?

Log in

No account? Create an account
 
 
13 May 2018 @ 11:06 am
Fuzzy Sounds Festival, 11-12 mai 2018, FGO-Barbara, Paris  
Il se tenait ce week-end le premier Fuzzy Sounds Festival, consacré comme son nom l'indique au stoner metal. Pour ceux qui n'auraient pas suivi, le stoner, c'est ce genre de metal très gras, lourd, généralement lent, et qui se joue très fort. Ça hérite du blues rock et du psyché, bref, sent les années 70, c'est sympa (en revanche, c'est pas trop l'ambiance moshpit). Le FGO Barbara est une salle de Barbès dont j'ignorais l'existence, mais qui dispose, comme beaucoup de salles associatives, d'une infrastructure très correcte, d'un son au-dessus de la moyenne, et d'une jauge de 300 places, qui à vue de nez, était pas loin d'être atteinte par l'événement.

Dix formations se succédèrent sur deux jours, à savoir : Witchfinder, Alunah, Stonebirds, et en tête d'affiche du vendredi, les Belgiens de Your Highness. Le lendemain, ça commençait plus tôt avec Decasia, Domadora, Mantra Machine, Glowsun, Mars red sky et pour finir, les rosbifs de Steak.

Tout ceci invitait à la méditation dans une ambiance sympathique.

Photostres


Me doutant qu'il n'y aurait pas des masses de lumière et
qu'en revanche, je ne serai pas forcément à 200m de
la salle, j'avais pris mon G7X (choix judicieux)



Qui voit stoneïre voit sa miseïre (proverbe lozérien)


10 groupes, une seule nana (la chanteuse d'Alunah)


En grand angle, le bassiste de Stonebirds se donne des faux airs de David Gilmour à Bercy


Le stoner ne fait pas nécessairement la part belle
à la partie vocale, mais chez Stonebirds si.



Le groupe en gros


Concentration


Decasia


Domadora. Deux groupes de stoner instrumental à
la suite, ça fait quand même un petit peu lourd.



Du coup, je me suis assis le cul


Glowsun (j'ai beaucoup aimé)


Bonne ambiance.


J'ai retrouvé un vieux poteau !


Notons que les animations sur écran étaient bienvenues


Chaque groupe avait amené ses vieux amplis-cabs,
c'était la foire au matos (ici, un Green)



Ça sert à rien de se crever le cul à faire du rock si
tu te prends pas pour Jimmy Page de temps en temps



Fin avec Steak, où il y eut un petit mosh pit.
 
 
 
(Anonymous) on May 13th, 2018 09:11 am (UTC)
2015, les nouvelles ne sont plus toutes fraiches...

Kyp, pointilleux.
aspexploreraspexplorer on May 13th, 2018 11:12 am (UTC)
Ouais ben la paille est dans la poutre, hein...
(Anonymous) on May 13th, 2018 11:19 am (UTC)
"Qui voit stoneïre voit sa miseïre", ça ressemble plus à un proverbe breton :
- Celui qui voit Belle-Isle, voit son île; celui qui voit Groie, voit sa joie; celui qui voit Ouessant, voit son sang (Chateaubriand)
- Qui voit Ouessant voit son sang, Qui voit Molène, voit sa peine, Qui voit Sein, voit sa fin, Qui voit Groix, voit sa croix.
- Qui voit Ouessant voit son sang. Qui voit Sein voit sa fin. Qui voit Groix voit sa joie. Qui voit Belle-Île, cingle sans péril.


Athreeren