aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

My lives matter

Kamelot va sortir un album live et pour en faire la promotion, voici un titre qui en est issu, avec en guest, les deux chanteuses de Nightwish Elize Ryd et Alissa White-Gluz.




J'ai longuement hésité avant de parler du sujet, mais puisque la lumière se fait jour enfin sur les comportements intolérables de la police, il faut que je témoigne, moi aussi, de l'arbitraire que j'ai subi de la part des forces de l'ordre.

Un beau jour, voici quelques années, je m'en étais allé courir un peu. Après mon exercice, moyennement en forme, j'avais pris le parti un peu lâche de rentrer en métro. Tout se passe bien quand me voici arrivé à la gare. Je sors alors de la rame, m'engage dans un couloir, quand soudain, je tombe nez à képi avec trois flics, qui m'avisent avec un air des plus louches. L'un d'eux, avec morgue, me fait signe de venir.
" Contrôle d'identité. Vos papiers, s'il vous plait. "
Outré, mon sang ne fait qu'un tour. Je porte ma main à ma poche, et avec la dernière violence, j'obtempère et lui tend ma carte d'identité. Puis, je poursuis ma route et retourne vaquer à mes occupations.

C'est la seule et unique fois que je fus contrôlé par la police en 22 ans d'habitage à Paris. D'aucuns diraient que la faible fréquence de ces contrôles est dû au fait que je ressemble assez à une affiche de recrutement des jeunesses hitlériennes. Mais ce qui m'interroge, c'est précisément, pourquoi ai-je été contrôlé ce jour là ?

Eh bien, c'est je pense parce que, quelque peu altéré par l'exercice, je présentais un faciès rougeaud et rubicond, une chevelure dépeignée, un aspect peu engageant dans mon vieux survèt adidas, et une démarche peu assurée en raison de la fatigue. Bref, j'avais tout à fait l'air d'un camé, d'un alcoolique, d'un marginal.

J'en viens donc à penser que si la police contrôle plus souvent les noirs et les arabes que les blancs, c'est principalement parce que ces catégories de la population sont plus souvent enclines à traîner en bande en survèt-claquettes-casquette, c'est à dire, en uniforme de délinquant. Je ne suis pas convaincu qu'un sujet mélanoderme arborant par ailleurs un costume bien coupé et une cravate soigneusement choisie serait plus sujet à tracasserie que le blanc moyen.

En revanche, je note qu'il est bien moins sujet à tir de LBD.



Necronomidols a sorti un clip chelou (pléonasme)
Tags: la france qui coule
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 15 comments