès, Chrysès Crockett, l'homme qui n'a peur de rien.
Chrysès s’était rendu près des rapides vaisseaux des Grecs pour racheter sa fille;
Il portait de riches présents,
et,
tenant dans ses mains le sceptre d’or et les bandelettes d’Apollon,
il implorait tous les Grecs,
et surtout les deux Atrides,
chefs des peuples :
« Atrides,
et vous, Grecs belliqueux,
que les dieux habitants de l’Olympe vous donnent de renverser la ville de Priam et de retourner heureusement dans vos foyers !
Mais rendez-moi ma fille chérie, acceptez sa rançon,
et respectez le fils de Zeus,
Apollon,
qui lance au loin ses traits
Jusqu'au Tennessee »
 
 
 
(Anonymous) on September 26th, 2015 10:21 am (UTC)
Un jour qu'il jouait à saute-moutons
Il atterrit sur un bien gros tronc
Suite à c't écart qui finit for mal
Il put chanter Joe-Le-Taxi en version originale

Davy, Davy Crocket
L'homme qui n'a plus d'roustons
(Anonymous) on September 26th, 2015 10:27 am (UTC)
Is there no spleen?
Neither no seem high! Maybe should listen the Onfray...

Anyway, cannot havn't see the this: http://www.laboiteverte.fr/une-navette-spatiale-russe-en-bois-abandonnee/

And also the that: https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Alexandre_de_Calonne

nito - fluent yes.
(Anonymous) on September 26th, 2015 08:23 pm (UTC)
Alors les paris sont lancés : extazy ? Alcool? Crack?
Samaël Néocetrasamael_neocetra on September 27th, 2015 07:23 pm (UTC)
Mais non voyons ! Tétine.

SN, tétinou.
blaireaumanblaireauman on September 28th, 2015 07:56 pm (UTC)
1 - désoeuvrement au boulot
2- alcool
3 - psilocybine