aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Beauté et séduction

L'autre jour je passais dans le métro quand mon oeil fut attiré par l'affiche d'un film figurant les bustes des quatre acteurs principaux. En particulier, mon oeil fut attiré par la deuxième en partant de la gauche, que je trouvais bien mignonne avec son pull informe et ses petites lunettes. La lecture de la distribution m'informa qu'il s'agissait donc d'Alice Taglioni, comédienne que je n'avais pas l'heur de connaître jusque là. Deux jours plus tard, elle était en promo sur un quelconque plateau télé pour vendre son film, et bizarrement, je l'y trouvais bien moins jolie.


cliquisme pour enlargiser


Cette constatation me plongea dans des abîmes de perplexité. J'en vins finalement à la conclusion que l'attrait esthétique qu'une personne exerce sur vous n'est pas qu'une question de beauté. Lors de sa tournée promo, en effet, mademoiselle Taglioni s'était apprêtée comme il convient pour ce genre de circonstance, "elle s'était faite belle". De fait, si je la croisais dans la rue, elle me semblerait particulièrement attirante. Toutefois, dans le contexte particulier d'une émission de télévision, elle était banale. Car à la télévision, tous les people sont beautiful. Tout le monde est maquillé, coiffé, refait, photoshoppé, tout le monde est beau. Elle ne se distinguait en rien des légions de jeunes actrices françaises dont l'unique ambition semble être de montrer leurs nichons dans des téléfilms policiers sur M6 (ce qui n'est pas très glorieux, mais on ne leur jettera pas la pierre, vu que ça fait bien nos affaires).


Cliquage pour user la souris


En fait, on peut même se demander si la beauté des femmes n'est pas un handicap pour séduire les hommes. Bien sûr, on ne peut pas écarter l'hypothèse que je généralise hâtivement mon cas personnel, et que je suis un pervers particulièrement attiré par les moches. Néanmoins, historiquement, cette hypothèse est battue en brèche. Songeons, mes amis, que ni Diane de Poitiers, ni madame de Maintenon, n'étaient particulièrement réputées pour la régularité de leurs traits, quand à la mythique Cléopâtre, si les auteurs contemporains insistent sur son charme, son érudition et sa conversation, ils ne disent rien de son physique, et ce silence gêné en dit long en lui-même.

Je vous laisse méditer sur tout ceci, ainsi que sur la problématique toujours présente des ours sodomites.
Tags: vie pratique
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 16 comments