aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Dying Fetus + Goatwhore, Petit Bain, 18 août 2018

Rien qu'à lire le nom des groupes, vous vous doutez qu'on va passer une soirée cosy entre gens de bonne compagnie.

Si jamais vous avez des amis qui ne connaissent pas le metal, mais qui ambitionnent un jour de voir un "vrai concert de death", amenez-les voir Goatwhore. C'est brutal, c'est ambitieux, c'est bien emmené, c'est du sérieux. Au début, vu l'aspect clairsemé de la salle et sa modest etaille, je doutais que l'ambiance fut là, mais après un quart d'heure, le pit commença à s'animer de jolie façon, à telle enseigne qu'un agent de sécurité, pas forcément au fait des coutumes locales, vint tenter d'interrompre l'échauffourée.

Alors autant en attendant Goatwhore, on a eu droit au dernier album de Gojira, autant entre les deux sets, on a eu un bizarre medley de pop, de polka et de merdes dans ce genre. C'était pas vraiment l'ambiance. Nonobstant, Dying Fetus arrive, et après avoir réglé quelques problèmes techniques, ils lancent leur grindcore technique sous les vivats d'un Petit Bain que ne j'avais jamais vu dans cet état. C'était fort brutal. Tellement qu'au bout de 10mn, le concert s'arrête : un gentleman un peu aviné venait de se vautrer par terre à l'issue de son troisième slam. C'était assez grave, à en croire le sang qui inonde maintenant le pit, il est donc mis en PLS, pris en charge par les soignants de l'assistance (assez nombreux on dirait), et au bout d'une demi-heure, évacué par les pompiers. Le concert reprend alors de plus belle, et l'expérience ne calme d'ailleurs pas les excités du pit (voir notre document vidéo). C'est donc bien écourté que le show s'arrête, c'est dommage, mais en tout cas, c'était brutal, y'a pas à dire.

Photostres et vidéostre


Un récital tout en finesse pour Goatwhore


Le basseux de DF


Dying Fetus


Nul n'est prisé un liard qui n'ai maint coups pris et donnés


Brooooo





Cette vidéo est de piètre qualité, mais on peut se
convaincre qu'il met en scène Miku Kobato, de Band Maid
(Kobato étant un pseudonyme, ça veut dire petit pigeon)
Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment