?

Log in

 
 
18 April 2016 @ 06:50 am
Ce post est réalisé en partenariat avec L'Oréal  
Le pire c'est que scientifiquement
parlant, il a probablement raison.







Ceci n'est pas une explosion atomique. C'est un liberty ship
plein de munitions touché mar un kamikaze à la fin de la
seconde guerre mondiale. L'équipage a miraculeusement survécu.

Hein ? Bon ok, ils ont été vaporisés.
 
 
 
(Anonymous) on April 18th, 2016 09:57 am (UTC)
D'un point de vue émergence des allergies, intolérances alimentaires et maladies auto-immunes, oui c'est une bonne partie de l'explication scientifique et il a raison.

Ceci dit, ce n'est pas non plus irrationnel de vouloir réduire la mortalité des maladies infectieuses. C'est même un calcul assez évident quand on compare les chiffres de morts par maladies infectieuse entre maintenant et il y a un siècle. Et le coût que cela représente pour la société.
(Anonymous) on April 18th, 2016 10:27 am (UTC)
Hein ? Bon ok, ils ont été vaporisés.

Vous avez des preuves ?
aspexplorer: crysisaspexplorer on April 18th, 2016 11:51 am (UTC)
Non. Et personne n'en a trouvé d'ailleurs. Si ça se fait ils ont trouvé refuge sur un atoll voisin et se font pomper la queue par des vahinées depuis 70 ans.
(Anonymous) on April 18th, 2016 06:03 pm (UTC)
Topkek
(Anonymous) on April 18th, 2016 12:00 pm (UTC)
Ce que je trouve dommage, c'est qu'il ne dit presque rien de drôle et pourtant tout le monde rigole. J'ai bien aimé le coup de la brosse à la fin mais c'est tout. Quelqu'un peut-il me conseiller un humoriste américain qui fasse vraiment de l'humour ? Les très rares extraits que j'ai vu ont toujours été des commentaires sociaux-economico-politique avec des rires en arrière plan.
Si je pouvais en trouver un (même ancien) qui puisse souffrir la comparaison avec un Desproges, Devos ou Coluche, ça m'intéresserait vraiment.
aspexploreraspexplorer on April 18th, 2016 05:20 pm (UTC)
C'est intéressant ce que tu dis. Car le rire, c'est une réaction de l'homme à une transgression inopinée des règles sociales. Si un monsieur tombe dans la rue, c'est drôle, car il perd sa dignité, le rire permet de désamorcer le caractère potentiellement dangereux (pour la société, car générateur de violence) d'une situation qui ne devrait normalement pas se produire.

Le fait que l'humour américain naisse du simple énoncé de vérités trahit le fait que chez l'Américain, il est particulièrement mal venu d'être franc et honnête. On en déduit que dans la vie courante, chacun est supposé adopter une attitude et un discours propre à servir ses intérêts, et tout un chacun s'attend à ce qu'autrui en fasse autant. La tenue d'un discours alternatif est alors vu comme dérangeant et, de ce fait, générateur de rire.

Il est à noter qu'en France, la parole n'est pas plus libre, pourtant l'humour est bien différent. C'est une singularité.
(Anonymous) on April 18th, 2016 07:59 pm (UTC)
Ben oui, mais la rupture existe dés l'énoncé des simples faits, condamnés au silence ou à l'oubli par le discours ambiant.

Pour être drôle il suffit de dire la vérité, dixit Dieudo.

Et le tout emballé dans une forme de délire maitrisé pour échapper à la pesanteur de la démonstration.

Ce n'est que mon humble point de vue, j'ai l'impression de retrouver sur ce blog la même mécanique qu'utilise Georges Carlin. Le grain de folie qui autorise à dire ce que tout le monde s'efforce de ne pas voir, et c'est de là que vient le rire, puisque dire ce que l'on voit est déjà une transgression des règles sociales.
(Anonymous) on April 18th, 2016 12:41 pm (UTC)
Et pendant ce temps-là, les vahinés pompaient, elles pompaient.

Vaporisés ou lyophilisés, c'étaient pas des mous du genou les Abenonymes. Ils savaient s'éclater à l'époque.
(Anonymous) on April 27th, 2016 04:54 pm (UTC)
"Le pire c'est que scientifiquement parlant, il a probablement raison"
Ah bon, vraiment Asp ? Alors tu as probablement abandonné la science depuis longtemps.