aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

La mort du Chinois


Hier, tout en hatchant mes œufs du côté de Bastille, j'aperçois un amoncèlement de cars de CRS, annonciateur d'une manif. Soupçonnant quelque syndicalité revendiquant la hausse d'un demi-point d'indice du taux actuariel de revalorisation décennale du ticket modérateur pour les salariés non-cadres ATOPS de statut pré-réforme de 1993 au titre du calendrier de renégociation machin-bidule, j'avance d'un air bovin, pour constater qu'en fait, c'est des Chinois. En fait, pour être précis, ce sont des membres (nombreux) des communautés asiatiques de Paris qui sont venues pour défiler contre l'insécurité qui les vise, suite à un fait divers récent.

Et ils défilaient tous en ordre dans une ambiance bon enfant, le service d'ordre coopérant en bonne intelligence avec la police, arborant des t-shirts tricolores, des drapeaux assortis, et scandant "Liberté Egalité Fraternité Sécurité" au son de la Marseillaise.

La presse s'en est d'ailleurs fait l'écho assez largement :

>> 20 minutes <<
>> le Figaro <<
>> le Monde <<
>> le Point <<
>> France Info <<

Je soutiens tout à fait les asiatiques de France dans leur combat, et je les comprends pour être dans la même situation. Sauf que moi, si je défile demain avec les mêmes drapeaux et les mêmes slogans, il y a gros à parier que les titres des journaux seront un peu différents. "bête immonde", "fascisme", "extrême-drouate", "rance", "ventre fécond", "heures les plus sombres de notre histoire"...

Je sais, ça vous fait mal au cul. Mais vous savez que j'ai raison.


Et puisqu'on est dans le sujet, et vu qu'on est moanday, célébrons dignement la beauté de la femme asiatique


La mère Kikuchi, fronting like crazy
Tags: la france qui coule
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments