aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Eluveitie + Infected Rain + Lacuna Coil, Tivoli Vredenburg, Utrecht, 17 nov. 2019

Tant qu'à me faire chier aux Pays-Bas en novembre, autant rentabiliser le billet de Thalys et aller voir autre chose : par exemple, Eluveitie dans l'arène sacrée du Tivoli Vredenburg (Babymetal, en juin 2018). En fait, il a fait beau les deux jours, du coup c'était pas dramatique d'avoir oublié mon pébroque chez moi.

En fait, j'aurais sans doute fait l'impasse sur ce concert s'il n'avait ouvert avec Infected Rain. Je voulais savoir ce que ce groupe Moldave relativement méconnu en dehors de quelques tarés fétichistes tels que votre serviteur pouvait grappiller comme attention en ouverture de deux groupes aussi établis que Lacuna Coil et Eluveitie. Eh bien, si les musiciens partageaient mes préventions, ce ne fut pas le cas de Lena qui bouffa la scène du début à la fin avec une totale arrogance et une parfaite absence de scrupules - ce qui est ni plus ni moins que son boulot de frontman metal. Le groupe offre un peu trop de bande, mais malgré le peu d'attente du public, ça se finit en joyeuses sautillades, et même, un très beau circle pit. C'est pas mal pour un set d'une demi-heure.

Lacuna Coil est un groupe qui souffre de pariphobie : ils refusent de se produire dans la capitale (en tout cas, depuis que je veux les voir). C'est donc la première fois que j'ai le plaisir de les rencontrer. C'est plus brutal que ce que j'attendais : il y a deux chanteurs, l'emblématique Cristina Scabbia qui fait le chant clair et Andrea Ferro (c'est un mec) qui fait les parties growlées. On est officiellement dans le gothic metal, mais on n'est pas loin du metalcore à la Jinjer. La formation a du métier et pas mal de fans dans le public.

On peut en dire autant d'Eluveitie, qui est au folk metal ce que Nightwish est au sympho. Je n'ai pas besoin de présenter le groupe, ils sont huit sur scène, avec tout un bordel de flutes, binious, aulos, brinbopho, gaffophone, vielle à roue... il y a même une originale avec un violon. L'occasion d'admirer encore une fois les vocalises de Fabienne Erni, et de façon générale, le métier de ce groupe.

J'ai pris, le croirez-vous, quelques photos !

De fotos


Eugen, d'Infected Rain


Vladimir à la basse


Premier concert de la tournée pour Sergei, qui venait enfin d'avoir son visa


Lena en bleu


Lena en vert


Le groupe avec un backdrop sobre mais efficace


Un bassiste heureux


Il y a un deuxième guitariste, mais il était loin


La mère Scabbia


La jolie Andrea


Soyons honnête, sans Cristina, il n'y aurait ni Lena, ni Tatiana, ni Alissa, ni...


Issho ni, comme on dit en italien


Les musiciens ont opté pour le corpse paint


Enfin, le set de Babymetal !


Ah non


Chrigounet et sa bande


Chrigounet et sa nouvelle créature, Fabienne


Chrigounet tout seul


Tapetape


Du crincrin


Evidemment, de la vielle, sinon c'est pas drôle


Un traditionaliste et sa guitare


Fabienne est aussi harpiste à ses heures


Et on finit sur un petit coup de biniou, tiens
Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 3 comments