aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

La guerre civile américaine est achevée, c'est indubitable

Les Américains ont inventé le sous-marin, expliquent-ils, donnant en exemple le CSS Hunley. C'est un peu exagéré, d'autres nations avaient engagé des travaux, les Français avaient d'ailleurs mis à l'eau le Plongeur en 1863. Mais il est vrai que le Hunley fut le premier sous-marin opérationnel de l'histoire à être utilisé à la guerre, il fut le premier à engager un combat naval, et le premier à couler un navire ennemi.

Il fut aussi, et c'est moins glorieux, le premier à couler lui-même avec son équipage.

Et à ma connaissance, c'est aussi le seul sous-marin de l'histoire à avoir coulé trois fois.

Horace Lawson Hunley fut un industriel, inventeur et patriote sudiste qui, voyant que son cher Dixie risquait fort de subir un blocus naval des Yankees, et ayant suivi les travaux européens sur les sous-marins, se dit que ce serait sûrement une bonne idée de s'y essayer. Le Hunley était un étroit tube d'acier riveté de 12m de long, dans lequel huit hommes prenaient place autour d'un arbre à came actionnant manuellement l'hélice propulsive, plus un barreur, qui manœuvrait accroupi car c'était vraiment un tout petit espace. Doté d'un kiosque, d'un gouvernail et d'ailerons pour la profondeur, le Hunley ressemblait déjà, de loin, à un "vrai" sous-marin. Il lui manquait toutefois un moteur, un système de recyclage d'air (le volume du sous-marin était très faible, on peut supposer qu'on y suffoquait assez rapidement), et un moyen d'attaque efficace.


Sans être expert, ça sent pas la victoire

Lors d'un essai en surface, le capitaine du navire, John A. Payne, s'appuya par erreur sur une commande des ailerons de plongée, alors que l'écoutille du navire était encore ouverte. Payne et deux de ses marins eurent le temps d'emprunter l'écoutille en question et de remonter à la nage, mais pas leurs cinq infortunés compagnons.

L'engin fut remonté (il naviguait dans une rade peu profonde), vidé de ses cadavres, et confié à un certain Lieutenant Dixon. Mais pour des raisons qu'on ignore encore, c'est Horace Hunley lui-même qui commandait le sous-marin lors d'un essai ultérieur, au cours duquel l'équipage se vit incapable de faire remonter le bidon, et périt tout entier au fond de l'eau (avec donc le concepteur parmi eux) dans des circonstances qui resteront à jamais obscures.

Une fois re-remonté et re-vidé, on confie donc le USS Disko CSS Hunley à Dixon et à un équipage de gusses qui traînaient par là, dont beaucoup ont d'ailleurs été difficiles à identifier par la suite. On peut supposer à ce stade que les volontaires étaient rares. Ils avaient raison de se méfier, d'ailleurs. Le Hunley partit donc un soir à l'assaut des croiseurs unionistes qui bloquaient le port de Charleston le 17 février 1864. Les confédérés restés à terre observèrent avec joie l'explosion du croiseur Housatonic et son naufrage (seuls cinq marins de l'Union trouvèrent la mort). Par contre, ils attendirent longtemps le retour du Hunley : celui-ci n'est revenu au port qu'en 2000.


Retour au port moyennement triomphal

Les plans d'origine prévoyaient d'armer l'engin d'une mine dotée d'un éperon barbelé, qui se planterait dans le bois de la cible, puis le sous-marin reculerait, et la détente d'un filin permettrait d'actionner la charge à distance. Toutefois, les travaux d'archéologie sous-marine ont indiqué que ce système n'avait pas été employé : on s'était contenté de mettre une charge de poudre au bout d'une perche de 3m et de tout faire péter, en espérant sans doute que l'eau absorberait le choc pour l'équipage. Avec ce qu'on sait aujourd'hui de la conduction des ondes de choc sous-marines, inutile de dire que les pauvres sous-mariniers ont péri sur le coup, ou immédiatement après. D'après la position des corps et l'état des machines, il ne semble pas qu'ils aient seulement tenté de sortir.

Et c'est ainsi que bizarrement, les USA peuvent se vanter aujourd'hui d'être le premier pays à avoir coulé un navire avec un sous-marin, et d'être aussi le premier pays à avoir perdu un navire du fait d'une attaque de sous-marin.


Apparemment, il a re-re-re-coulé depuis

Pour les puristes, notez que le titre "CSS" Hunley est fautif, le Hunley n'ayant jamais été formellement enregistré comme un navire de guerre confédéré, mais c'est sous ce nom qu'il est entré dans l'histoire.
Tags: belles histoires
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 3 comments