aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Qui sommes-nous ? (j'ai trouvé la réponse)


Qu'est-ce que la vérité ? C'est une question sur laquelle planchent rituellement les lycéens à chaque mois de juin, évoquant les mânes de Platon et de Bachelard sur leurs copies du bac, c'est aussi une interrogation que chacun, arrivé dans la maturité de son âge, se doit de se poser. Ainsi, peut-on encore croire qu'un partage des richesses crée de la richesse, comme le clame la gauche, contre toute évidence ? Peut-on croire à l'inverse que le capitalisme fonctionne dans l'intérêt général, comme le soutient la droite ? Deux sornettes opposées, et pourtant aussi farfelues l'une que l'autre.

Quel être d'un peu d'esprit croira encore de bonne foi en la transsubstatiation ou la virginité de Marie ? Qui peut imaginer qu'un Dieu qui engendra les lointains quasars, les nébuleuses géantes et mille fois plus de galaxies que nos téléscopes n'en peuvent voir se soucie le moins du monde du devenir de nos âmes après la mort ou se courrouce de ce qu'on se tripote en pensant à des messieurs ? Qui, à l'inverse, fait encore confiance à une science avide de fric et de gloire, prête à tous les accommodements pour financer ses laboratoires ? La fiction est un mensonge par définition, la publicité est un mensonge socialement accepté, le commerce est un mensonge implicite entre deux menteurs. Le mensonge nous entoure en permanence, nul n'est honnête, chacun ne parle que pour défendre son intérêt. Les plus estimables mentent par omission, les plus vils mentent avec affront, et parviennent même parfois à croire à leurs bouffonneries coupables.

Prenez le cas récent de notre Président. Voici un homme pour qui le mensonge est une seconde nature, de par la profession qu'il s'est choisie, et la formation qu'il a suivie. Et voici que, devant des menteurs professionnels, tel Ran-tan-plan faisant une crise d'intelligence, il se met à parler vrai, ou du moins, à faire mine. Le voici qui livre le fond de sa pensée, et c'est aussitôt le scandale !

Quelle civilisation de tartuffe qu'est la notre, et dans quel pays de dégénérés vivons-nous pour avoir perdu toute notion de décence, de droiture, tout étalon moral ?

Tout ? Non, pas tout. Il reste encore un petit ilot de pureté, un peu de vérité en ce monde. Peu de chose, il est vrai, mais quelque chose cependant, quelque chose à quoi se raccrocher, quelque chose de solide en quoi croire :


BABYMETAL IS LOVE

"είμαστε βεβίμεταλος" (Aristote)
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 9 comments