aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Un exemple pour les jeunes gens

" Après trois heures de lutte, les mains griffées par les épines, le visage mangé par les insectes, n'osant pas enlever mes bottes pour dénombrer les sangsues accrochées à mes mollets, je parvins enfin à sortir de la jungle de Maï-pang. La plaine vallonnée de Gorogoro s'étendaient devant moi, balafrée d'un cours d'eau que j'estimais être le fleuve Zinzolin, ou au moins, l'un de ses affluents. J'étais sans doute encore bien loin de la civilisation, mais enfin, l'homme avait ici laissé sa marque ; de loin en loin, une clairière zébrée de cultures, un feu, une hutte peut-être se laissait voir. Là-bas, je discernais un enfant menant deux buffles. Un intense soulagement s'empara de moi. Les bons nègres de la région avaient déjà rencontré l'homme blanc, certains mêmes avaient, disait-on, quelque sentiment chrétien, aussi pourrais-je sans doute obtenir d'un de ces sauvages une rude mais franche hospitalité. J'en étais à ces réflexions quand derrière mois, un tumulte dérangea les broussailles. Je me retournais vivement, pour contempler avec horreur un immense gorille, une bête affreuse, caricature d'homme, hurlant, crachant, se frappant le poitrail. Je savais avoir peu de chances de le distancer à la course, aussi pris-je le parti d'affronter le monstre, armé seulement de mon bâton, de mon canif et de ma qualité de Français ! Charles, me dis-je en moi-même, il est temps à nouveau de faire preuve de courage. "

Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre v. 4 : Chez les pygmées


Avec Chaban, chez les farouches Bombatanga mangeurs de cérumen
Tags: belles histoires
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments