aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Halestorm + New Year's Day + In This Moment à Pleyel (si !), 13 novembre 2019

En ce triste anniversaire pour les mélomanes parisiens (en effet, c'est le 13 novembre 1987 qu'eut lieu le désastreux concert du quatuor Hagelblück à la salle Gaveau, qui fit 8 sourds et 42 malentendants parmi le public), me voici occupé à découvrir une nouvelle salle : Pleyel ! Pour ceux qui l'ignorent, l'endroit, non loin des Ternes, fut jusqu'à il y a quelques années le haut lieu de la musique classique à Paris, jusqu'à ce qu'on construise la Philharmonie, et qu'un de ces règlements débiles dont la France a le secret n'impose à la salle de NE PLUS JAMAIS PROGRAMMER DE CLASSIQUE ! Interdit de crin-crin, Pleyel. Du coup, voici cette vénérable salle au personnel affable et en livrée réduite à accueillir des hordes de métalleux hirsutes dans l'écrin marbré de cet ancien lieu de rassemblement pour administrateurs du Tribunal de Commerce.

Ce soir, trois groupes ricains à gonzesses. New Year's Day, mené par la pétulante Ash Costello, grenouille depuis une douzaine d'années aux marches de la gloire musicale. Ils rament à réveiller le public. Sans doute, voici vingt ans, leur metal FM leur aurait-il ouvert plus tôt les portes de quelque Hall of Fame, sans doute leur timing n'est pas terrible, ou bien c'est leur incessant changement de line-up (dont Costello semble être le seul élément stable), sans doute aussi y a-t-il un manque d'application dans certains détails techniques de la performance, comme les lumières de merde et un son pas toujours très clair. Néanmoins, à mes oreilles, ça se laisse écouter sans déplaisir.

Vient alors In This Moment, et on a du mal à se figurer, à l'entrée énorme qu'ils font, qu'on a affaire à une première partie. Le backdrop rétroéclairé et soufflé par les ventilos est de toute beauté, et la montée de la musique impressionnerait même un fan de Ghost. D'emblée, ITM s'affirme comme un groupe visuel. Le concept est d'ailleurs tout à fait original et jamais vu ailleurs : une chanteuse, flanquée de deux danseuses, accompagnées de musiciens masqués, qui font vivre un univers étrange et fantasmagorique. Hein que c'est inédit comme composition ? Bon, au moins, la musique n'a rien à voir avec le powermetal japonais : c'est une sorte de dark rock assez heavy. Bref, un show qui en salle, prend une autre dimension qu'en extérieur (je les avais vus au Hellfest).

Et puis, il y a Halestorm. Après le délire visuel du groupe précédent, c'est reposant : un fond travaillé mais sobre, quelques projecteurs utilisés avec soin, et devant, un vrai groupe de rock. Rien d'extravagant, mais avec 20 ans de carrière et quelques milliers de shows derrière eux, Halestorm est aujourd'hui un groupe mature, au sommet de son art, avec une parfaite maîtrise de son sujet, et un répertoire de qualité apprécié d'une horde croissante de fans. Tous les musiciens ont l'occasion de briller, mais bien sûr, on n'a d'yeux que pour Lzzy Hale, qui n'a pas besoin de beaucoup d'artifice pour se mettre dans la poche un public de toute façon déjà conquis. La grande classe.

Des photostres


Mais qu'est-ce que je fous dans cet antre du démon ?


Dans le cadre de la rétrospective Debussy, la salle Pleyel est fière de vous présenter...


Ash Costello de New Year's Day


L'autre photo à peu près décente de NYD que j'ai réussi à faire
(oui, elle a les cheveux rouges d'un côté)



Le backdrop imposant de In This Moment


On se croirait à la Makuhari Messe


Mikiko s'est pas foulée


Le Kami Band est en forme aujourd'hui


Boh a une perruque ???


Kitsune, kitsune, watashi wa megitsune


Nametara ikan zeyo


Fin de set, Maria Brink fait la pute


Gros ballons, c'est réjouissant


Lzzy !


Du bon vieux rock'n roll


Tout à la gibson et à l'huile d'aisselle


Arejay et ses petits bâtons


Josh, bass&keyboard


Lzzy cabotine (s'il y a quand même un truc à reprocher à Halestorm, c'est
que les tenues de la chanteuse ne sont pas toujours du meilleur goût)



The band


Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhamissthemisery
Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments