?

Log in

No account? Create an account
 
 
03 September 2018 @ 07:17 am
Yolo  
Il est con Macron. Il va piquer dans la poche des retraités, partant du principe que comme ils sont vieux, ils vont bientôt mourir et donc, ne lui en tiendront pas rigueur aux prochaines élections. C'est un mauvais calcul, car entre l'âge effectif de la retraite, vers 65 ans disons, et l'espérance de vie moyenne des Français, il y a 10 ans, ce qui fait deux quinquennats. Pire : plus on vieillit, plus le temps passe vite, et donc, moins on oublie ce genre de chose. Par ailleurs, il n'y a pas que les retraités qui peuvent se sentir menacés. Il y a aussi les actifs qui ont cotisé pendant vingt ans et qui commencent à se demander s'ils auront une retraite. Et dans un pays aussi passionnément étranger à l'idée de travail, c'est ennuyeux.

Cela dit, si notre classe dirigeante se caractérisait par son intelligence, ça se saurait. Et puis, à l'heure actuelle, nos inspecteurs des finances sont en permanence accaparés à inventer de nouveaux modes de calcul selon lesquels la France ne serait pas en faillite. C'est un travail ardu, ils n'ont pas trop de temps à consacrer à des frivolités du genre "comment les gens vont faire pour joindre les deux bouts".
 
 
 
(Anonymous) on September 3rd, 2018 06:03 pm (UTC)
Ceux qui pensent que les dirigeants sont stupides ne connaissent pas leur véritable projet.
Quand on considère qu'ils veulent nous détruire et nous avilir, tout privatiser, tiers-mondiser, et au final génocider, on voit bien qu'ils sont très intelligents. Ils pensent à l'avenir, en fait, ils pensent en termes de générations et font avancer un projet qui ne se conclura pas de leur vivant.
Macron stupide ? Ben oui, et la banque Rothschild ne sait pas faire de l'argent, c'est bien connu.

Melvas
(Anonymous) on September 4th, 2018 05:56 am (UTC)
source?
(Anonymous) on September 4th, 2018 05:13 pm (UTC)
Le bon Melvas a malencontreusement oublié le plus important, ha ha, le sot.
C'est à dire que cette élite est aussi la raison la défaite la plus terrible et la plus honteuse de notre histoire: alors qu'en tant que troisième puissance économique, avec un allié un peu boulet, nous tenions tête aux deux premières puissances mondiales et leurs propres alliés, alors que nos héroïques, nos vaillants soldats avaient arraché le cœur industriel de notre détestable voisin et se battaient sur leur terrain, alors que nous étions à deux doigts de les faire plier à notre volonté, à les faire ramper, exsangues, jusqu'à la table des négociations, où nous aurions pu amener une paix avec honneur, en gardant bien sûr nos territoires annexés, alors, suprême tragédie, nous fûmes trahis!
Et d'un seul coup de couteau dans le dos de toute l'armée allemande, le JUUIIIIIF a fait gagner la Première Guerre Mondiale aux Alliés. Aucun rapport avec les soldats alliés, le fait qu'ils étaient plus nombreux, que leur industrie était meilleure et bien nourrie, alors même que l'industrie austro-allemande était complètement étouffée, coupée du monde par le blocus, que les civils en étaient réduits à grignoter des racines et sucer des cailloux. On ne le dira jamais assez, le caillou, complément alimentaire indispensable en temps de guerre. Plein de vitamines.
Source: Mein Kampf, A. Hitler, 1925.

Bon, pour le reste, c'est dommage mais peu surprenant, une trace de lucidité dans l'exploitation des pauvres par les riches, mais ça part dans du complotisme fatalement débile.

