?

Log in

No account? Create an account
 
 
02 March 2018 @ 06:59 am
Tour du propriétaire  

Bienvenue sur le Mun Science Orbiter (MSO), la première usine à science du Kerbal Space Program. Orbitant circulairement à 500km autour du Mun, le MSO est bâti autour d'un corps de lander reconverti en node, sur lequel se branchent deux habitats standards pour 8 kerbals, deux laboratoires orbitaux et deux cupolas. Invisible ici, car docké sur à sur la face à l'ombre, se trouve le Reusable Munic Decombulator (RMD), le lander ayant effectué jusqu'ici trois amunissages et récolté de précieuses données. Sur le devant, vous pouvez admirer le Koproscopobordyne Gigantic Power Generator et ses 48 panneaux unitaires, fournissant une puissance pouvant monter à 14 unités par seconde. Derrière, vous pouvez remarquer l'Expansion Beam, déjà dotée du Node 2 qui permettra d'assembler les futurs modules, et qui est en outre dotée d'une antenne relai. Et puis, pour finir, un module doté d'un moteur nucléaire "emprunté" lors d'une expérience.

Nous sommes maintenant en possession de toutes les technologies nécessaires pour nous lancer dans la prochaine étape de notre programme spatial : l'exploration de Duna ! Notre astronef, le Tetinastron, sera assemblé ici autour du MSO, en quatremorceaux (un bloc moteur nucléaire, un réservoir de carburant, une station orbitale qui restera autour de Duna et le Global Rotocastor Observatory and Generic Reentry Orbiter (GROGRO). Nous avons déjà testé, lors d'un retour sur Kerbin, le GROGRO, qui permettra à un heureux Kerbal de devenir le premier Kerb à fouler le sol d'une autre planète. Il est déjà sélectionné, je vous donne un indice : son nom est Kerman.
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on March 2nd, 2018 11:00 am (UTC)
Buy the latest issue of Tetinews
Je vois déjà le titre du prochain Space Tetinews :
Un petit pas pour Kerman, un grand pas pour Garfunkel.
Un article dansant par the red Marsh.
(Anonymous) on March 2nd, 2018 11:17 am (UTC)
La passion :) Ça fait plaisir de te voir comme ça :)

Ce qui me sidère par contre, c'est que tu aies mis autant de temps avant de découvrir ce jeu. De tes histoires de congrueurs en passant par les sauvageons et le reste, c'étais le jeu pour toi !

C'est con qu'on ne puisse pas poster de liens ici...

PS: A quand un disko commandé par James Kerman ?

(Anonymous) on March 4th, 2018 10:51 am (UTC)
J'avais essayé l'aller-retour vers Duna il y a longtemps, je n'avais pas réussi à redécoller. Je me suis remis au jeu en mode carrière il y a quelques mois, et j'ai réussi à poser un spaceplane sur Duna, puis redécoller. Je me suis surpris moi-même : mon frêle avion de 50 tonne décolle de Kerbal, passe en orbite. Là un vaisseau quatre fois plus gros vient le ravitailler, et il part pour Duna avec son moteur nucléaire. Là, au bout de quelques vingtaines d'essais (à cause des collines...) j'arrive à le poser dans l'atmosphère raréfié. Je pose un drapeau, collecte des échantillons, et mon avion redécolle de Duna, puis arrive à se mettre en orbite.

Bon du coup, il faut que j'envoie un ravitailleur pour donner du carburant au moteur nucléaire. Donc j'envoie un deuxième spaceplane pour le secourir...

J'aurais appris que le moteur nucléaire ne consomme que du carburant et pas de comburant, chose dont je ne m'étais jamais rendu compte quand j'envoyais des vaisseaux comme le tient à la conquête des planètes. Du coup j'emportais des dizaines de tonne de leste en fait...