?

Log in

No account? Create an account
 
 
24 October 2017 @ 06:37 am
Entre tradition et modernité : les bêtes  
L'amour des Japonais pour la nature est d'autant plus surprenant que ladite nature semble en retour détester les Japonais. Entre les étés torrides, les hivers glaciaux, les tremblements de terre, les glissements de terrain et les typhons - l'un d'entre eux frappant même le pays au lendemain de mon départ - le sort semble s'acharner sur ces pauvres Nippons. Et encore n'avez-vous pas vu la taille inhabituelle que prennent certaines bestioles sous le climat quasi-tropical de ces îles recouvertes de forêts. Il est bien vain de mettre des panneaux avertissant les badauds de ne pas entrer dans les bois : ceux-ci sont gardés par d'énormes toiles tissées par de non-moins énormes araignées. Pour industrialisé qu'il soit, le Japon grouille de vie plus ou moins sauvage. Petit florilège en photostres :




Les cat cafés sont bien connus pour abriter des nekos




On connaît moins les bars à chouettes


Un pinpin joli servi dans un meido bar


Araignée de taille inhabituelle


Dans le sanctuaire du dieu-renard, un curieux renard


D'autres renards...


Encore un chat se grillant la couenne


Retour au neko bar, avec ce freluquet convoitant mon sac










La nuit, à Kyoto, on peut surprendre des hérons


Une punaise ENORME


Encore un piaf


Un emmanché


Nopus Japonicus (Linne)


Carpe de Nakamoto


Canard de Kikuchi


Corbeau de Mizuno


Retour au bar à chouettes




Je vous l'accorde, cet accipître n'est pas une chouette






A Nara, il y a des daims. Si vous arrivez tôt le matin, vers 6-7h, alors que la ville est
encore endormie, et que vous vous enfoncez dans les bois, doucement, sans faire de bruit,
en vous armant de patience et de persévérance, alors vous serez peut-être récompensé par
la vision enchanteresse : un daim ! Ils sont très farouches cependant, et...



Non, je déconne, y'en a partout, c'est une vraie plaie. Ici, vous voyez
un rare exemple de photo animalière prise au 14mm, quand même.



C'est quand même de belles bêtes.


Le Japon, messieurs-dames !


Himeji est connu pour son château, le plus beau du pays, mais à entrer dans
le parc, la premier chose qu'on remarque, ce sont encore les chats.


Des carpes Koi à Himeji


Encore un neko
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on October 24th, 2017 07:08 am (UTC)
Quel beau pays homogène, on sent le calme, la complicité et la sécurité, l'existence de ce peuple est un baume au cœur pour nous autres barbares. Merci pour ces images paradisiaques.

Melvas
(Anonymous) on October 24th, 2017 08:35 pm (UTC)
Merci pour les photos.

C'était un accipître éburnéen?