?

Log in

No account? Create an account
 
 
07 June 2016 @ 06:46 am
Tentative d'explication  

C'est une idée fondamentalement débile de mélanger du metal et de la j-pop. On ne peut imaginer deux styles de musique plus différents a priori, deux conceptions de la musique plus éloignées. En toute logique, Babymetal, c'est un concept foireux qui ne peut pas marcher. Alors pourquoi ça marche ?

C'est parce que les apparences sont souvent trompeuses. Le metal, c'est la recherche de la vérité. Le sujet du metal, c'est d'aller au-delà des faux-semblants pour toucher à l'expérience humaine dans ce qu'elle a de plus viscéral. C'est la quête d'un absolu. C'est trouver un moyen, pour le public, pour les musiciens, de quitter un quotidien fait de grisaille et de compromissions, offrant peu d'espoir, pour accéder l'espace d'un set à quelque chose de pur, de grand, d'exaltant. Que l'on cherche à exprimer sa colère par le death, à se rapprocher de racines historiques avec le folk ou le viking, ou bien mythiques avec le power metal, c'est toujours la même quête du grandiose, du vrai, de ce qui n'a pas été souillé par l'immondice du prosaïque. C'est un retour à l'enfance, à la pureté.

Et puis, trois petites gamines arrivent sur scène, en piaillant des histoires de chocolat.

Et 50 000 barbus bourrés à la bière vont leur témoigner la plus sincère adoration.

C'est dans l'ordre des choses.

Ces considérations clôturent donc aujourd'hui officiellement la semaine de Babymetal.

See you !


Pour laid qu'il fut, ce monde
enfanta cependant Suzuka Nakamoto
Tags:
 
 
 
Typhon Baal Hammonbaal_ammon on June 7th, 2016 05:33 am (UTC)
Ton explication explique que dalle, tu pourrais dire exactement la même chose avec le Jazz. Et te sens pas obligé de te justifier, c'est pas pire que P!nk.
(Anonymous) on June 7th, 2016 07:09 am (UTC)
M'étonnerait que les amateurs de jazz fissent un triomphe à Babyjazzal, snobs comme ils sont !
Wladoushkoï: Mister Wladwl4d on June 7th, 2016 07:15 am (UTC)
Merde, je suis 100% d'accord avec Typhon, il va neiger du plutonium...

Ces considérations clôturent donc aujourd'hui officiellement la semaine de Babymetal.

Qui dure depuis quoi, six mois ?

Allez, lance plutôt une thématique Dark Souls et raconte-nous ton expérience, ça m'intéresserait de savoir quel ressenti on peut avoir de ce jeu à 45 balais.
(Anonymous) on June 7th, 2016 08:37 am (UTC)
Et moi je suis à 100 % en phase avec Monsieur Wladimir qui en connait un paquet sur la musique métallique.

Existe-t-il du métal-variétés, Monsieur Wladimir? Peut-on un jour imaginer Michel Sardou sur la scène du Hellfest?

Merci d'avance pour votre réponse et bonne journée.

Vendredi (je suis nouveau)
(Anonymous) on June 9th, 2016 07:48 pm (UTC)
Pour les fifres et les accordéons, petit Vendredi que nul ne connaît vu qu'il est nouveau, il y a de très bonnes choses parmi les groupes de Folk Metal, ainsi que d'autres courants s'inspirant de Folk.

Dans le premier cas, on peut citer Eluveitie (par exemple avec le morceau Omnos), Alestorm (Wenches and Mead) ou Korpiklaani (p. e. Shall we take a turn).
Si tu n'as pas peur d'écouter du brutal, tu pourra te diriger vers du plus violent, comme Finntroll (Under Bergets Rot), Arkona (Yarilo), Ensiferum (Unsung Heroes) ou même Windir (1184, avec de vrais morceaux d'accordéeons!).

Le Créateur Fou, le Michel Sardou du Métal.
aspexploreraspexplorer on June 10th, 2016 06:55 am (UTC)
A noter que 3 membres d'Eluveitie viennent de partir (dont la charmante Anna Murphy) pour fonder un autre groupe.
(Anonymous) on June 10th, 2016 09:39 pm (UTC)
Voui. J'attends le résultat avec curiosité.

Le Créateur Fou, pas de raison que ce soit mauvais.
(Anonymous) on June 7th, 2016 08:39 am (UTC)
Tu vas continuer l'Île maudite alors ...
(Anonymous) on June 7th, 2016 08:52 pm (UTC)
Boh c'était un sujet comme un autre, l'intérêt était de voir comment ASP allait l'aborder à chaque fois. Mais ça tourne un peu en rond, il est effectivement temps d'arrêter.

Sur le fond, j'ai plutôt l'impression que c'est de la j-pop aromatisée, mais j'arrive à comprendre qu'on puisse apprécier. C'est péchu, entrainant, joyeux et mignon, comme la plupart des morceaux de j-pop, mais avec une texture métal.

J'attends plutôt le nouvel album de Gojira.

rabs