?

Log in

No account? Create an account
 
 
18 February 2018 @ 08:37 am
Therion + moult groupes, Trabendo, 16 février 2018  
Et voici une nouvelle soirée sous le signe du hautbois baroque. L'audience ne semble pas particulièrement hardcore : je dirai, mi-bobo, mi-vieux. Bon, c'est pas aujourd'hui qu'on va se péter une cervicale dans le mosh-pit.

Midnight Eternal est une jeune formation qui vient de bien loin, les USA. Le metal symphonique à voix féminine est un genre bien encombré, où il est difficile de se démarquer du lot, mais Midnight Eternal pourrait bien y parvenir par une particularité : la chanteuse a une voix à la Betty Boop. C'est pratique pour se différencier des Tarja, Floor, Charlotte et autres Simone. Nontons qu'elle est quand même capable de faire plus lyrique, mais au final, c'est frais, ça change un peu. En outre les compos sont bien variées et correctement exécutées. Et puis, la vocaliste a un certain aplomb.

Vient ensuite Null Positiv, un groupe Allemand. Ce n'est pas du tout du sympho, ça commence par du black, avant de virer death. C'est une sorte de version destroy d'Arch Enemy. Ils semblent avoir aussi pas mal d'ambition, comme en témoigne le stand de merch où, outre les t-shirts habituels, on trouve des montres, des gourmettes, bref, de quoi réjouir le fan.

Imperial Age ne manque pas de gueule : ils sont cinquante sur scène, et ils chantent tous. Ils ont aussi sorti des tenues de genre "Seigneur des Anneaux", ce qui tombe bien, le principal chanteur ressemble à Legolas. Ils en font un peu trop, c'est certain, mais on ne va pas à un concert de sympho pour voir de la subtilité. Au bout du compte, Imperial Age ne manque pas de charme, même si en fin de concert, le son commence à pâtir un peu.

Therion est un vieux groupe, précurseur du métal symphonique, et à ce titre il est intéressant de retrouver l'origine de ce genre si riche. J'ai noté qu'il y avait comme deux traditions bien distinctes dans Therion : une que je qualifierai d'archaïque, où la partie metal est bien distincte de la partie symphonique, et une plus moderne, mâtinée de progressif. Bref, c'est musicalement très intéressant, même si peut-être, l'héritage de ce groupe le rend peu accessible au profane.

Quelques photosres


Midnight Eternal


Null Positiv


Et son guitariste


Alissa Black-Gluz


Bröh !


Un groupe qui envoie


Legolas et Imperial Age


Que voient tes yeux d'elfe ?


Zouimm ! C'est Therion !


Rob Halford


Une des deux très compétentes vocalistes de Therion
 
 
 
(Anonymous) on February 18th, 2018 05:47 pm (UTC)
C'est marrant, cet post m'a rappelé la (seule) BD de la série Eternal Midnight de Ludo Lullabi, une série de type SF-Fantastique au prémice plutôt intéressant.