?

Log in

No account? Create an account
 
 
09 March 2018 @ 07:19 am
C'est un rude travail  
>> Et un de fait ! <<

Reste 364 prétextes à trouver pour de ne pas parler des vrais problèmes.

Pendant ce temps là, de l'autre côté de la planète, le Président Trump nous démontre avec brio que la couillemollerie en politique, ça ne mène à rien. Rappelons que Barack Obama avait reçu le prix Nobel de la paix pour sa contribution, qui s'est avérée nulle - à la dénucléarisation.
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on March 9th, 2018 08:34 am (UTC)
La violence faite aux femmes, c'est un vrai problème.

Par contre, je doute que le 37e discours soit plus efficace que les 36 précédents. C'est un aveu d'impuissance. Les solutions sont soit trop chères, soit un suicide politique, soit une atteinte aux droitsblabla.

Certes c'est énervant d'entendre pour la x-ième fois de l'année "Je suis de tout coeur avec vous, mais osef" parce que ce sont clairement des efforts faient dans le vide juste pour sauver les apparences. Mais en même temps, ça fait partie intégrante du théatre politique: on ne peut pas avoir une majorité même temporaire sans faire semblant de s'occuper de tout en permanence.

C'est con et stupide, mais c'est le système politique qui veut ça. Et contester le système politique aujourd'hui... ça a encore moins d'effet que de pisser dans un violon. C'est comme souhaiter que demain tous les gars du monde veulent bien se donner la main et travailler de concert pour un avenir meilleur.

Donc oui, plus que 364... avant les prochains 365.