?

Log in

No account? Create an account
 
 
21 March 2018 @ 07:11 am
Un génie nous a quitté  
Stephen Hawkins, le physicien britannique, sera enterré >> aux côtés de Darwin et Newton << à l'Abbaye de Westminster, honneur rare de nos jours. Est-ce mérité ou non, ça, c'est l'histoire qui en décidera, mais une chose est certaine, c'est pour le moins paradoxal, tant le récent disparu s'était montré peu amène envers son illustre devancier. Ainsi, dans "Une brève histoire du temps", Hawkins écrit :

" Les contributions de Newton à la renaissance de la physique sont au mieux exagérées, au pire des affabulations. "

Un jugement lapidaire auquel l'intéressé aurait répliqué, dans Principiadus Naturadibas :

" Stephen Hawkins illustre brillamment la dégénérescence de la physique moderne, où le culte de la personnalité masque difficilement l'absence de fond. "

Hawkins avait alors rétorqué, cinglant, dans un communiqué à l'Académie des Sciences de Londres :

" L'intérêt suspect de M. Newton pour les pommes ne cacherait-il pas la compensation d'une absence de testicule ? "

Ce qui avait déclenché l'ire de celui-ci :

" Tu sais dans quel état s'est retrouvé le dernier qui m'a parlé comme ça ? La gueule de travers et dans un fauteuil roulant, connard. "

Les invectives n'avaient cessé que suite à l'intervention de Charles Darwin (que Newton affublait du sobriquet de " Charles Darlouze "), qui mit un terme à la querelle en jetant aux deux malappris des tortues des Galapagos.

C'est vrai.
 
 
 
(Anonymous) on March 21st, 2018 04:02 pm (UTC)
Hawkins aurait envoyé ces informations vers un trou noir, l'information ayant fini par s'échapper sous la forme de messages codés dans le Bible que Newton aurait aussi pu décoder.

Athreeren