aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Histoire de l'art


C'est en avril 1932 qu'a eu lieu une des pages les plus obscures de l'histoire du surréalisme. Depuis plusieurs semaines, l'attitude étrange de Tristan Tzara étonne en effet ses proches. Distant, peu disert, voici qui ne ressemble pas au volubile Roumain. Des rumeurs commencent à enfler dans Montparnasse. Aurait-il renié ses engagements ? Le soir du 13, il est convoqué sèchement par Breton au café du Grand Gorille (aujourd'hui disparu). Là, dans l'arrière-salle, sont réunis Artaud, Breton et Picabia, en une sorte de modeste tribunal des lettres.

C'est Breton qui parle, surtout. Sans attendre même qu'il soit assis, il presse Tzara de questions, le ton monte, quelques invectives fusent. Alors oui, Tzara craque. Il avoue, il a tourné le dos à ses idées de jadis, il a secrètement pris ses distances avec ce qu'il avait adoré. Il s'effondre en larmes, et s'épanche longuement. Il n'y croit plus, il n'a plus la foi, il refuse de vivre plus longtemps ans le mensonge et les faux-semblants, c'est plus qu'il n'en peut supporter. Soudain, il se relève, il se dresse, seul face à ses juges, et leur lance : "Oui, j'ai rejoint H&M".




A-wechoù Moazdeiz gwelloc'h doujañs evit karantez ker Moa
(proverbe breton)



Hier, au journal, un reportage sur les manifestations à Séoul. Les Coréens protestent contre leur Présidente extrêmement corrompue. Il y en avait un demi-million dans les rues samedi, ils avaient envahi tout un stade avec leurs banderoles. Ils étaient très en colère, l'un d'eux s'écriait : "Elle ne peut pas rester Présidente, elle n'a que 5% de soutien !"

Hollande est à 4% et ça n'a pas l'air de lui couper l'appétit.
Tags: belles histoires
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments