aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

On a tous des jours sans


" ...peu d'exemple dans une carrière de magistrat, en particulier en temps de paix. Et c'est pourtant bien un tel scélérat qui comparaît aujourd'hui devant nous. Déjà reconnu coupable de l'incendie criminel de l'hôpital Verdoux de Noyon, qui avait causé le décès de 54 personnes, du sabotage du TGV Paris-Bordeaux du 16 février 2021 qui avait fait 78 victimes, du massacre du marché de Noisiel, 31 morts, du naufrage du ferry "Cœur d'Iroise", qui avait sombré avec 238 passagers et membres d'équipage, de l'attentat simultané contre trois avions de la compagnie Air France ayant causé 650 décès, d'un total de huit égorgements sur la voie publique en quatre ans, et surtout, soupçonné d'avoir fait exploser le barrage de Mallepertuis, ayant entraîné l'inondation catastrophique de la vallée de Larmèche qui avait entièrement ravagé trois villages et la petite ville de Puyssaurgues-en-Mouraguais, pour un total de 1738 morts et disparus, le prévenu, Jean-Gustien Barré-Lagarière, comparaît aujourd'hui pour un crime encore plus odieux : l'empoisonnement du réservoir d'eau potable de Clos-Saint-Julien au diméthylmercure, ayant entraîné, dans d'horribles circonstances, le décès ou de lourdes et permanentes incapacités, chez près de deux-cent milles habitants de Seine Saint-Denis et du Val d'Oise, ainsi que l'évacuation de toute l'Île-de-France pour plusieurs mois. Bien sûr, dans ce crime tragique qui a ébranlé les fondements mêmes notre nation, et dont les conséquences se font encore sentir de nos jours parmi les populations durement touchées, il conviendra, au cours de ce procès, d'écouter la parole des victimes, d'entendre leur douleur, d'entendre leur deuil, pour appréhender à sa juste mesure l'immensité de ce crime sans autre exemple dans l'histoire récente. Mais avant tout, il faudra répondre à une question lancinante, une question à laquelle, je l'espère, le prévenu, jusqu'à aujourd'hui muré dans son silence, acceptera de répondre. Monsieur Barré-Lagarrière : pourquoi ?
- Eh bien, je me sentais un peu déprimé. "
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment