aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Dimmu Borgir + Amorphis + Wolves in the... au Bataclan le 23 janvier 2020

Sur le papier, ça commençait à 18h. Ne souhaitant pas passer ma soirée dans le froid, j'arrive un peu en retard, rassuré de voir la queue s'étendre encore sur tout le pâté de maison. Et pourtant, lorsque j'entre dans le Bataclan, je constate que Wolves in the throne room joue déjà, et que ça fait un bail d'ailleurs, puisque je n'en verrai que 10mn. Pourtant, c'est du black très décent, classique mais inspiré, j'aime bien le peu que j'ai le loisir d'en écouter.

Un backdrop marqué "Amorphis" annonce l'arrivé du groupe aux abeilles, qui nous fait un set assez varié puisé dans toute la longue (30 ans) carrière de ces finlandais. Pour ceux qui ne voient pas vraiment de quoi il s'agit, c'est du prog metal à chant mi-growlé, mi clair, fait par le même homme. Musicalement, c'est propre, appliqué, tout ce qu'on peut reprocher, c'est que ça ne bouge pas des masses sur scène, comme souvent les groupes de prog.

Vient enfin Dimmu Borgir, dont est-ce que j'avais partagé l'avion l'an dernier au retour de Tokyo. Il s'agit d'un black symphonique, c'est à dire que oui, ça braille "gloire à Satan" déguisé en prêtres morts-vivants, mais ça ressemble à de la musique (d'ailleurs, il y a même un clavier sur scène). C'est un show dynamique et inspiré, avec des compos qui ne manquent pas d'intérêt, des effets de scène recherchés, c'est dommage que ça se termine un peu abruptement, la salle fermant tôt.

Des photostres

Wolves...


Amorphis




Dimmu




Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment