aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Des questions qu'il faut se poser


Alors que le déconfinement se rapproche, avec son cortège de nouvelles règles sanitaires à respecter, l'une d'entre elles interroge particulièrement la communauté scientifique : celle de la distance de sécurité de 1m à conserver entre deux personnes dans l'espace public. En effet, le virus se transmet prinicipalement par des gouttelettes formant ce que l'on appelle un aérosol, gouttelettes qui sont expulsées par la bouche et le nez et potentiellement, respirées par autrui.

Néanmoins, la plupart des experts intérrogés estiment que les particules peuvent se propager sur 2m autour d'une personne infectée dans des conditions ordinaires, ce qui donc questionne la logique du gouvernement.

Encore ne s'agit-il là que de ce que l'on observe dans des conditions calmes, en effet, il a été observé un cas d'infection collective en Asie, due à un patient particulièrement contagieux qui s'était retrouvé en amont d'une climatisation dans un petit restaurant, et qui avait contaminé de ce fait des autres convives jusqu'à 5m de distance.

On peut aussi remettre en cause la pratique du jogging, car une simulation d'une université écossaise a mis en évidence que les aérosols délétères pouvaient être expulsés jusqu'à 6-10m du sportif, de par le fait qu'il respire plus intensément qu'un simple marcheur.

Notez ici qu'on ne parle que des cas asymptomatiques, on peut supposer qu'une personne acvtivement malade, ayant donc de la toux, pourrait propulser ses miasmes jusqu'à une quinzaine de mètres sans effort.

Imaginez maintenant un malade actif qui fait du jogging sous une climatisation, on pourrait dépasser les 20m de distance.

Le 6 juillet 2013, le Hongrois Anton Nazerdoglu a établi un record de 27,83m aux Championnats d'Europe de postillons d'Helsinki, record qui tient toujours.

Actuellement, la société Global Display d'Elon Musk travaille sur le prototype d'un disperseur de virus capable de dépasser les 30m de portée, ce qui marquerait une notable avancée de la technique !

Voilà, les flipettes, l'état de la scionce sur le scrovidus du poulet porcin. Demain, je vous dirai combien de temps le virus peut survivre sur telle ou telle surface, et quelles alarmantes découvertes on a fait dans la pyramide du roi Djozer.


Long story short : on va tous crever
Tags: news
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 3 comments