?

Log in

No account? Create an account
 
 
25 May 2016 @ 07:29 am
Comment ça va finir, la loi travail  
Le gouvernement va finir par reculer. Il finit toujours par reculer quand la rue a senti le goût du sang. Le gouvernement va reculer et abandonner la loi travail parce que ça s'est toujours passé comme ça. Il y a eu nombre d'exemples par le passé. Si le gouvernement s'entête actuellement, c'est uniquement parce que, finalement, du quinquennat Hollande, il ne restera que le mariage gay, ce qui ne fait pas lourd. Alors il faut "une grande loi", histoire d'avoir au moins un embryon de bilan à présenter après ces cinq ans perdus. Ils s'y sont finalement mis à un an de la présidentielle, alors qu'ils étaient déjà complètement cramés. Ils n'ont pas de majorité. Ils sont déconsidérés et haïs de leur peuple. Ils légifèrent sur le travail alors que le pays a hélas perdu tout espoir de voir la situation de l'emploi s'améliorer, et surtout, constate qu'il y a des problèmes bien plus importants que le chômage. Ils sont hors-sujet. Mais ils continuent à pousser leur petite loi de merde, pour le principe. Quitte à foutre le pays à feu et à sang. Quitte à ruiner des centaines de PME asphyxiées par les grèves. Au final, il y aura un accident, il y aura un mort, et ils baisseront leur culotte parce que c'est dans leur nature de renoncer dès qu'il y a une difficulté.

Tout ça pour une loi qui en plus, a déjà été vidée depuis longtemps de sa substance.

Qui peut encore espérer en ce pays ? Qui peut encore attendre quoi que ce soit de cette caste qui le gouverne ?
Tags:
 
 
 
Manoupromanou on May 25th, 2016 07:02 am (UTC)
C'est à peu près vrai, sauf que cette loi n'a pas du tout été vidée de sa substance. Des articles accessoires ont été supprimés, mais le cœur détestable de la loi, l'inversion de la hiérarchie des normes, et toujours là et bien là.

Tout se passe comme si les autres points n'avaient été mis là que pour permettre au gouvernement de reculer sur ces points-là et prétendre qu'ils ont écouté, alors que leur véritable objectif est toujours bien présent. Mais bon je suis probablement juste paranoïaque.
(Anonymous) on May 25th, 2016 08:04 am (UTC)
Euh... Quel problème est plus important que le chommage?
aspexplorer: crysisaspexplorer on May 25th, 2016 01:46 pm (UTC)
[Error: Irreparable invalid markup ('<slowpoke.gif>') in entry. Owner must fix manually. Raw contents below.]

<slowpoke.gif>

Eh, t'as entendu pour le Bataclan ?
(Anonymous) on May 26th, 2016 07:45 am (UTC)
Le bataclan, c'est comme les accidents d'avion. C'est sensationnel, mais il y a toujours plus de gens tués en voiture.

Sans compté que le chômage est directement lié à l'économie du pays et par conséquent, à sa capacité à financer les outils à mettre en place contre le terrorisme.

Je ne nie pas l'importance d'ISIS, mais le chômage et la richesse d'un pays reste à la clé de tout.
Wladoushkoï: Mister Wladwl4d on May 28th, 2016 07:13 am (UTC)
Plus important que le chommage, qui est suisse ? Le frommage, qui est français. Quel dômage.
blaireaumanblaireauman on May 30th, 2016 08:19 am (UTC)
Albatar !
(Anonymous) on May 25th, 2016 09:15 am (UTC)
Moi elle m'amuse beaucoup cette loi
Je regarde autour de moi et tout le monde est contre, pour tout un tas de raison, et pourtant regardez qui caracole en tête des sondages (certes ce ne sont que des sondages)?
Méluch ? Poutou ?
Et non, je vous le donne en mille : Alain Juppé, qui a pourtant prévu réduire le code du travail en cendre.

je trouve ça très drôle, et je sens que quoi qu'il arrive, on va pas s'emmerder sur la période 2017-2018.

Ducon.

Ps : sinon sans ironie, c'est quoi la solution approuvée par asp ? le gouvernement doit resister ? céder ? proposer une autre reforme ? gérer les affaires courrantes jusqu'en 2017 ?
aspexplorer: crysisaspexplorer on May 25th, 2016 01:44 pm (UTC)
Céder et expédier les affaires courantes, oui. C'est ce qu'ils feront de toute façon.
(Anonymous) on May 26th, 2016 06:28 pm (UTC)
Note que s'ils parviennent à "expédier les affaires courantes", ça sera déjà pas si mal.
Ça fait quelques dizaines d'années que les gouvernements successifs ne font rien de substantiel, de toutes façons. La question n'est même plus de savoir qui est au pouvoir.
Certains craignent "l'uberisation" du monde, en fait c'est la "trumpification" qui nous pend au nez à tous. Vu que les gens "sérieux" font du travail de débiles, les masses abruties vont élire directement des débiles.

Ribéry Président !
Wladoushkoï: Mister Wladwl4d on May 28th, 2016 07:18 am (UTC)
Alain Juppé, cette pantalonade ! (Désolé, j'ignore ce que j'ai ce matin, j'ai sans doute été visité en rêve par Jean Roucas.)

Je ne suis pas sûr que dans l'ensemble, les Français connaissent le programme des candidats.
(Anonymous) on May 25th, 2016 02:43 pm (UTC)
Qui veut encore de ce pays de merde ?
Qui peut encore espérer en ce pays ?
Oh ben il me semble qu'il y a quelques années l'Allemagne nous avait fait une proposition de reprise du territoire moins quelques autochtones...
On aurait p'tet pas du refuser aussi énergiquement...
(Anonymous) on May 25th, 2016 03:43 pm (UTC)
Je ne suis pas du tout sûr qu'ils renoncent.
C'est un mécanisme bien connu en psychologie, et qui marche à fond avec les poilitiques: quand on a commencé à faire une connerie, plutôt que de l'admettre et faire autre chose, on s'entête et on va plus loin dans la même direction, en pensant que ça va finir par marcher (un peu comme les accros au jeu qui se ruinent mais espère toujours se refaire grâce à un jackpot miraculeux).

Je suis sûr que dans leurs têtes, plus ils y a de la contestation, plus ils se sentent méritants (et insultés: c'est quoi ces gueux qui osent avoir un avis). C'est ça pour eux le courage en politique: avoir le courage de faire une réforme dont une grande partie du peuple ne veut pas (mais qui fait plaisir aux copains).

Ce double aveuglement pèse plus à mon avis dans leur jugement que les conséquences des grèves et de la pénurie auxquelles ils ne sont pas directement confrontés.

Les députés frondeurs qui ne veulent pas voter une motion de censure parce qu'elle vient de la droite sont aussi assez ridicules je pense.

Et il est effectivement assez désespérant de voir que avec tout ça, en 2017 ça va probablement encore être n'importe quoi, avec l'élection qui-va-tout-changer de Juppé...

Ômiam
(Anonymous) on May 25th, 2016 05:58 pm (UTC)
Inversion de la courbe du chomage en cours
Le gros titre du moment c'est la confirmation de la baisse du chomage.
On va avoir droit à "Hollande 2017" grâce à ce succès mérité, résultat de réformes courageuses mais nécessaires.

aspexplorer: crysisaspexplorer on May 26th, 2016 04:35 am (UTC)
Re: Inversion de la courbe du chomage en cours
Avec la poursuite de la baisse des impôts, ça fait deux bonnes nouvelles !
dnafactory on May 26th, 2016 07:39 am (UTC)
Hollande FTW
Et si on le défendait un peu ce gouvernement, qui à les couilles de faire ce qui doit être fait.
L'économie évolue. Qu'on le veuille ou non.
Certains euro-septiques diront que c'est la faute à l'Europe, mais au final, c'est autant la faute au states, à la chine, à l'inde, et même à ces petits pays oubliés dont la seule exportation est de la main d’œuvre illégale peu qualifié.

Par contre, en France, on est intelligent, on sait que le modèle économique des années 70 est le bon. on sait que le reste du monde c'est des imbéciles qui comprennent rien à la vie.
Et donc on sait que faut surtout pas faire évoluer notre mode d'économie, surtout si ça veut dire perdre nos précieux avantages...

Aujourd'hui, en France, c'est le salarié qui est tout puissant.
Une fois recruté (et un recrutement c'est une loterie), une fois la période d'essai passée (et bien se comporter pendant 2 mois, c'est à la portée de tout le monde), un salarié peut faire grosse modo ce qu'il veut, le seul moyen de s'en débarrasser pour l'entreprise est de payer une fortune (et le salarié pourra profiter des aides pendant deux ans à la suite de ça)...

Et chaque fois que le gouvernement veut donner un peu plus de 'pouvoir' aux entreprises. un peu plus d'adaptabilité. Les syndicats sont dans la rues.
Des gens, qui n'ont pas lu un mot de la loi (et même si ils avaient essayé, ils n'auraient rien compris), vont paralyser le pays, parce leur collègue leur à dit 'si tu le fais pas, il vont venir te chercher jusque dans ton lit pour te forcer à travailler' ("Ho mon dieu... travailler, non pas ça, c'est inadmissible...GREVE GENERALE")

Ce qui me fait le plus marrer, c'est que les lois qui ont déclenché les grandes manifestations (CPE, loi travail), elle ne font rien que légaliser les comportement actuels, en leur apportant des contreparties pour les salariés...
Alors oui, on pourrait arguer que ce serait mieux d'interdire les comportements actuels (on me signale dans l'oreillette qu'ils l'étaient de fait).
Sauf que les comportements actuels, répondent à un besoin lié à l'économie mondiale actuelle...

