aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Vraicu

Un mien camarade a eu la bonne fortune de partir en congé au Japon à la mi-mars. Il y a passé un mois, l'heureux homme, à visiter des jinja, à bouffer des gyoza, à faire chier des cerfs, à arpenter des sentiers de randonnée déserts de touristes et à se prélasser dans des onsens. Certains ont quand même de la chance.

Il est revenu récemment en Confinie, tout réjoui de revoir Sevran-Beaudottes on l'imagine, alors je lui ai demandé quels étaient les contrôles sanitaires instaurés à l'entrée sur le territoire Français pour faire face à la pandémie.

Rien.

Dans un aéroport quasi-vide, il n'y avait pas même deux pékins pour prendre la température des passagers. Il a traversé la police aux frontières comme dans du beurre et il est retourné chez lui, voilà.

Tout ça pour répondre à l'abruti qui me soutient mordicus que les frontières sont fermées. Non, elles sont toujours grandes ouvertes. N'importe qui prendre un avion pendant 12h avec 200 personnes, dont statistiquement une dizaine seront contagieuses, et rentrer peinard sans même qu'on lui pose des questions (au passage, le fameux questionnaire de Castaner, apparemment, personne ne se préoccupe de le récolter).

C'était la première chose qu'on aurait dû faire. C'est ce qu'on n'a jamais fait.
Tags: la france qui coule
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 29 comments