?

Log in

No account? Create an account
 
 
28 May 2018 @ 07:07 am
Improving the french  
Suggestions à rajouter au bouquin avec les mots dedans.

hellfaire v.t. : faire les courses en préparation du Hellfest J'ai hellfait une petite veste en cuir de toute beauté. (Taine)
reblatérer v.i. : faire le tour des gens dont on a dit du mal pour s'excuser.
rechier v.i. : parce qu'il faut bien finir ce qu'on a commencé.




Voici le palmarès du regretté Roger Piantoni, qui nous a quitté hier. Cherchez l'erreur.

Bon, l'erreur, c'est qu'il n'a jamais joué au Werder de Turin, au Sparta de Liverpool ou au Panathinaïkos de Fukuoka.

Je sais que j'arrive vingt ans après la bataille, mais à une certaine époque pas si lointaine, l'Equipe de France était encore pleine de Français qui vivaient en France, jouaient en France, faisaient leurs courses le samedi au Mammouth dans leur break peugeot, avaient leurs gosses à l'école publique. Qu'est-ce que j'ai en commun, moi, avec un millionnaire Africain résidant à Guangzhou qui n'a jamais joué un match en L1 ? Qu'ont-ils de commun les uns avec les autres ? Bref, je vais avoir un mois de juin très chargé, je n'aurai pas le temps de soutenir l'Equipe de France, je compte sur eux pour nous foutre encore la honte devant la planète entière, c'est toujours réjouissant.
 
 
 
(Anonymous) on May 28th, 2018 03:26 pm (UTC)
Ce n'est pas l'équipe de France, c'est l'équipe de la république.
On est plus en France depuis la Révolution, puisque la république est un logiciel de décomposition des Nations. D'où la tronche de "l'équipe de France". Et j’espère aussi que cette équipe foutra la honte à la république.

Melvas
(Anonymous) on May 28th, 2018 05:29 pm (UTC)
Ben oui tiens
Dans les années 60, on était pas en République.

D'ailleurs regarde les belges, ils ne sont pas en république, ils sont tout autant bouffé que nous par la mondialisation.

Moi aussi j'ai des sentiments monarchiques, mais faut pas tout mélanger. Et puis franchement, en tant que monarchiste, je suis plutôt satisfait de la Veme république, même si je regrette un peu le septennat. La république actuelle a même sous certains égards un fonctionnement plus monarchiste que la monarchie de juillet.

Nous n'offrons pas en France le spectacle affligeant qui caractérise la vie politique italienne.

Quand nous nous regardons nous nous désolons, mais quand nous nous comparons...
(Anonymous) on May 29th, 2018 03:46 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
"Dans les années 60, on était pas en République"

Je ne comprend pas ce que vous voulez dire, car la république a été imposée dans le sang au 18e Siècle, en Angleterre, en France, et dans le monde occidental entier aujourd'hui. La république est chargée d'effacer tous sentiment national, patriote, toute conscience de soi en tant que communauté culturelle et/ou raciale.

Le but est d'imposer une idéologie diabolique nommée "cosmopolitisme", afin que les Nations ne soient plus que des hôtels pour riches comme le dit Attali.
Cosmopolite signifie : si c'est d'ici, c'est pas bien. La fin des Nations étant le préalable à l'instauration d'un gouvernement bancaire mondial.

Mais peut être que je confond "cosmopolite" avec "républicain". En tous cas les mafias à la tête des républiques d'Europe centrale sont complètement cosmopolites.

"Nous n'offrons pas en France le spectacle affligeant qui caractérise la vie politique italienne"

En effets, nous c'est encore pire : on a pas encore élu un gouvernement populiste anti-UE, anti-guerre avec la Russie, pour l'abolition de la dette et anti-immigration de peuplement. On est vraiment des tanches.

La république étant une dépossession de nos hommes d'Etat et leur remplacement par des gouverneurs de province, des comptables au service des banques, je ne comprend même pas qu'on puisse la comparer à la Monarchie. Faudrait déjà être souverain pour parler monarchie.


"Vous savez, si les bons bourgeois aussi pouvaient participer aux décisions du pays, ça limiterait la corruption de l'Aristocratie, du haut Clergé et de la Famille royale."

Le clergé, la Noblesse et l'Aristocratie sont mille fois préférables à nos maîtres actuels, à savoir des banquiers gangsters, satanistes et sociopathes. Et ça c'est une base.

Melvas.
(Anonymous) on May 29th, 2018 06:52 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
"des banquiers gangsters, satanistes et sociopathes"
HA HA HA! Ah foutre, elle est bonne.
Bon, que l'élite de la finance mondiale soit aussi sociopathe que l'Aristocratie d'autrefois, oui, ça se conçoit.
Mais, genre, sataniste?
Un peu comme des pédonazis américains qui se cachent dans le sous-sol d'une pizzeria sans sous-sol?

Cette rumeur rigolote, elle vient du fait qu'aux débuts des franc-maçons, quand c'était des bourgeois qui réclamait du pouvoir politique à des monarques puissants, absolus, les-dits monarques et les papes de l'époque virent cette demande comme une attaque contre leurs dogmes religieux, entre autres choses. Ils ont immédiatement crié à l'anathème, mis en branle la machine de propagande, et le cliché est resté.
Les origine de ce vilain canard se sont perdues, car quand on rabâche les préjugés de papa sans réfléchir, on n'en fait pas l'historiographie.
J'avais un peu laissé de côté Ma satire à base de secte satanique, à cause de l'actualité et de difficultés intrinsèques, mais je pourrais peut-être m'y remettre pour un épisode.

Le Créateur Fou, MECREEEEAAAAAANTS!
(Anonymous) on May 30th, 2018 04:04 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
Le Satanisme est une religion officiellement reconnue aux USA. Que cette info soit une preuve des excès de la liberté d'expression à l'américaine, soit, mais le satanisme existe.

Ou si ce n'est pas le satanisme, c'est autre chose. Mais ne croyez pas que les puissants de ce monde n'ont pas de spiritualité. Quand tous les désirs sont satisfaits, il faut encore désirer, donc les très riches, au-delà des putes, des jets avec piscine et des chiottes en or, finissent par aspirer à autre chose. Ils veulent croire qu'ils ne sont pas des ordures, qu'au contraire ils sont porteurs d'un projet bénéfique pour le monde, quasiment une mission divine.

Or ce genre de personnes est amené dans sa carrière à des choses pas jolies, comme des meurtres, des guerres, des famines artificielles, des empoisonnements de masse, etc.
Comment avoir une spiritualité dans ces conditions ? Le satanisme leur sert à ça.

Il paraît qu'on peut avoir sur le darknet des films d'enfants se faisant violer, torturer et tuer, et que ces vidéos coûtent dans les 50 000 euros. La clientèle concernée est évidemment dans une dépendance sexuelle perverse, donc il faut de nouvelles vidéos presque tous les jours.
Qui peut payer 50 000 euros par jour juste pour se branler ? Je ne sais pas, mais ceux qui le font sont toujours des êtres Humains, donc il peuvent avoir besoin d'une spiritualité. Mais ils ne peuvent pas être bouddhistes ou humanistes, donc il y a le satanisme.
Je ne vous parle même pas de ceux qui se paient des enfants en vrai. Elise Lucet a fait un reportage sur un dossier de ce genre, des enfants mutilés et tués avec toute une symbolique rituelle franc-mac/sataniste. Elle n'est pas la seule.

Que le satanisme existe ne signifie pas que Satan existe, si c'est ça qui vous chiffonne. C'est juste un élément de la sociologie de l'hyperclasse, de la psychologie. Comment être un monstre et se prendre pour un Ange, avoir le beurre et l'argent du beurre, en gros.


Quand à l'origine du satanisme comme propagande anti-bourgeoise faite par l'Eglise, je ne que.
Ce sont les bourgeois qui ont inventé l'inquisition pour diaboliser l'Eglise, inquisition qui inventait les délits de sorcellerie et de satanisme pour terroriser le peuple et s'emparer des biens des accusés. En tous cas c'est ce que je préfère croire.

D'une manière générale le rapport de force entre le peuple et le pouvoir était bien plus en faveur du peuple à l'ère Médiévale que de nos jours. Les corporations d'artisans et d'ouvriers avaient atteint un pouvoir que les cégétiste de la première heure ne pouvaient même pas concevoir.
Par exemple, ces corporations avaient obtenu l'établissement de frontières douanières à l'intérieur même du royaume, pour ne pas être emmerdées par la concurrence et bénéficier d'une clientèle captive. Cela virait carrément communiste, même moi je ne suis pas pour ce genre de frontières. D'ailleurs, ceux qui ont attaqué ce système sont à l'origine du courant libéral qui de nos jours diabolise la notion même de frontière.

Le défaut principal de ce système était qu'il n'était pas assez rentable pour les bourgeois qui devenaient pourtant plus riches que le Roi.
Ils ont volé les richesses du Clergé et de la Noblesse en prétextant que ces derniers l'avaient volé au peuple, sauf qu'ils ne l'ont pas rendu au peuple. Ensuite ils ont dirigé de fait et s'en sont suivi les deux siècles les plus horribles de l'Histoire Humaine : terreur, famine, esclavage, inquisition, condition ouvrière, deux guerres mondiales, et bientôt la troisième. Donc je confirme : mieux vaut un Roi qu'un banquier.

D'ailleurs le simple fait d'hériter du pouvoir est moins corrupteur qu'obtenir le pouvoir en jouant des coudes, car le système actuel sélectionne les pires pour nous, ceux qui ont le moins de scrupules, le moins d'humanisme et de morale, ceux qui ont l'intelligence la plus diabolique. Mieux vaut donner le pouvoir à quelqu'un au hasard, il y aura bien moins de chances de tomber sur un pourri.

Melvas, ça va, depuis le temps ?
(Anonymous) on May 30th, 2018 10:58 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
"ne croyez pas que les puissants de ce monde n'ont pas de spiritualité."
Les puissants de ce monde ont le même genre de spiritualité que les autres. Par exemple, aux USA, les gens sont surtout protestants. Les riches sont donc surtout protestant en ces contrées. En Inde, les gens sont surtout hindouistes. Les riches sont donc surtout hindouistes. En France, les gens sont surtout catholiques, les riches sont donc surtout catholiques.
Je ne vois pas trop pourquoi vous venez nous sortir du satanisme, si ce n'est pour affoler et exciter une curiosité morbide.

"vidéos coûtent dans les 50 000 euros"
Je M'en tiendrai aux avis des experts et de la police sur le sujet, merci bien. Les rumeurs et les pseudo-journalistes qui racolent, c'est fort peu mon truc.

"Quand à l'origine du satanisme comme propagande anti-bourgeoise faite par l'Eglise, je ne que."
Simple.
Les Bourgeois: 'On paye pas mal d'impôts, on connaît bien le tissus économique local. On pourrait gérer un peu, voter, faire des trucs?'
Le Roy: 'Quoi donc? La roture remet en question le partage du pouvoir, la primauté de la haute noblesse?'
Le Pape: 'Ces hérétiques attaquent votre droit divin à régner, que je vous ai remis de mes mains! C'est le Malin qui les inspires, il faut combattre cette influence impie!'
De là, la propagande vaticane qui passe dans l'imaginaire collectif.

"Ce sont les bourgeois qui ont inventé l'inquisition pour diaboliser l'Eglise"
Hu hu. Non. L'Inquisition était une branche de l'Eglise. Mais belle tentative de n'importe quoi.

"le rapport de force entre le peuple et le pouvoir était bien plus en faveur du peuple "
Il était différent. Le peuple avait plus de contrôle sur la production artisanale, moins sur le reste. On a davantage de contrôle sur les individus qui occupent les postes et on a davantage de droits et de possibilités.

"Ils ont volé les richesses du Clergé et de la Noblesse en prétextant que ces derniers l'avaient volé au peuple, sauf qu'ils ne l'ont pas rendu au peuple."
C'est partiellement vrai. La bourgeoisie a gardé une influence déterminante en tant que classe. Suite au développement industriel, les richesses ont fini par être au moins un peu redistribuées, ce qui permit une amélioration des conditions de vies.
Puis la Droite dure, capitaliste, libérale / néolibérale, s'est dit que l'avidité c'est bien, et a fait croire aux prolos que vendre à la découpe le patrimoine du pays et les entreprises d'Etat, ce serait génial. Mais c'est plus le problème du capitalisme en roue libre qu'autre chose.

"terreur"
Réaction Thermidorienne, stabilisation de la République sous sa forme troisième et cinquième.

"famine"
Plus en Europe. On peut se pencher sur l'agro-industrie des pays riches / agro-alimentaires sur les pays dont l'agriculture est faible, cela dit.

"esclavage"
Abolition en 1794 et 1848 sous la République. Pratique et rétablissement par des régimes autoritaires.

"inquisition"
Je ne perd jamais une occasion de taper sur les religions, mais Je ne suis pas au courant de bûcher catholiques après 1800 en France. Des précisions?

"condition ouvrière"
Amélioration progressive grâce à la Gauche de gauche. 1936, Front Populaire. 2000, Gouvernement Jospin, 35 heures.

"mieux vaut un Roi qu'un banquier"
On a besoin de banques pour des raisons utilitaires, nul besoin n'est de leur laisser de pouvoir politique. Nul besoin de roi non plus.

"le simple fait d'hériter du pouvoir est moins corrupteur qu'obtenir le pouvoir en jouant des coudes"
Quand un individu ne s'est donné que la peine de naître, et encore, aucune garantie n'est apportée quand à ses bonnes capacités de gestion, de gouvernance, de relations humaines.
Et pour lutter contre la sélection en faveur des connards arrivistes, la solution, c'est plus de démocratie, plus de contre-pouvoirs, plus de répartition du pouvoir, pas moins.

Le Créateur Fou, fatigué, mais bon, c'est l'travail, ça fatigue.
(Anonymous) on May 31st, 2018 04:27 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
"Les puissants de ce monde ont le même genre de spiritualité que les autres"

Alors là je suis déçu, on dirait que vous n'avez pas lu avant de répondre. L'objet de la première partie de mon message était justement d'expliquer qu'on ne peut pas être Chrétien ou bouddhiste quand on est amené à faire et à savoir les choses que font et savent les Maîtres du monde. Je parle de l'hyperclasse, c'est à dire la bourgeoisie au niveau mondial, c'est pas juste "les riches".
On ne peut pas organiser une famine artificielle pour créer un monopole, être responsable de milliers de morts, juste pour accroître les bénéfices, et ensuite croire en Dieu au sens où un Chrétien l'entend. Parce que le meurtre est interdit par l'Eglise, au cas étonnamment probable où vous ne le sauriez pas. Et l'Eglise interdit l'usure, technique de base des banquiers.

Il y a les idéologies pour esclaves, qui racontent que le Ciel appartient aux ignorants et aux faibles, et qu'un jour un sauveur viendra pour punir les méchants, et il y a les idéologies pour riches, qui racontent que le Ciel appartient aux meilleurs prédateurs, ceux qui évoluent par delà la morale méprisable du peuple et qui prouvent leur valeur à Dieu en dominant effectivement le monde. Le système bancaire est en lui même une gigantesque arnaque, on ne peut pas être Chrétien et pratiquer une activité basée sur le mensonge et la spoliation.

"Les rumeurs et les pseudo-journalistes qui racolent, c'est fort peu mon truc."

Les enfants concernés, ceux qui ont survécu du moins, sont rassurés de savoir qu'ils ont été détruits par une rumeur.

Votre vision des bourgeois révolutionnaires est délirante. Ils étaient déjà très riches, mais ils ont voulu plus. Ils ont assassiné leurs opposants au sein du peuple et sont des dictateurs. Comme si les riches pouvaient être pour la démocratie, alors que tout ce que veut le peuple est un partage équitable des richesses. Le seul pouvoir que les riches n'ont pas, c'est celui du nombre, donc la démocratie est justement ce qu'ils détestent le plus. Contrairement aux Nobles, qui n'avaient pas besoin de se cacher pour régner et qui pouvaient avoir besoin du soutient de leur peuple.

"L'Inquisition était une branche de l'Eglise."

Oui, et c'est seulement durant le coup d'Etat de la période Révolutionnaire que l'Inquisition est partie en vrille. Ses excès ont plus servi les révolutionnaires que les monarchistes. Elle ciblait principalement des soutiens du Roi, elle était donc au service des révolutionnaires.

"On a davantage de contrôle sur les individus qui occupent les postes et on a davantage de droits et de possibilités."

On choisit un roi parmi une pré-sélection des banquiers via les médias qu'ils possèdent, ce Roi choisit ses collaborateurs, il règne cinq ans et quoi qu'il ait fait il n'a aucun compte à rendre ensuite. Il n'y a même pas d'élection à mi-mandat. Même le crime de haute trahison a été aboli sous Hollande.
De quel contrôle parlez vous ?
Combien de barons pendus par des paysans en colère, contre combien de maires de grande ville destitués en cours de mandat pour avoir trahi ses promesses ?
De toutes façons, avant la mondialisation, les puissants reposaient sur leur peuple, alors que de nos jours l'hyperclasse se moque des peuples, car il n'y a pas assez de travail pour tout le monde, et que la théorie du Chaos veut que toute entropie profite au final aux plus gros. Les gros en question n'attendent d'ailleurs pas toujours le chaos pour en profiter, ils le provoquent eux-même.













(Anonymous) on May 31st, 2018 04:28 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
""condition ouvrière"
Amélioration progressive grâce à la Gauche de gauche. 1936, Front Populaire. 2000, Gouvernement Jospin, 35 heures."

Si la condition ouvrière avait besoin de s'améliorer, c'est qu'elle était déplorable. Les paysans ont été expropriés, contraints par la violence à bosser dans les première manufactures, et sont devenus des ouvriers. Avant, ils étaient des paysans, dans des communautés rurales autonomes, auto-suffisantes, indépendantes du pouvoir, où le labeur était varié, épanouissant, rythmé par des messes, pèlerinages, jeux et autres activités communales. Les enfants allaient à l'école, garantie par l'Eglise (garantie sans théorie du genre ni cours de sodomie)
Puis les révolutionnaires sont arrivés, et les paysans ont été plongés dans l'Enfer de l'usine, ils sont devenus des prolos, et ils le sont encore de nos jours.
Ensuite, longtemps après, grâce au Chaos des guerres mondiales, au Général DeGaule et au parti communiste, les peuples ont obtenu les évolutions dont vous parlez, qui n'ont donc rien à voir avec les fameux révolutionnaires.

"On a besoin de banques pour des raisons utilitaires, nul besoin n'est de leur laisser de pouvoir politique."

Euh.. vous avez entendu parler de Karl Marx ? L'argent lui même est une arnaque. L'abolition radicale de l'argent, du salariat et de la marchandise, ça vous dit vraiment rien ?
Et si les banques ont du pouvoir politique, c'est qu'elles ont pu acheter les médias et avoir un contrôle sur les élections. Elles ont ensuite demandé à leurs pantins de voter des budgets déséquilibrés et de s'endetter auprès de banques privée plutôt qu'à l'Etat lui même comme on l'a toujours fait. Du coup l'Etat est endetté, bradé, et nos créanciers dirigent. Tout ça à cause de l'ouverture des frontières aux capitaux étrangers, et des lois des grands nombres qui font que l'élection est systématiquement gagnée par celui qui a eu la plus grande couverture médiatique.

"Quand un individu ne s'est donné que la peine de naître, et encore, aucune garantie n'est apportée quand à ses bonnes capacités de gestion, de gouvernance, de relations humaines."

Oui mais quand un individu est parvenu à se hisser au sommet, on la garantie qu'il est un pourri, car il est en fait le plus fort des mafieux. Alors qu'avec un mec au hasard, on a des chances qu'il soit honnête.

Melvas
(Anonymous) on May 31st, 2018 07:41 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
"on ne peut pas être Chrétien ou bouddhiste quand on est amené à faire et à savoir les choses que font et savent les Maîtres du monde"
Vous confondez 'pouvoir' et 'devoir'. Un meurtrier ou un usurier qui se voit comme bon chrétiens s'indignera de ne pas être reconnu comme tel, parce qu'il se sentira, se vivra comme tel.
Je veux bien que vous prouviez que chaque individu vivant, assez riche pour correspondre à votre définition, est secrètement sataniste et non pas de la religion à laquelle il prétend officiellement. Il y a tant de chrétiens (et autres) indignes des quelques rares principes intéressants que si tous les immondes étaient en fait satanistes, les chrétiens réels seraient une infime minorité.
Et genre, avec des preuves.
Parce que "Nan, mais en fait, il peut pas, parce que j'ai pas envie, parce que ça colle pas avec ma vision du monde.", c'est un peu léger.

Qui plus est, les "Maîtres du monde", avant, c'était justement les rois, l'Aristocratie, le haut Clergé. C'était eux qui déclaraient les guerres, et indirectement provoquaient famines, épidémies. Les papes et les rois de l'époque étaient-ils secrètement pédosatanistes? Etaient-ils les précurseurs de votre élite mondiale recouverte de phantasmes?

