?

Log in

No account? Create an account
 
 
14 December 2016 @ 06:36 am
Red Hot Chili Peppers (+ Guests) - 10&11/12/2016 - Genting Arena, Birmingham (c'est en Angleterre)  
Comme vous le savez tous, je suis un grand fan des Red Hot Chili Peppers, et c'est ainsi que mes pas, ainsi qu'Air France, m'amenèrent le week-end dernier dans l'improbable villégiature de Birmingham, dans les Midlands.

La Genting Arena est une des plus agréables salles de concert qu'il m'ait été donné de fréquenter. La comparaison est cruelle avec l'abominable POPB - ou Accorhotels Bar&Grill&PMU Arena de Monte-Carlo de Paris, comme on doit dire. Malgré des capacités voisines, le Genting est un vrai lieu de divertissement, avec un large espace où les spectateurs peuvent boire, manger et acheter du merch avant le spectacle, sans stress, sans panique, sans faire la queue pendant 2h dans un parc glauque et boueux, sans manquer le début du show à cause de la sécurité, bref, bravo, amis Birmingampais, vous avez compris qu'une salle de concert moderne, ça fait son bénéfice en vendant des bières, et pas en entassant de malheureux badauds frigorifiés dans des tunnels de béton glauques évoquant les planètes-labyrinthes d'Hyperion.

Tout ça pour dire que les RHCP, malgré leur âge qui commence à dépasser allègrement la cinquantaine, sont encore largement en mesure de bourrer ce genre de salle deux jours de suite au fin-fond de l'Angleterre. Le mélange de funk, reggae, rock et pop emmené par une section rythmique particulièrement éminente aligne maintenant un nombre suffisant de tubes pour que tout le monde y retrouve un refrain familier, un solo hardi, une ligne de basse emblématique, bref, des petits morceaux de chili que même sans être un fan hardcore, on appréciera tous grandement. Leur discographie est maintenant assez riche pour qu'ils se payent le luxe de faire l'impasse, le deuxième soir, sur "californication" sans que ça manque plus que ça, faut quand même le faire. Anthony Kiedis a toujours sa voix emblématique, et Flea saute toujours autant, à se demander comment il tient tout un concert sur ce rythme. Notons aussi un original dispositif scénique fait d'une multitude de tubes lumineux qui montent et qui descendent du plafond, complétés par quatre grands écrans, bref, c'est tout un show que nous proposent les RHCP, visiblement contents d'être là. Un concert fédérant plusieurs générations, réconfortant, où on se sent en sécurité et en terrain de connaissance, contrairement à la première partie pour le moins incongrue.

En effet, juste avant, nous avions eu droit à un étrange mélange de musique de métal et de j-pop, mené par trois petites
BABYMETAL
Hein?
BABYMETAL
De quoi ?
BABYMETAL
Je ne que ?
BABYMETAL
Godverdom, mais qui sont...
BAAAABYYYYY
MEEEEETAAAAAAL

Ah oui, j'ai oublié de préciser que les Babymetaux (un groupe pour lequel je nourris quelque intérêt) faisait la première partie.

L'un des intérêts d'un concert de Babymetal, c'est qu'on se sent faire pleinement partie du show, de par le fait qu'on peut prévoir, à la seconde près, ce qui va se passer. Les variations infimes d'un concert à l'autre sont alors sujet de ravissement et de discussion entre fans. Quand un des guitaristes change un peu son solo, quand le mix de la basse n'est pas comme d'habitude, quand la bande annonçant un morceau n'est pas comme avant, quand les costumes des pépettes ont changé, bref, tout est dans le détail. Par exemple, sachant qu'on a tous vu la choré de Karate cent fois, on ne peut qu'apprécier la différence entre Yui et Moa qui, en tant que danseuses, ont des personnalités bien affirmées - la première étant dans un registre plus sensuel, si je puis m'exprimer ainsi parlant d'une gamine de 17 ans, tandis que la seconde est une sauvage prête à mordre et qui semble tout à fait disposée à enchaîner sur un second concert sitôt sortie de scène. Et puis, il y a ma Suzette, qui maintenant, laisse parfois pointer sous ses accents "idol" toujours présents des fioritures vocales et une sensibilité plus affirmée. Ainsi donc, à la sortie du concert, je les ai fourrées un sac et je les ai ramenées chez moi.

LES PHOTOSTRES


L'interieur de l'arena, ça a
quand même une autre gueule



C'est quoi la première partie déjà ?


Quizz : quelle est cette chanson ?


Le moment rigolo dans Megitsune où en général, Su
fait des grimaces à Moa qui essaie de ne pas rire



Babymetal, c'est comme l'armée, sauf que
le taux de perte acceptable est de 66%



Fin du show, elles s'envolent
(oui, les babymetal volent)



Les RHCP en formation triangle


Le dispositif scénique, très joli


Flea (de dos) et Josh Klinghoffer
(et son superbe t-shirt de bon goût)



Impressionnant, la vitesse à laquelle ils ont balayé
l'arène. En 5 minutes, y'avait plus un gobelet par terre.



En tout cas, je peux dire que j'ai...


Que j'ai...


Je ne que...


Je viens pas de me faire
spotter par la mère Kikuchi, là ?



Bon, je vous laisse, j'ai un
plan cul on dirait. See you !
 
 
 
(Anonymous) on December 14th, 2016 07:22 pm (UTC)
Elle ... elle a utilisé un sort de détection de fanitude et elle s'est arrêtée sur toi !!
Tu finira probablement comme réceptacle organique du démon-renard pour l'apocalypse du mois de Février. N'aie crainte tu ne sentira rien.
Ou alors tu sera cannibalisé vivant. Par Moa. Là par contre ça peut faire mal, mais pour ce qui est de pénétrer son intimité tu sera servi.
Ou alors tu sera le troisième amant de ces démones, après le Dieu-Renard et leur producteur. C'est possible, effectivement. En théorie.
En tous cas bravo. Ce blog continuera t'il, maintenant que ton destin s'est accompli ?

Melvas, sacré coup de pub pour les Red Hot, en tous cas.