?

Log in

No account? Create an account
 
 
24 November 2015 @ 06:46 am
Scorpion + Europe - Zenith de Lille  
N'écoutant que mon courage, et l'amour du rock, j'ai donc pris mon bâton de pèlerin ainsi que le TGV pour me rendre à Lille, charmante et humide petite cité du nord de la France. J'aurais tout aussi bien pu y aller en DeLorean, puisqu'il s'agissait, ne rigolez pas, d'aller écouter Scorpions, avec Europe en première partie. Pour vous donner une idée, le prétexte de la tournée est les 50 ans de carrière Scorpions.

Le Zenith de Lille (qui est en dur) était bourré comme un œuf pour accueillir ces vaillants représentants du troisième âge (je ne parle pas de cette période qui s'achève par la chute de Sauron, ils ne sont quand même pas si vieux).


C'est particulier, Europe, c'est un groupe qui il y a quelques temps, était l'exemple que l'on prenait dans les festivaux pour expliquer ce qu'est le faux métal. Et puis, petit à petit, à force de tracer leur sillon, ils se sont acquis une crédibilité. Bon, c'est pas Phil Anselmo, mais on est contents de les voir. Pour être bref, Europe a assuré une première partie tout à fait honorable, techniquement très compétente, à l'exception de quelques petits passages à vide du chanteur, dûs sans doute à un retour défaillant. Le public était un peu mollasson cependant, il est vrai que compte-tenu de l'âge moyen de l'audience, les tentatives de slam se seraient sans doute terminées par des ruptures de prothèse de hanche. Comme de juste, les Européens finissent leur set sur "The final condom".


Arrivent les Scorpions, avec un splendide décor fait de gigantesques écrans, ça sent le professionnalisme boche. De fait, le show est super rodé, sans pour autant perdre en sincérité. C'est épatant de voir des grands-pères de 70 ans encore assez vaillants pour occuper la scène, sautiller guitare à la main et embarquer le public dans un show qui en remontrerait à bien des groupes de petits jeunes. Bien sûr, quand ils quittent la salle avant d'avoir chanté "Still loving you", personne n'est dupe dans l'assistance, et on finit en beauté par "Rock you like a hurricane".


Ils passent ce soir au POPB, si vous trouvez des places allez-y.



 
 
 
(Anonymous) on November 24th, 2015 08:30 am (UTC)
Est-ce qu'on peut prendre "The Final Countdown" au sérieux quand ce n'est pas joué au kazookeylele ?

Athreeren
(Anonymous) on November 24th, 2015 08:07 pm (UTC)
On peut pas prendre The Final Countdown au sérieux quelques soient les conditions quand on a vu Arrested Development.

Le Saigneur.
(Anonymous) on November 24th, 2015 06:25 pm (UTC)
Le POPB ?
LOOOOOOOOL, on sent que t'es un vieil incontinent.
Tu voulais surement parler de l'AccorHotels Arena ?
aspexploreraspexplorer on November 24th, 2015 07:30 pm (UTC)
Re: Le POPB ?
L'AccorHotels Arena n'existe pas.
(Anonymous) on November 24th, 2015 09:23 pm (UTC)
Re: Le POPB ?
Sissi, et le naming progresse.
Il y aura bientôt le PFG Auditorium, dans le XIème.
En tout cas, bonne continuation au La Poste CardioTétine.