"Les enfants concernés"
Pardon, Je Me suis mal exprimé:
La pédophilie existe, et c'est un grand malheur. Des réseaux criminels se montent pour répondre à une demande commerciale illégale, il est vrai, et c'est un grand malheur. Faire partie des individus les plus riches, être doté de connexions politique permet des passes-droits, et potentiellement de violer des enfants sans être inquiété.
Il y a un fossé entre "c'est possible" et "c'est le cas". En droit, il y a un concept qui est la présomption d'innocence. On ne se prononce pas sur les choses qui ne sont jugées. En sciences, on a la charge de la preuve. Si vous affirmez quelque chose de différent, de nouveau, qui ne correspond pas aux connaissances actuelles, vous devez apporter les preuves matérielles de vos dires.
Là, vous errez entre banalités tragiques et complot, rumeurs. Vous n'avez aucune preuve matérielle de la cabale sataniste pédophile élitiste internationalisante dont vous cauchemardez.

Il vous arrive d'être assez juste dans vos critiques des dérives du capitalisme triomphant, de la loi de la jungle économique, ou de certaines carences de démocratie, de la reproduction des élites (les riches ont tendance à rester riche, et les pauvres à rester pauvre). Le reste, c'est du délire.

Le Créateur Fou,
(Anonymous) on May 31st, 2018 07:49 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
"Votre vision des bourgeois révolutionnaires est délirante"
On a du diverger à un moment de la conversation.
J'étais parti des Franc-maçons en omettant le branlage de nouille philosophique et symbolique. A la base, on parle d'un ancien compagnonnage de tailleurs de pierre, puis des notables locaux des villes et des bourgs. Les artisans, les boutiquiers un peu enrichis, les avocats, les petits bourgeois un peu éduqués, qui savent lire.
Voilà ceux qui demandaient à participer à la vie politique, et se sont vus traîner dans la boue par les rois et les papes, jaloux de leur pouvoir absolu.
Je ne parle pas du reste. Donc oui, ils étaient nombreux, oui, ils avaient tout à gagner à l'établissement d'un système plus démocratique.
Ceci éclairci, il est logique que la noblesse et le clergé aient craint de perdre du pouvoir, à le partager avec le bas-peuple.

Le Créateur Fou, parler des mêmes choses.
(Anonymous) on June 4th, 2018 05:52 pm (UTC)
Re: Ben oui tiens
Franc-maçon = ingénierie sociale.
Maçon = reconstruction du phénomène Humain, franc = reconstruction opérée par des riches qui sont libres des contraintes morales ordinaires. La franc-maçonnerie est une secte de riches depuis le début, ça n'a jamais été des bâtisseurs, là c'est vous qui délirez. Ils ont juste utilisé le vocabulaire de l'époque.

"Vous confondez 'pouvoir' et 'devoir'"

Non, les riches qui aspirent à une spiritualité ont réellement besoin de quelque chose de différent de ce que nous autres pouvons connaître. Je n'ai aucune preuve de quoi que ce soit, vous avez raison, je ne suis pas formé à établir une preuve. J'essaie juste de me mettre sincèrement à la place d'un très riche. Je pense que le mécanisme du désir pousse à aller toujours plus loin. Mais vous avez raison, c'est un thème racoleur, il n'y a pas besoin de ça pour savoir que les élites sont des ordures, et le nombre de victime reste anecdotique.

"Les papes et les rois de l'époque étaient-ils secrètement pédosatanistes? Etaient-ils les précurseurs de votre élite mondiale recouverte de phantasmes?"

Oui. Selon Marx, tout le processus capitaliste était programmé depuis environ l'ère de la sédentarisation et des premières marchandises et monnaies. C'est un processus, c'est pour ça qu'on peut toujours dire : c'était mieux avant. Le capitalisme était moins avancé aux temps des Rois que maintenant. Mais il était plus avancé aux temps des Rois qu'aux temps des Romains, etc.
Les événements majeurs de l'Histoire sont presque toujours des phases de modernisation du capitalisme, et nul ne peut s'y opposer.
Du coup, quand on dit "c'était mieux avant", c'est un peu une vue de l'esprit. En fait, on est bien là où on est.

Melvas




(Anonymous) on May 29th, 2018 04:53 am (UTC)
C:\Démocratie\Franc-Ma.exe

"Vous savez, si les bons bourgeois aussi pouvaient participer aux décisions du pays, ça limiterait la corruption de l'Aristocratie, du haut Clergé et de la Famille royale."

Le Créateur Fou, révision des bases.
(Anonymous) on June 1st, 2018 04:11 pm (UTC)
Ce n'est pas l'équipe de la République, c'est l'équipe de la fédération française de football