?

Log in

No account? Create an account
 
 
30 September 2018 @ 09:36 am
Retour au Japon  
Située à l'est du lac Biwa, la ville de Hikone, dans la préfecture de Shiba, est fréquemment visitée par les touristes souhaitant découvrir le centre du Japon. Sa principale attraction est son château, dont le donjon, préservé depuis le XVIe siècle, est une des dernières structures originelles subsistant dans l'archipel Nippon.

Peu de gens, en revanche, viennent à Hikone pour visiter l'hôpital psychiatrique fondé en 1954 par le docteur Butaro Nakagawa, qui mérite toutefois le détour. A une époque où on pratiquait encore couramment les électrochocs, les douches froides et les chemises de force, Nakagawa fut un des premiers à introduire au Japon les méthodes modernes de traitement des maladies mentales, pratiquant entre autres choses la réhabilitation par le travail. C'est ce dernier point qui rendit son établissement célèbre : il en fit en effet une petite entreprise de construction, où les patients occupaient leurs journées à des travaux manuels pour les habitants du voisinage, effectuant divers chantiers de rénovation d'ampleurs variées. C'est de cette époque que date la devise de cet établissement : " Hikone, celle du fou qui repeint son plafond ".

C'est vrai.