?

Log in

No account? Create an account
 
 
02 August 2017 @ 07:40 am
Shoot day  
C'est aujourd'hui 2 août qu'on atteint le "overshoot day", c'est à dire le jour où la civilisation terrienne a épuisé les réserves produites par la planète, ce qui nous rappelle opportunément à quel point on peut facilement faire dire n'importe quoi à des chiffres, y compris les choses les plus absurdes. En effet, vu que nous n'importons rien de Saturne de Tau Ceti ni de la galaxie d'Andromède, et qu'on ne semble pour autant manquer de rien, on peut raisonnablement inférer que le "overshoot day" est un pipeau intégral, une opération de com montée par des éconogistes.


Ceci me rappelle aussi la notion de "seuil de pauvreté". J'ai appris récemment en prêtant une lecture inattentive à de la propagande gauchiste qu'il y avait en Allemagne plus de travailleurs pauvres qu'en France. C'est contre-intuitif, aussi me suis-je demandé : "c'est quoi un pauvre ?" C'est quelqu'un dont les revenus sont sous le seuil de pauvreté. C'est défini comment, ce seuil de pauvreté ? Eh bien, c'est égal à 60% du revenu médian après transferts sociaux.

Bon, alors posons nous. Le revenu médian, ce n'est pas le revenu moyen. C'est le revenu en dessous duquel il y a 50% des foyers, et au-dessus duquel il y a donc les 50% restants. Mettons qu'il soit à 1000 euros par mois. Eh bien, les gens qui gagnent moins de 600 euros (60% du revenu médian) sont considérés comme pauvres. On se base sur le revenu médian parce que le revenu moyen, ça ne marche pas. Il suffit d'un Bill Gates dans un pays pour fausser la moyenne. La médiane est plus fiable. Certes, mais pas fiable à 100%. En effet, cette médiane est sensible à la forme de la courbe des revenus. Dans un pays de type "tiers monde" où il y a beaucoup de revenus faibles et peu de revenus moyens, la médiane sera très basse, et donc, le seuil de pauvreté sera plus bas que dans un pays ayant une grosse classe moyenne. Du coup, et c'est paradoxal, dans un pays pauvre, le seuil de pauvreté sera plus bas que dans un pays développé, INDEPENDAMMENT DU NIVEAU DE VIE DANS CE PAYS ! Dans le pays de merde, il pourra être à 500€/mois, et à 800€/mois dans le pays développé, même si par ailleurs, tout coûte le même prix des deux côtés de la frontière.

Concrètement, entre la France et l'Allemagne, il y a peu de différence, le seuil de pauvreté est à 935€ chez nous et 950€ outre-Rhin (en fait les revenus du travail sont beaucoup plus faibles chez nous, mais sont compensés par toutes sortes d'aides, allocations, tarifs sociaux et gratuités financées qui entrent dans le calcul). Ce qui fait la différence, c'est ce que ça coûte de vivre en France ou en Allemagne. En Allemagne, la TVA est moins chère. Les impôts et les charges sont moins lourds, ce qui se ressent sur les prix des denrées et des services. Et le logement, premier poste de dépense des ménages, est bien plus abordable.

La conclusion, c'est qu'il vaut souvent mieux être un travailleur pauvre en Allemagne qu'un travailleur non-pauvre en France.
 
 
 
(Anonymous) on August 4th, 2017 07:41 am (UTC)
RE: Des détails qui ne font pas de différences en fait
Pas vraiment. La secu est une assurance pas un revenu.
Le minimum vieillesse est un revenu futur (ou son absence outre rhin) dans le cas du travailleur pauvre.
Les allocations sont un revenu, en Allemagne c'est souvent la mère qui baisse ou cesse son activité, faisant baisser les revenus du foyer. Ou pas de gosses du tout parce que c'est trop cher.