?

Log in

No account? Create an account
 
 
20 September 2018 @ 07:45 am
Langueurs pacifiques...  

Ce matin là, alors que le ciel était encore noir et peuplé d'étoiles, Tumatoumi vint à la case de son ami Omatoupete. Ils avaient convenu la veille d'aller tôt sur le lagon pour pêcher la rascasse rousse, le barlin et le perluchon avant tous les autres. Sans faire de bruit, pour ne pas réveiller sa femme, Omatoupete prit son filet, ses appâts et sa ligne, et suivit Tumatoumi au travers du village endormi jusqu'à la petite plage où il avait sa pirogue. Ils glissèrent sur le sable à la lueur de la lune, tandis qu'au loin déjà rosissait l'horizon, ils se mirent en route vers le récif poissonneux. Arrivés sur place, ils mouillèrent leur filet en plaisantant, puis soudain, Tumatoumi se fit plus grave.
" Vois-tu mon ami, lorsque je contemple notre île dans le matin du monde, empourprée du soleil matinal, lorsque je vois les flancs du mont Omamamiya et la falaise des os brisés, les prés semés d'orchidées sauvages dont je crois humer les saveurs entêtantes, tandis que s'éveille notre petit peuple encore embrumé de sommeil, je me dis, quelle chance nous avons de vivre parmi toutes ces merveilles. "
Surpris de voir son ami, habituellement laconique et matérialiste, tenir de tels propos, Omatoupete lui demanda.
" Dis donc toi, tu serais pagaie ? "
Ainsi s'écoule la vie sur le lagon.