?

Log in

No account? Create an account
 
 
25 November 2018 @ 09:51 am
Soyons à la hauteur des enjeux du changement climatique  


Françaises, Français, je vous ai compris. En ces heures graves, il est de mon devoir d'entendre le cri du peuple, l'appel désespéré lancé depuis ces cortèges innombrables, ces mots d'ordres clamés encore et encore : "NOUS VOULONS - UN - HAUT CONSEIL - POUR - LE CLIMAT - EN CHARGE DE - L'ETUDE - DE LA SOUTENABILITE - DE - LA TRANSITION - ENERGETI-QUE". Françaises, Français, je ne suis pas sourd à votre colère, voici pourquoi j'ai décidé de créer >> un comité Théodule << dans un bel immeuble du XVe arrondissement, où je pourrais caser le fils du député Machin, deux permanents syndicaux, la sœur de ma coiffeuse et une vieille amie de ma femme sous le patronnage d'un quelconque vieux ministres de l'époque Balladur, à vos frais.

Vive la République, vive la France.

♪♫ Podom podom pom pom... ♪♫
 
 
 
(Anonymous) on November 25th, 2018 09:20 am (UTC)
Attend au moins de voir la composition.

A ce propos, tu crois toujours que le réchauffement climatique est une conspiration de climatologue. Tu as toujours prétendu qu'il disent ça pour avoir des fonds, mais quand à essayer de prouver que les démonstrations de leurs conclusions étaient caduc...
aspexploreraspexplorer on November 25th, 2018 09:55 am (UTC)
Non seulement je le crois toujours, mais les faits actuels me donnent raison. Pas mal de gens sont aujourd'hui dans la rue parce qu'ils viennent de se rendre compte de ce que ça recouvre, "lutter contre le réchauffement climatique". A savoir, reprendre aux citoyens des pays industrialisés tout ce qui en fait des pays industrialisés. Il faut avoir le sens politique d'un potimarron pour qualifier "de gauche" une politique visant à apauvrir la grande majorité du peuple.
(Anonymous) on November 25th, 2018 10:13 am (UTC)
Ok mais au delà des combines... Le réchauffement de la planète lui-même, tu peux plus le nier, ça.
A une époque tu disais que c'était certainement faux.
aspexploreraspexplorer on November 25th, 2018 10:31 am (UTC)
C'est toujours le cas. Je m'alarme d'ailleurs qu'on qualifie de plus en plus souvent d'"extrême" des phénomènes météorologiques banals et connus depuis la nuit des temps. Le fait qu'il neige en hiver n'est pas un signe du réchauffement climatique, c'est le signe qu'on est en hiver.
aspexploreraspexplorer on November 25th, 2018 10:33 am (UTC)
Encore hier, sur Arte, une chaîne qu'on peut difficilement soupçonner sur ces sujets, une expédition archéologique en Arctique "prise dans les glaces précoces". Ah ? Je croyais qu'il n'y avait plus de banquise ?
(Anonymous) on November 25th, 2018 01:10 pm (UTC)
"Ah ? Je croyais qu'il n'y avait plus de banquise ?" Putain, arrête de faire le con, stp. Tu sais bein que personne n'a jamais dit ça. Qui plus est, tu devrais savoir que prendre un évènement ponctuel dans le temps et l'espace pour discrédité un phénomène qui se développe sur des décades d'années n'est pas pertinent.
(Anonymous) on November 25th, 2018 01:08 pm (UTC)
"des phénomènes météorologiques banals et connus depuis la nuit des temps. " Des fois, je ne sais pas si tu fait exprès d'être de mauvaise fois, ou si tu te leurres vraiment. Ce n'est pas qu'il soient banal, c'est qu’ils arrivent plus fréquemment. Et les températures sont effectivement plus hautes qu'il y a une trentaines d'années.

Je suis désolé, mais il y a un moment où "tout les gens impliqués" nous mentent. Parmis les grandes personnalité à toujours considérer que le réchauffement climatique n'existent pas, on ne trouvent plus que les gens qui ont un intérêt directe à ce qu'on ne fasse rien.

J'aimerais vraiment savoir ce qu'il te faudrait comme preuve objective pour dire "tient oui, le réchauffement climatique est réelle".
svenizkypeur: Yog Sothothsvenizkypeur on November 25th, 2018 07:42 pm (UTC)
Ci-dessus, des liens associés au complot climatologique ont été marqués comme spam, comme il se doit.

Athreeren
(Anonymous) on November 25th, 2018 01:02 pm (UTC)
Le diésel à en fait un production moindre de CO2. C'est toutes les autres merdes qu'il éjecte qui pose problème.

Qui plus est, quand la nature est endommagé, 'est généralement les plus pauvre qui payent les premiers.
(Anonymous) on November 25th, 2018 01:13 pm (UTC)
Tu sais qu'il existent des industries et technologies spécialisées dans la diminution du réchauffemnt climatique. Créer des technologies qui poluent moins, ce n'est pas aller à l'encontre de l'industrie.

Ton discours tient du mec qui serait contre le passage à l’électricité parce que ça tuerait l'industrie de la vapeur, en considérant cela comme un régression technologique.
(Anonymous) on November 26th, 2018 09:37 am (UTC)
Climat mis à part
Indépendamment que l'on soit climato sceptique, alarmiste ou agnostique. Notre vipère exploratrice soulève un point malheureusement comique.

Nous avons un soulèvement populaire, globalement sans étiquette politique.

Un soulèvement motivé (en gros) par une taxe de plus, une de trop, qui se justifie pour le financement d'une transition écologique, mais que en fait, non, ça n'ira pas financer la transition écologique.

Une taxe de plus, mais qui n'ira ni dans les écoles, la Police, les routes ou les hôpitaux.

Et que la seule réponse apportée est : Une commission.

(Anonymous) on November 26th, 2018 06:09 pm (UTC)
RE: Climat mis à part
Ya un bouquin qui vient de sortir qur le sujet :
François Gervais - L'urgence climatique est un leurre
(Anonymous) on November 27th, 2018 06:25 pm (UTC)
Il y a presque certainement changement climatique.

La question de savoir s'il faut le combattre est beaucoup plus ardue.

Le combattre au niveau national, c'est du suicide géopolitique pure et simple. Particulièrement dans une contrée comme la France qui ne fera pas partie des premiers pays vraiment emmerdés.

Le combattre au niveau continental, c'est toujours un suicide géopolitque, mais moindre. Ca revient à faire accepter à plus d'un milliard de personnes de vivre pour les prochains siècles à un niveau moindre que le reste du monde. C'est chaud à faire passer quand même.

Le combattre au niveau mondial, c'est 'humainement' impossible car ce serait un système ou le premier à entuber les autres gagne un avantage sur eux. C'est d'ailleurs plus ou moins ce qu'on a aujourd'hui: on dit qu'on va faire des choses mais on ne fait rien de significatif.

En réalité, je ne suis pas sûr que le débat ait vraiment lieu d'être. Le fait est simple:
Il faudrait combattre le changement climatique. Mais on ne le fera pas parce que c'est contre-nature.

Je pense très sincèrement que le meilleur espoir de la planète (au sens romantique), c'est une tyrannie mondiale avec asservissement total des peuples. Je ne suis pas certain que ce résultat soit vraiment désirable. Et en arriver là pourrait faire des dégats pires que le changement climatique.
(J'en viendrai presque à souhaiter être conspirationniste. Après tout, ce adoucirrait la pilule si l'abruttissement humain, les résosocio etc servaient en fait le but de fonder une utopie pour assurer des millions d'années de survie à notre espèce. De manière réaliste, je crois plutôt que c'est le chaos usuel)



PS: je ne me considère pas spécialement comme cynique. Mais de manière réaliste... à la question du changement climatique, la seule réponse réfléchie et honnête me parait être: "Ouais. Et alors ? On arrive pas à régler des problèmes actuels plus simples. Alors un truc futur qui réclame la paix, l'harmonie et les petits oiseaux dans le monde... Et puis d'un point de vue relatif, ça nous arrange: on a déjà les moins mauvaises places. Alors basta."