aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Comme un œuf

La pulpeuse Svetlana s'effondra dans mes bras, son corps de liane soudain affalé contre le mien. Une fleur de sang apparut sous son sein nu qui déjà blêmissait. Dans la pénombre du bungalow, un rire éclata, un rire que je ne connaissais que trop bien.
" Ah ah ah ah ah, bienvenue à Bota Nigra, j'espère que vous avez fait bon voyage.
- Zladkov ! Scélérat ! J'avais reniflé quelque remugle fétide depuis l'aéroport, j'aurais dû reconnaître votre scélératesse !
- Vos insultes ne vous sauveront pas cette fois ci. Vous avez été un adversaire valeureux, mais pas au point que je vous regrette.
- C'est donc vous qui étiez depuis le début derrière cette histoire de missiles Russes ?
- Ceci, ce n'était que des enfantillages ! Un écran de fumée pour couvrir mes véritables plans. Mais ne comptez pas que je vous les dévoile, je ne suis pas né de la dernière pluie. Adieu ! "
Mais le pompeux colonel Zladkov avait beau s'en défendre, il était tombé dans mon piège. Durant notre conversation, j'avais discrètement activé le bouton de ma montre qui déclenchait la petite charge explosive dissimulée dans le téléviseur, situé directement derrière mon implacable ennemi. Il implosa dans une gerbe d'éclats de verre, lacérant le dos et les mollets du traître Albanais qui, surpris, lâcha son mauser. Je me jetais de tout mon long pour m'en emparer, et sans lui laisser une chance de fuir, j'abattis cet ignoble individu de deux balles dans la poitrine.
" Echec et mat, Zladkov. "

Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre v. 5 : Du rififi aux Bahamas




Ah, ben c'était quand même autre chose
Tags: billevesées
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 3 comments