Le Créateur Fou, oups.
(Anonymous) on September 5th, 2018 06:08 pm (UTC)
Merci de la réponse mais je ne vois pas trop le rapport. Vous confondez peut être les élites nationales d'antan avec les nouvelles élites mondialistes qui veulent un monde post-national. La chute de la France en tant que Nation est une victoire pour ces élites, ceux qui pensent que c'est une défaite n'ont bel et bien pas conscience du but des élites actuelles.
Franchement, si le but des élites Françaises est l'intérêt national, dans ce cas ils se plantent en permanence, ce qui est impossible ne serait-ce que d'un point de vue statistique. Par contre si leur but est l'affaiblissement des Nations pour imposer un autre système, plus mondial et privatisé, alors les choses sont plus cohérentes.
Donc non, Macron n'est pas stupide, il applique probablement un plan cohérent. Il a quand même gagné les élections.

Mais vous avez raison de rappeler les conditions de vie déplorables des Allemands d'avant guerre, le nazisme n'est pas apparu de nulle part.

Et si vous avez un problème avec le mot "juif", essayez l'expression "élites cosmopolites anti-nationales", ça passe mieux. Ensuite vous vous demanderez peut être pourquoi ces élites portent si souvent une kippa en public, et vous découvrirez la sur-représentation des juifs dans ces élites, ainsi que celle des sociopathes et des pervers sexuels.

Melvas, il est aussi stupide de voir des complots partout que de n'en voir nulle part.
(Anonymous) on September 5th, 2018 08:54 pm (UTC)
(Ne pas hésiter à lire le fil de commentaire sous le billet Hysterix le Gaulois, du 31 Août 2018.)

Des élites.
Durant les Trente Glorieuse, on avait des élites technocratiques françaises qui, de leur point de vue administratif et technique, dirigeaient le pays en navigant dans les eaux Alliées, capitalistes, en maintenant quand même des relations avec le bloc soviétique par esprit d'indépendance par rapport aux USA, gaullisme oblige. On se souvient du mot de Coluche, "Les technocrates, on leur donne le Sahara, dans cinq, ils achètent du sable!"
Elles se sont accrochées aux colonies, puis se sont rendu compte que c'était intenable, ont bien serré les fesses pendant les diverses crises entre USA et URSS, et se sont rendu compte que la France, tout riche et ré-industrialisé soit-il, gorgé de la sève de l'Afrique, ce n'était quand même qu'un petit pays. D'où l'idée, un peu contrariée par le gaullisme irréductible et les nationalistes à courte vue, de se grouper avec les voisins, d'arrêter de se déchirer tous les vingt ans, et de devenir plus grand en mettant nos forces et nos richesses en commun, tous ensemble.
Et à un moment, on a eu ces horribles connards de Reagan et Thatcher, avec l'arrivée irrépressible de la droite néo/ultra-libérale. Ce que vous appelez "le mondialisme", c'est ça, c'est la minorité la plus riche de la droite affairiste qui veut se gorger toujours plus de richesse, détruire les Etats, les protections, les régulations. Dommage que l'on n'ait plus de nouvelles de Brath-z, il était en train de faire une série très intéressante là-dessus avant de laisser son globe en friche.

Des complots
Plutôt que de craindre un seul gros complot et de l'affubler de tares imaginaires ("des juifs, des pervers sexuels..."), il vaudrait mieux se concentrer sur la réalité, qui consiste en une multitude de petites attaques permanentes, répétées, non seulement contre les Etats, mais aussi entre les entreprises elles-mêmes, ces gens ne comprenant que les rapports de force et les comptes de résultat. (Au passage, on se souviendra avec délectation de quand la branche musique de Sony a attaqué en justice la branche matériel info de Sony. Oui, parfois, ils se tirent dans leurs propres pattes. Le Rasoir d'Hanlon, tout ça.)
Après, sur le taux de sociopathes, effectivement, les humains qui sont prêts à tout pour arriver au sommet d'une hiérarchie ont plus de motivation pour y parvenir. Mais c'est quelque chose qui a été empiriquement démontré, pas quelque chose qui se range dans la même benne à recyclage que le Protocole de sages de Sion.

Le Créateur Fou, qui se contente des complots qui existent.