?

Log in

No account? Create an account
 
 
29 May 2018 @ 07:27 am
Les compteurs  

Unes des multiples particularités réjouissantes de la langue nipponne est la présence de compteurs. Quand on désigne une certaine quantité de choses, on fait suivre le numéral (ichi, ni, san, yon etc...) d'un petit mot, le compteur, désignant le type de denrée en question. Par exemple, si on compte des gens, on utilisera le compteur "nin", qui s'écrit avec le kanji 人. Trois gusses = sannin. Pour les étages, comme le savent toutes les personnes qui ont pris un de ces ascenseur bavards qu'on trouve partout au Japon, c'est "kai" 階. Donc sankai, c'est le troisième étage, me direz-vous, sauf que non, c'est le deuxième, puisque les Nippons numérotent à partir du rez-de-chaussée. Certaines catégories semblent assez étranges, il y a par exemple un compteur pour les objets longs et cylindriques, "本 : hon", qui est le mot pour désigner les livres (sans doute une relique de l'époque où les livres étaient des rouleaux). Donc, deux objets ronds et cylindriques, ça se dit nihon. Par contre, deux livres, ça ne se dit pas nihon hon, puisque les livres sont maintenant des objets plats, pour lesquels il y a un autre compteur, "mai" 枚. Mais on ne l'emploie pas non plus pour les livres. Il y a le compteur "satsu" 冊 spécifiquement pour les livres.

Ça peut sembler étrange, mais quand on y réfléchit, la langue française ne fonctionne pas autrement. Par exemple, il existe un compteur particulier pour les hommes en bermuda : un trou du cul, deux trous du cul, trois trous du cul etc...
 
 
 
(Anonymous) on May 29th, 2018 07:11 am (UTC)
Bon je dirais que ça ne s'applique qu'aux gens en bermuda qui porte en même temps des manches longues.

N'importe qui d'un peu sensé sais que l'ordre de raccourcissement est
-d'abord les manches des bras
-ET PUIS les manches des jambes
Et pas pour bouloter. Les shorts, c'est pour quand on ne vas pas bosser au bouleau. Déjà qu'il y en a pour médire quand on se pointe au bouleau en chemise courte...

Ah oui, short et chaussette. C'est pas aussi grave que sandales et chaussettes, mais quasis.
(Anonymous) on May 29th, 2018 03:07 pm (UTC)
Short et chaussettes ou short et bermuda ?
Chers zamis,

Le port ou non des chaussettes est, à mon sens, directement lié au fait que l'on porte ou non des chaussures les nécessitant pour raison de résistance à la friction afin d'éviter "fukushima dans les pieds".

Il y a du reste pas mal de sportif qui combinent régulièrement short + chaussettes + chaussures + le reste.

Doit-on conduire au bûcher les porteurs de chaussettes intra-sandales ?

Le cas est hélas plus délicat que pour les élastiqueurs de paupiettes car l'inconfort ici n'est que visuel, si tant est que la culture esthétique qui gouverne les témoins de la scène aille dans ce sens.
J'imagine que celui que ses sandales font souffrir malgré le soin légitime qu'il aura apporté à les choisir à sa taille trouvera quelque réconfort à se chaussetter avant que de les enfiler.

Bref... où en étais-je... pardon ? On s'en fout ?

C'est pas faux...

Moi.
(Anonymous) on May 29th, 2018 03:52 pm (UTC)
C'est sûr que c'est pas avec des fragiles pareils qu'on va défendre nos terres contre les hordes mahométanes.

Melvas
(Anonymous) on May 30th, 2018 07:26 am (UTC)
Ha bah putain
Ça polémique Ajh!

nito - question de jour - "C'est quoi la différence entre une fille sympa et une salope? - C'est si t'es en chien!" bisouuuuuu
(Anonymous) on May 30th, 2018 10:41 pm (UTC)
Re: Ha bah putain
De fait.

Le Créateur Fou, bisous!