aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Le patriote

Mordechai Smotrich traversa le parking quasi-désert d'une démarche volontairement traînante, mais trahit son physique altier en sautant deux à deux les marches qui menaient à l'algeco, seule partie encore illuminée des établissements Gerbillon, en cette heure tardive de la soirée. Il frappa nerveusement à la porte.
" Qui c'est ?
- Je cherche à voir monsieur Grandchon.
- Pourquoi ?
- J'ai un colis à lui remettre. "
Un coursier, à cette heure, c'était peu vraisemblable, mais ça n'éveilla pas la méfiance de l'homme qui se leva et ouvrit. Un quinquagénaire chauve et rondouillard, dans un costume gris, pas de premier prix, mais pas chic non plus.
" C'est moi.
- Vous êtes bien Sébastien Grandchon, directeur des établissements Gerbillon ?
- C'est moi-même.
- C'est bien vous le leader Français des centrifugeuses ?
- C'est nous, en effet.
- Et vous ne niez pas que vous venez de signer un contrat de vente de 16000 centrifugeuses à destination de la République Islamique d'Iran ?
- Euh... C'est tout à fait vrai, mais comment êtes-vous au courant de ce con...
- Tiens, fils de pute, de la part du Mossad !
- Eh mais attendez je...
- Douf douf douf "
Sébastien Grandchon s'effondra sur le sol, la main crispée sur son cœur transpercé d'une balle de 9mm. Il eut encore la force de ramper deux mètres jusqu'au fond de son bureau improvisé, et mourut là, contre une pile de cartons prêts à être livrés. Sans un regard pour sa victime, le tueur du Mossad retourna sur le parking, ouvrit son coffre, en sortit un jerrycan de cinq litres, et retourna au bureau. Il était en train d'asperger copieusement le bureau et le cadavre lorsqu'un détail attira son attention. Il prit un des cartons au hasard dans la pile. Il l'ouvrit. Il en sortit un ustensile cylindrique de trente centimètres de diamètre, tout en plastique rouge et blanc. Il actionna la manivelle. Il ouvrit le couvercle, et vit qu'à l'intérieur, le panier à salade tournait à toute vitesse.
" Ah. C'est la boulette. "




D'aucuns argueueünent avec pédantuosité qu'on n'a rien apporté de significatif
à l'analyse socratique depuis Platon. C'est méconnaître l'apport décisif
de l'école Japonaise (l'école étant ici, Sakura Gakuin, et oui, c'est Yui et Moa)
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments