?

Log in

No account? Create an account
 
 
27 May 2016 @ 10:15 pm
Tiens, le post de demain est parti tout seul...  
C'est souvent abstrait, l'économie politique. On emploie des grands mots, on manipule des grands concepts opérationnels, on se branle la nouille sur des idéologies datant pour l'essentiel du temps des locos à vapeur, c'est lointain, c'est plaisant, ça permet de briller dans les dîners en ville et de lancer ce genre de polémique sans conséquence qui alimentent les média. Car oui, il y a des théories qui sont belles, qui flattent le sens esthétique auquel notre esprit est si attaché. Elles sonnent juste. Elles semblent couler de source. On y adhère, on s'y attache. Et des fois, on s'y attache jusqu'à l'effondrement.

Et puis un jour, on voit le témoignage naïf et éloquent de quelqu'un qui, sans le faire exprès en plus, vous démontre par A+B que votre jolie théorie, en pratique, elle ne marche pas. C'est pas que ce soit une méchante théorie, c'est juste que c'est une théorie qui a oublié deux ou trois choses en chemin, deux ou trois petits éléments de la nature humaine qui foutent tout en l'air, quoi qu'on y fasse.

Ça fait longtemps que je connais Laurel. Très longtemps. Depuis le tout début des blogs BD. Je continue à la suivre, d'autant que ces derniers temps, elle s'est mise à publier quelque chose de très intéressant : l'histoire de la start-up qu'elle a monté aux USA. Elle est gentille, Laurel, avec ses airs de baba cool et ses généreuses idées gauchistes-générique d'artiste, alors ça fait quand même bizarre de la voir vous expliquer benoîtement que dans la pratique, le socialisme, ça ne marche pas. Et c'est marrant comme ces huit cases sont les choses les plus éloquentes que j'ai pu lire à ce sujet.

>> Planche 1 << >> Planche 2 <<

Ah oui, tiens, faire crever les gens sous les impôts, ça détruit l'activité. Ah tiens, ceux qui veulent quand même travailler sont obligés de partir pour encore vivre de leur boulot. Ah oui, on dirait que les patrons ont raison finalement. Oh ben merde alors.
 
 
 
(Anonymous) on May 27th, 2016 09:26 pm (UTC)
Une démonstration à la ASP
Recette pour une bonne démonstration :
1 ) Ne pas comprendre le socialisme. Genre "le socialisme, c'est taxer les pauvres".
2 ) Dire que ça ne marche pas.

Sans déconner, y'a sans doute une petite nuance entre Laurel, BD blogueuse qui ne peut pas se permettre de se faire sucrer un mois de salaire, et Jean-Patapon, PDG d'une grande-entreprise-qui-fait-la-puissance-de-la-France et qui se fait augmenter de 137% tous les ans.
aspexplorer: crysisaspexplorer on May 27th, 2016 09:54 pm (UTC)
Re: Une démonstration à la ASP
Oui. La différence c'est que Laurel est partie avec son job, et Jean-Patapon partira avec 10 000 emplois.
(Anonymous) on May 28th, 2016 10:14 am (UTC)
Re: Une démonstration à la ASP
1) Le socialisme, C'EST taxer les pauvres (déjà parce que vous aurez du mal à trouver des riches à taxer dans un pays socialiste, ils sont tous au gouvernement, ils vont pas se taxer eux-mêmes...).
2) Ça ne marche pas.

Les démonstrations peuvent être trouvées, entre autres, dans "la route de la servitude" de Hayek.
(Anonymous) on May 27th, 2016 10:08 pm (UTC)
Sauf que c'est absolument pas "le gouvernement qui prend 8% des revenus", c'est une caisse de gestion de retraite, totalement indépendante du gouvernement, et qui fait ce genre de trucs... parce que depuis 1967, le gouvernement oblige les organismes de Sécurité Sociale à appliquer une orthodoxie gestionnaire absolument débile, empêchant notamment le transfert de branche à branche - ce qui est le SEUL moyen par lequel les organismes privés ne sont pas tous en faillite, au passage -, que depuis 1995, pour mettre fin aux derniers éléments de gestion socialisante qui restait à la Sécurité Sociale, on a eu la mise en place d'un budget global de la Sécurité Sociale - heureusement pré-affecté, sinon j'ose même pas imaginer le massacre -, et qu'enfin, avec l'introduction de la LOLFSS, ce budget global répond aux mêmes exigences que le budget de l'état, ce qui signifie par exemple qu'il est absolument impossible de répondre à une situation imprévue sans rendre déficitaires des régimes entiers, de base comme complémentaires, et donc grévant pour 10 ans les budgets futurs. Sachant que bien évidemment en matière de protection sociale, on est constamment face à des situations imprévues, la situation ne peut que s'aggraver d'années en années, et autant du côté des régimes de base il y a la possibilité d'avoir des budgets complémentaires mis en place relativement rapidement, autant du côté des complémentaires, on se retrouve face à ce genre de décisions débiles.

Et soulignons au passage que d'avoir soumis la protection sociale à la logique gestionnaire puis budgétaire orthodoxe n'a fait qu'accroître exponentiellement le déficit de la protection sociale. Exactement ce que tous les tenants de l'économie politique adversaires de la soit-disant "science économique" avaient prévus. Mais bon, ce sont les premiers qui ont tort et les seconds qui ont raison. C'est évident.
(Anonymous) on May 27th, 2016 10:15 pm (UTC)
Sauf que c'est absolument pas "le gouvernement qui prend 8% des revenus", c'est une caisse de gestion de retraite, totalement indépendante du gouvernement, et qui fait ce genre de trucs... parce que depuis 1967, le gouvernement oblige les organismes de Sécurité Sociale à appliquer une orthodoxie gestionnaire absolument débile, empêchant notamment le transfert de branche à branche - ce qui est le SEUL moyen par lequel les organismes privés ne sont pas tous en faillite, au passage -, que depuis 1995, pour mettre fin aux derniers éléments de gestion socialisante qui restait à la Sécurité Sociale, on a eu la mise en place d'un budget global de la Sécurité Sociale - heureusement pré-affecté, sinon j'ose même pas imaginer le massacre -, et qu'enfin, avec l'introduction de la LOLFSS, ce budget global répond aux mêmes exigences que le budget de l'état, ce qui signifie par exemple qu'il est absolument impossible de répondre à une situation imprévue sans rendre déficitaires des régimes entiers, de base comme complémentaires, et donc grévant pour 10 ans les budgets futurs. Sachant que bien évidemment en matière de protection sociale, on est constamment face à des situations imprévues, la situation ne peut que s'aggraver d'années en années, et autant du côté des régimes de base il y a la possibilité d'avoir des budgets complémentaires mis en place relativement rapidement, autant du côté des complémentaires, on se retrouve face à ce genre de décisions débiles.

Et soulignons au passage que d'avoir soumis la protection sociale à la logique gestionnaire puis budgétaire orthodoxe n'a fait qu'accroître exponentiellement le déficit de la protection sociale.
(Anonymous) on May 28th, 2016 10:16 am (UTC)
"c'est une caisse de gestion de retraite, totalement indépendante du gouvernement"

HAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!

Tu veux dire indépendante, comme la justice?
blaireaumanblaireauman on May 30th, 2016 08:32 am (UTC)
Je pense que l'anon bouffon ci-dessus confond les termes "privé" et "indépendant". Et deux-trois autres trucs.
Jrmie LussiezRPGWanderer on May 27th, 2016 11:04 pm (UTC)
Truc rigolo de ma première et brève expérience comme entrepreneur : tes premiers contacts avec l'état sont tous les organismes qui te disent où envoyer tes sous et que c'est le plus important. J'ai reçu un monceau de paperasse de ce type dans la foulée. Ah, et j'ai perdu mon affiliation à la sécu lorsque je suis revenu dans le privé, ce qui n'a pas empêché ma boîte de verser plusieurs centaines d'euros par mois pour un RSI qui ne m'a pas remboursé un centime pendant un an... J'ai plus de 1500€ dans la nature en soins non remboursés. Je plains le pauvre bougre qui tomberait gravement malade dans cette situation. Le plus cocasse, c'est que le passage au RSI a fait sauter la sécu automatiquement. Le rtour au régime général, lui, n'est pas automatique. LOL.

Tout ça pour dire que oui, on aime agonir d'impôts tous les entrepreneurs. Si un projet futur semble fonctionner, la première chose que je ferai, c'est domicilier ça ailleurs qu'en France. Ici, on a juste le droit de payer.

Edited at 2016-05-27 11:14 pm (UTC)
blaireaumanblaireauman on May 30th, 2016 08:37 am (UTC)
Si un projet futur semble fonctionner, la première chose que je ferai, c'est domicilier ça ailleurs qu'en France.

Idéalement, l'Irlande, sinon même la Belgique est plus avantageuse pour ce qui est de l'imposition des entreprises.
(Anonymous) on May 28th, 2016 12:45 am (UTC)
T'as raison en parlant d'abstrait.

