aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Le Président Donald Trump

Le Président Donald Trump

Le Président Donald Trump

Il va falloir s'y faire, on va entendre ces mots pas mal de fois au cours des prochaines années.


Qu'est-ce qui a foiré ? Ben à mon sens, ça a foiré avec l'élection d'Obama. Cyniquement, les stratèges démocrates on trouvé un moyen infaillible de ne plus jamais perdre les présidentielles. Ils avaient observé que la masse des électeurs sont des blancs, et qu'ils votent traditionnellement en fonction de critères sociaux. Un ouvrier, ça vote démocrate. Un fermier du Texas, ça vote républicain. Globalement, les deux camps s'équilibrent, et ce sont des gens raisonnablement enracinés dans leur vote, qui est souvent héréditaire (par exemple, les blancs du sud votent démocrate parce que Lincoln était républicain). Bref, même si les blancs constituent le gros du pays, ça ne sert à rien de labourer ce territoire. En revanche, il est utile d'essayer de conquérir "la diversité", minorité par minorité, en promettant à chaque communauté une sucette. Le mariage gay pour les LGBT, des papiers pour les chicanos, des places en université pour les noirs, etc...). Ce sont des communautés, et elles ont un vote communautaire : elles votent en fonction de l'intérêt de leur communauté, avec peu de considération pour les enjeux nationaux. Et c'est ainsi qu'Obama a pu être élu, en additionnant la moitié captive du fond d'électorat blanc avec des minorités fortement mobilisées.

Ça a bien marché pendant huit ans. Et puis ça a foiré. Ça a foiré d'une part parce que madame Clinton n'avait pas les qualités de contact d'Obama, ni celles de son mari, mais surtout, ça a foiré parce que le vote blanc est devenu un vote communautaire. Constamment harcelés par l'affirmative action de plus en plus impérieuse de communautés de plus en plus farfelues, le fond du pays s'est aperçu que tout ce qui lui restait à faire, c'était donc payer, se laisser insulter et fermer sa gueule. C'est difficile à avaler quand on se crève le cul dix heures par jour dans un boulot de merde sans couverture sociale. C'est encore plus dur quand on vit dans un mobile-home et qu'on ne cesse de vous rappeler que vous êtes coupable de votre couleur de peau.

Alors, les blancs ont fait peuple. Eux aussi se sont mis à voter pour défendre l'intérêt de leur communauté. Les deux tiers ont voté pour Trump. Ils ont abandonné les divisions en classes sociales et, à l'exception de quelques décorateurs d'intérieur des métropoles mondialisées, ont massivement élu Trump. Cette irruption du vote ethnique n'est sûrement pas un grand progrès démocratique, mais c'est une réalité, et la conséquence logique d'un abandon d'un idéal d'égalité pour l'égalitarisme moderne, qui n'est que du clientélisme avec bonne conscience.

C'est riche d'enseignement, car cette stratégie d'Obama, c'est aussi celle de Terra Nova, le think-tank socialiste qui dirige la stratégie politique du parti aux 10%. C'est aussi la stratégie de la plupart des Républicains, à commencer par Alain Juppé, le Calife de Bordeaux.

La suite est prévisible. Les USA n'ont pas eu leur première femme présidente, mais nous, on peut sans doute y arriver.
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 9 comments