?

Log in

No account? Create an account
 
 
26 September 2017 @ 07:49 am
Une balle pour l'avenue du Président-Kennedy  
Où l'on comprend enfin que ce que la gauche déteste chez les patrons, ce n'est que le reflet de ses propres vices.

>> A lire ici <<

Qu'une agence d'interim agisse de la sorte, et c'est les prud'hommes assurés. Qu'une banque fiche ses clients ainsi, et la CNIL débarque avec les hélicos. Ici, ce qui est reproché, ce ne sont pas les commentaires méprisants et nauséabonds de quelques mandarins héréditaires et séniles de la radiocratie française, mais le fait qu'ils aient été divulgués. Comme s'ils étaient en eux-mêmes excusables pour autant qu'ils restent secrets. Les remugles putrides d'un pourrissement avancé de Radio France sortant de plus en plus à l'air libre, il est peut-être temps de s'interroger sur l'opportunité de prolonger l'existence de cette officine. A-t-on besoin, au XXIe siècle, d'une radio d'état ? Comment se fait-il que ça nous coûte 670 millions d'euros par an ? Ne pourrait-on pas au moins assurer une vague pluralité des opinions, qui ne se limite pas aux différents courants mélenchonistes ?

Voilà, je pose des questions.
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on September 26th, 2017 09:18 am (UTC)
"Ne pourrait-on pas au moins assurer une vague pluralité des opinions, qui ne se limite pas aux différents courants mélenchonistes ?" tu sais qu'il existe d'autre stations, n'est-ce pas. La molette de fréquence de ta radio n'est pas boulonné sur radio france.

L’existence d'une station d'état ne t'empêche aucunement d'en écouter d'autre. Et vu l'oligopol qui existe dans les média, qu'une station d'état indépendant de tout autre megagroupe n'est pas un luxe.

Pouvoir faire de l'investigation sur un business qui n'a pas de part de marché dans ta rédaction n'est pas un mal.

Je ne dit pas que la station d'état n'est pas coupable de conflits insesteux, mais la supprimer ne fera qu'empirer le problème.
(Anonymous) on September 26th, 2017 08:44 pm (UTC)
Alors oui et non
Autant je suis assez d'accord sur le principe d'une radio d'état, indépendante des intérêts de groupe qui la finance ; autant je pense que cette radio doit être diverses, et representer tous les courants politiques principaux. Sinon, il y a un problème à ce qu'elle soit financée avec mes impôts. C'est là la différence avec une radio privée : si je n'en ai pas envie, je ne la finance pas en ne l'écoutant pas.

FrancoisC
(Anonymous) on September 27th, 2017 04:09 pm (UTC)
Re: Alors oui et non
Tu payes le salaire du président, même si tu n'as pas voté pour lui.

Pareille pour la radio d"état. que ça te plaise où non elle dépend du gouvernement qui est au commande, que tu ai voté pour lui où pas.

Aussi, radio france est-plus ou moins auto-financée par ces propres publicités, comme le privé. tu n'as pas à t'inquiéter, ce n'est pas la que s’engouffre tes rétributions.
(Anonymous) on September 27th, 2017 07:17 pm (UTC)
Re: Alors oui et non
Certes, mais le président représente au moins une majorité de personne. Je suis moins convaincu par le fait que Radio France représente la droite quand celle ci est au pouvoir.