Faut penser aux ouvriers. J'ai travaillé un an dans une usine, les collègues avaient tous le dos défoncé. Beaucoup d'entre eux avaient des dents en moins (ils m'ont montré ces espèces de semi-dentiers amovibles vu qu'en France les dents sont très mal remboursés) parce qu'ils grimpaient sur des échelles et se les cassaient par exemple.

Un collègue cariste a laissé dépassé son pied, collé contre une palette, alors qu'il avançait son chariot. Ca fait... mal (crack).

Ce genre de blessures sont dues à un état de fatigue accumulé après un travail en horaires alternés pendant plusieurs années.

Les acouphènes malgré les bouchons. Les expositions aux produits chimiques. Les intérimaires virés si pas assez rapides.

La semaine complètement cassé, la seule délivrance c'est le week-end et encore ça dépend des métiers parfois il faut travailler le samedi, parfois le week end est très court à cause des amplitudes horaires 2*8 ou 3*8.

Tu as sans doute fait des tafs de merde aussi. Oublie pas ça.


Il faut pas tomber dans le piège des grands patrons qui se versent des millions en salaire et cachent leurs sous au panam. Les PME et auto-entrepreneurs doivent être avec les petits salariés. L'auto-entreprise c'est pas rare que ce soit du salariat déguisé de toute façon. On peut pas mettre dans le même sac "patron" auto-entrepreneurs et ceux avec des parachutes dorés.


J'essaie pas d'argumenter, j'espère que ça te fera relativiser parce que j'ai l'impression qu'en vieillissant tu as oublié certaines choses.

1/2
(Anonymous) on May 28th, 2016 10:32 am (UTC)
Et trouves-tu normal que ses gens soient taxés à 56%? Trouves-tu normal qu'ils ne soient pas autorisés (dans les faits) à négocier leur salaire (qui dépend de grilles salariales négociées avec les syndicats), ni leur temps de travail (fixé par le code du travail, entre autres), et qu'ils payent beaucoup plus cher leur assurance maladie "gratuite" que deans les pays ou elle est privée (plus de 500€ par mois, pris sur le salaire mensuel, si on compte les charges patronnales, pour un salaire de 1600€), qu'il payent des cotisations horriblement élevés pour une retraite horriblement faible, et la liste pourrait continuer encore longtemps...

Et puis, les emplois, c'est les PME/TPE, qui les créent, pas le multinationnales. PME/TPE qu'on est en train de tuer en France.

Si vous pensez que votre entreprise ne va pas reporter sur vous les préssions qu'elle subit de la part du gouvernement, y'a un truc que vous avez pas compris.

Je dis pas qu'il n'y a pas de problèmes avec les entreprises en France, mais le vrai problème, c'est pas les entreprises, c'est bien l'état et sa rage taxatoire.

Et le pire, c'est qu'il n'y a pas un gouvernement socialiste qui ne finit pas par faire ça. D'un autre côté gouvernement et socialisme, c'est quasiment des synonymes.
blaireaumanblaireauman on May 30th, 2016 09:03 am (UTC)
Tout à fait d'accord, encore que le chiffre de 56% en taxes/impôts me semble léger : toutes taxes et impôts compris (y compris la TVA sur les biens de consommation), on tournerait plus autour de 75-85% du revenu qui part à l'état, pour la majorité des salariés et des patrons de TPE et de petites entreprises (pour arriver à ce chiffre, je mets "charges patronales" et "charges salariales" dans le même sac - on donne des noms différents à la même chose).

La sécurité sociale est un système nettement excédentaire (vu le fric qu'elle ponctionne !), mais par la magie de la finance, et d'un coup de baguette magique de politicien, elle est en déficit.
=> et hop ! il faut taxer plus !

Les régimes de retraite étaient nettement excédentaires, mais au lieu de bien les gérer, il a été décidé de faire n'importe quoi avec la thune (en toute """"indépendance"""" du gouvernement ;) ).
=> et hop ! il faut taxer plus !
(de plus, tout l'argent qui est volé au gens de ma génération et des suivantes pour les "cotisations retraite", on n'en verra jamais la couleur ; quitte à voir disparaître mon fric, j'aimerais bien pouvoir cramer moi-même les billets, mais je n'en ai pas même la possibilité)

Edited at 2016-05-30 09:04 am (UTC)
(Anonymous) on May 28th, 2016 12:56 am (UTC)
2/2

J'ai du mal à croire que l'Asp de ce blog soit la même personne que celui qui écrivait :

"...les gueux sont nombreux, et ne partagent pas nécessairement nos visions idéalistes de la politique, il est donc malaisé de les tenir en laisse. Voici pourquoi il est nécessaire de créer une troisième classe, que nous appellerons " vilains ". Les vilains sont le licol par lequel les nantis dirigent les gueux. Ils forment une caste qui, sans se confondre avec la nôtre, n'en est pas moins autorisée à jouir d'une partie des richesses que produisent les laborieux....."


Avec Condeezza tu dénonçais, pas vrai ? Tu essayais d'éveiller nos consciences non ? Tu ne nous vantais pas les mérites d'un modèle de société ?
Qu'est-ce qu'il t'es arrivé ? Ne te serais-tu pas perdu en route ?

Prends soin de toi.
(Anonymous) on May 28th, 2016 10:42 am (UTC)
Les deux positions ne sont pas incompatibles, même elles sont vraies en même temps. Laissez le pouvoir entre les mains d'un gouvernement central trop puissant (pléonasme...) et il se produit les deux.

Condeezza aurait fait un excellent leader communiste, d'ailleurs, parce que c'est le genre de trucs qui c'est produit en URSS, aussi bien qu'aux US (Voir le coup de boost qu'a donner la prohibition au Mafia, par exemple dans le cas des des US. dans le cas de l'URSS, pas besoins de chercher longtemps, c'est dans les "bibles" du communisme). Mais ça existe aussi dans d'autres systèmes politique. L'état aime ses voyoux.
Wladoushkoï: Mister Wladwl4d on May 28th, 2016 08:23 am (UTC)
C'est beau, ces commentaires qui commencent par "Tu dis n'importe quoi" puis déroulent des propos qui vont dans le même sens que celui de l'article ^^.
(Anonymous) on May 28th, 2016 08:44 am (UTC)
mange-boules
Wladoushkoï: Mister Wladwl4d on May 28th, 2016 11:43 am (UTC)
Parce que je lis les articles avant d'y répondre ? Méprisable larve.
blaireaumanblaireauman on May 30th, 2016 09:09 am (UTC)
Ben c't'à-dire, si tu lis bien l'article, la conclusion est ambigüe :

"Ah oui, on dirait que les patrons ont raison finalement"

De quels patrons parle-t-il ?
Comme d'autres anons l'ont souligné plus haut, tu peux pas exactement mettre dans le même sac les patrons de petites et très petites entreprise d'une part, et les patrons qui ont commandé la "Loi Travail" d'autre part.
(Anonymous) on May 28th, 2016 03:37 pm (UTC)
T'as quoi, 45 ans? T'as appris l'assembleur, le COBOL, le HTML, l'intégralité du monster manual et t'as jamais été foutu d'ouvrir un putain de bouquin qui donne une vraie définition du socialisme ? "Ouain ouain on me taxe, c'est la faute de Marx." Je sais que t'es un vieux con mais quand même, c'est facile d'utiliser les nouvellestechnologies pour se cultiver en ligne.
(Anonymous) on May 28th, 2016 04:42 pm (UTC)
Le socialisme ça fonctionne tant que l'Etat vampirise les autres. Vous vous rappelez du "raz-le-bol fiscal" en début de quinquennat, quand certains ont dû payer de l'impôt sur le revenu pour la première fois de leur vie?
(Anonymous) on May 30th, 2016 07:51 am (UTC)
le cas Laurel
Où est la prise de conscience que «le socialisme ne marche pas» dans ses planches ?

Laurel est simplement une hypocrite manipulatrice qui a basé tout son fond de commerce sur ses jérémiades et un point de vue faussement positif, tout en prenant bien soin de se présentant systématiquement comme la victime qui tend la joue gauche.

Dans les faits, elle est pour le socialisme tant que c'est gratuit (c'est gratuit puisque c'est l'État qui paie). Mais il n'y a aucune prise de conscience là-dedans. Elle s'est d'ailleurs tiré de France dès qu'elle a commencé à gagner de l'argent, pour aller habiter dans son espèce de paradis superficiel où tout est factice.
(Anonymous) on May 31st, 2016 02:39 pm (UTC)
Laurel
J'ajoute à l'anon précédent que laurel a été promue par rue89. C'est donc l'amie du club des ex-journalistes de libé, des gentils et représentante émérite du Camp du Bien.

Franchement, rien que pour ça - sans même parler de son absence totale de talent, ses jérémiades continues, la censure en mode passif-agressif dont elle faisait systématiquement preuve sur ses commentaires, suffit largement à conclure : laurel est une conne.

Si on m'avait dit il y a 10 ans que ASP défendrait une dessinatrice BD girly, et la mettrait dans sa linklist à côté de Boulet - qui, lui, a du talent, de l'humour et des idées...
Typhon Baal Hammonbaal_ammon on June 9th, 2016 02:13 pm (UTC)
Re: Laurel
Y a dix ans Laurel était déjà dans la linklist d'Asp Explorer, abruti.