Mais voila, en France, on subit la dictature de la rue...
Une minorité stratégique peut faire la loi, en impactant la majorité.
Greve des transports, blocage des raffineries, ils menacent maintenant de s'en prendre à l'électricité.
Plus on mets de personnes en difficultés, plus on aura de gens qui voudront que le conflit se termine, et donc seront d'accord avec la minorité(parce que le gouvernement n'a pas de points de ralliement, ceux qui sont d'accord avec lui ne peuvent que difficilement le montrer. donc on se rallie à ceux qui sont visibles).

Et le gouvernement, il est prix entre le marteau et l'enclume...
Soit il cède au chantage, et dans ce cas, il ne pourra jamais faire les réformes nécessaires... soit il décide de tenir, et dans ce cas, il doit tenir jusqu'au bout, et dans ce cas, c'est lui qui devient responsables des difficultés lies aux manifestations (c'est impressionnant comme les responsabilités sont facilement déplaçable...)
(Anonymous) on May 26th, 2016 08:45 am (UTC)
Re: Hollande FTW
2 millions de chômeurs et ce serait difficile de licencier en France?

Ce qui est inadmissible ce n'est pas de travailler, c'est qu'un ensemble de règles censées protéger un minimum l'employé face à l'entreprise (le plus faible des deux) soit plus ou moins cassées en te disant que cela va créer du travail.

Pour créer du travail, il faut une production de richesses, ce qui est en jeu ici c'est les cadre de travail et le mode de répartition de ce travail et de ses fruits.

Parce que le plein emploi, j'ai des aïeuls qui l'ont connus, un boulot à vie dans les champs de cannes. Pas sur qu'ils aient apprécié.

Flaac.
blaireaumanblaireauman on May 26th, 2016 09:23 am (UTC)
Re: Hollande FTW
C'est de l'ironie, ou t'es vraiment sérieux quand tu écris tout ça ?

Tu donnes l'impression d'être sérieux, mais il y a trop de conneries au centimètre carré pour ne pas me mettre le doute.
Wladoushkoï: Mister Wladwl4d on May 28th, 2016 07:49 am (UTC)
RE: Hollande FTW
Et si on le défendait un peu ce gouvernement, qui à les couilles de faire ce qui doit être fait.

Et qu'est-ce qui doit être fait ?

L'économie évolue. Qu'on le veuille ou non.
Certains euro-septiques diront que c'est la faute à l'Europe, mais au final, c'est autant la faute au states, à la chine, à l'inde, et même à ces petits pays oubliés dont la seule exportation est de la main d’œuvre illégale peu qualifié.


À moins que ce soit aussi parce qu'avec l'automatisation, on n'ait plus de quoi fournir du travail à tout le monde, et qu'il faille envisager un modèle de société différent, où le travail, qui de toute façon exaspère 75% des gens, ne soit plus l'élément structurant de la vie.

Par contre, en France, on est intelligent, on sait que le modèle économique des années 70 est le bon. on sait que le reste du monde c'est des imbéciles qui comprennent rien à la vie.
Et donc on sait que faut surtout pas faire évoluer notre mode d'économie, surtout si ça veut dire perdre nos précieux avantages...

Aujourd'hui, en France, c'est le salarié qui est tout puissant.
Une fois recruté (et un recrutement c'est une loterie), une fois la période d'essai passée (et bien se comporter pendant 2 mois, c'est à la portée de tout le monde), un salarié peut faire grosse modo ce qu'il veut, le seul moyen de s'en débarrasser pour l'entreprise est de payer une fortune (et le salarié pourra profiter des aides pendant deux ans à la suite de ça)...

Et chaque fois que le gouvernement veut donner un peu plus de 'pouvoir' aux entreprises. un peu plus d'adaptabilité. Les syndicats sont dans la rues.


Tout à fait (sauf pour la durée de la période d'emploi, que je n'ai jamais vue à 2 mois).

Des gens, qui n'ont pas lu un mot de la loi (et même si ils avaient essayé, ils n'auraient rien compris), vont paralyser le pays, parce leur collègue leur à dit 'si tu le fais pas, il vont venir te chercher jusque dans ton lit pour te forcer à travailler' ("Ho mon dieu... travailler, non pas ça, c'est inadmissible...GREVE GENERALE")

Comme je le disais plus haut, peut-être qu'effectivement, les gens ont d'autres priorités que le travail.