aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Pratique du rendez-vous orbital

Depuis hier, Naudorée est toujours en orbite et elle s'ennuie. Elle sait se mettre sur une belle orbite, mais maintenant, on va faire mieux : nous docker à une station spatiale. Problème : elle est toujours sur son orbite à 100 km, et Kerbin I Space Station est à 200 km !


Il va donc falloir perturber la belle symétrie de notre orbite, pour avoir un apoastre à 200 km. Du coup, nous aurons une orbite légèrement elliptique. La nouvelle apoastre est l'endroit où Dockator va rejoindre la station, autant faire en sorte que cet endroit soit dans la partie illuminée de l'orbite (sinon, on se docke dans l'ombre, ce qui est chiant). Du coup, il faut faire notre accélération au début de la partie dans l'ombre.


Vous commencerez votre accélération au terrier, et vous finirez à la Araignée pour avoir pile la bonne altitude. Maintenant, nous ne sommes peut-être pas sur le bon plan orbital, il faut s'en assurer et corriger. Pour ça, sélectionnons notre station spatiale comme cible, l'orbite apparaît en jaune. Deux nouveaux points apparaissent sur la carte, ce sont les nœuds ascendant et descendant (NA et ND).


Sur cet exemple, notre vaisseau va rencontrer en premier le noeud descendant, pour corriger l'écart (ici, de 0,7°), il faut pointer le vaisseau vers le pointeur triangulaire figuré sur la boule de navigation. Quand vous êtes au noeud ascendant, en revanche, vous devez pointer vers l'autre repère triangulaire, avec des petits picots. Quand les noeuds se mettent à bouger rapidement sur l'orbite, c'est que vous êtes quasiment à zéro, vous êtes bon. Bien sûr, c'est plus précis de faire ça à la Araignée.


Bien, maintenant, observons la configuration ci-dessous. Vous avez votre vaisseau en bas, la station un peu plus haut, et deux paires marqueurs rouges et roses. Ils indiquent le point de rapprochement maximal de votre vaisseau et de sa cible sur cette orbite et sur la prochaine. Le but de la manoeuvre, c'est d'avoir ces marqueurs alignés par paires.


Vous notez que quand le vaisseau sera sur le marqueur rouge pointé vers le bas, et que la station sera sur le marqueur pointé vers le haut, ils vont changer de couleur, et le marqueur de la station va se retrouver derrière (ça peut prendre plusieurs orbites pour rattraper la station, mais là j'ai de la chance, j'ai chopé la première). C'est parce que votre vaisseau étant sur une orbite inférieure, il va plus vite que la station, et donc à la prochaine révolution, il l'aura dépassé. Donc, dès que vous aurez dépassé ce marqueur, pointez vers l'avant et accélerez.


A mesure que vous accélerez, et que votre périapse augmente, Vous noterez que les deux marqueurs se rapprochent. Lorsqu'ils sont alignés, coupez les gaz. A la prochaine révolution, vous passerez non-loin de la station. En faisant un clic droit sur le marqueur, vous voyez la séparation à l'intersection, ici 500m (c'est pas terrible).


Après encore un tour de Kerbin, nous voici à pied d'oeuvre. Cliquez sur le haut de la boule pour sélectionner "cible", et notez la vitesse de rapprochement (une cinquantaine de ms), c'est trop pour les Araignées, réactivez le terrier. Pointez aussi vers le repère jaune, là, sur la boule : il indique l'inverse de la direction de votre déplacement par rapport à la cible. Du coup, si vous accélerez, vous allez freiner, c'est ce qu'on veut.


Une fois que vous avez bien ralenti (en-dessous de 10ms), éteignez le terrier pour faire votre approche. Vous voyez déjà au loin votre station. Ramenez votre vitesse relative à zéro lorsque vous serez à distance minimale. Puis, tournez votre astronef vers la station, et rapprochez-vous avec prudence (moins de 5m/s). Il y a un repère rond sur la boule pour vous guider, c'est pratique.


A partir d'un certain moment, vous commencez à pouvoir sélectionner un port d'amarrage, faites-en votre nouvelle cible.


A une distance décente, faites demi-tour et ralentissez jusqu'à une vitesse nulle.


Il faut maintenant vous aligner avec le port. Pour ça, il n'y a pas de formule magique, il faut imaginer une ligne dans la direction du port de la station, et tâcher de l'intersecter avec votre vaisseau. Et quand vous êtes pile dessus, arrêtez-vous. Tout ça est facilité si vous avez pris la peine de vous nantir d'un projecteur.


Bien, maintenant, on va faire l'approche finale. Coupez les Araignée, c'est le moment où les RCS prennent le relai. Pointez votre vaisseau vers le port d'amarrage de la station. Activez les RCS et envoyez de petites poussées jusqu'à atteeindre 0,2 m/s. Votre vecteur vitesse n'est peut-être pas aligné avec le centre du port : corrigez cela par des petites poussées latérales en mode translation.


Gardez à l'esprit que des corrections de dernière minute peuvent être nécessaires.

Dans les derniers mètres, coupez le RCS, le docking se fait tout seul (ou échoue et envoie valdinguer votre vaisseau).


Great success ! Merci Naudorée !

Tags: miniville
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments