aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

The Cretinous Star Sauvageons 7.01

Flash Thunder contre
Fu-Tong Phang le
pirate de l'espace



1 ) Introduction



Dans une zone relativement sans intérêt d’une galaxie comme il y en a des milliards, sur la route entre Antares et les Pléiades, à un jet de pierre d’une étoile blanche assez brillante, flottait mollement un astre jaunâtre d’éclat fort moyen, difficilement visible à l’œil nu à plus de cent années-lumière de distance. On y trouvait, outre les cochonneries habituelles genre comètes et astéroïdes, quelques planètes orbitant dans le coin depuis des éons, et parmi elles, la troisième se singularisait par la présence d’un gros satellite et de formes de vies évoluées. Assez évoluées pour donner des noms à Antares, aux Pléiades et aux vaisseaux spatiaux qu’elles y envoyaient.
Et voici que précisément, à l’instant exact où débute notre récit, l’un de ces vaisseaux s’extrait péniblement de l’atmosphère moite pour rejoindre son environnement naturel, la pure et glaciale vacuité de l’espace interstellaire. Ses occupants n’ont sans doute qu’un regard pour ce panorama pourtant superbe qui s’étend sous eux, tout leur monde révélé en une vision divine. L’homme a-t-il donc la faculté de se lasser de tout ? Voyez comme il semble pressé, ce mystérieux astronef, sitôt l’air autour de lui s’est-il raréfié, et le voici qui accélère, bondissant comme un cabri pour échapper à l’attraction de la vieille planète qui l’a vu naître. En quelques secondes, la colossale orbe bleue se rétrécit, se dégonfle et s’éloigne au loin, elle n’est plus maintenant qu’une balle posée sur le noir suaire piqué d’étoiles, une bille, une petite perle... Observez comme l’astronef aligne maintenant sa course avec une remarquable précision sur une étoile à peine visible à l’œil nu. Ses moteurs toussent, crachent et se décrassent, et il accélère encore. La plupart de ses occupants n’ont, par bonheur pour eux, qu’une idée très lacunaire des distances affolantes qu’ils franchissent à chaque seconde, quelques privilégiés regardent par les hublots le soleil et quelques planètes internes défiler sur bâbord, lentement, sur le fond des étoiles immobiles. Puis toute cette ménagerie céleste gagne l’arrière du vaisseau, et perd de son éclat. Les quelques spectateurs oisifs de la poupe peuvent maintenant fixer l’astre du jour sans tressaillir nullement.
Et puis il y a un hoquet. Une vibration résonne dans toute la coque, une plainte mugit dans les tuyauteries de cuivre et de laiton, le bois des charpentes craque et se révolte. Dans le ventre de la grande machine, la timonerie, les ingénieurs augmentent la puissance du générateur central. Dans les profondeurs des ponts inférieurs, plusieurs canalisations de vapeur se rompent, un peu partout, des grappes de câbles se mettent à pendouiller du plafond en balançant des gerbes d’étincelles de toute beauté. Les nouveaux engagés s’étonnent, puis se rassurent en voyant les anciens de l’équipage poursuivre chacun sa tache, impavide. C’est alors qu’une vague de folie traverse le vaisseau de part en part, l’espace d’un instant, la réalité physique du monde s’efface, les lois de la sorcellerie capitulent, les sens des matelots rendent les armes. Ceux qui ont déjà vécu cela savent qu’il n’y a rien à faire qu’à attendre, et éventuellement, pour qui a encore l’usage de ses yeux, regarder avec amusement le comportement des bleusailles. Cela ne dure qu’une fraction de seconde, pour autant que les mesures du temps aient encore un sens dans une telle situation. Le calme revient alors. Pour les oisifs de la poupe, le soleil, au loin, n’est déjà plus qu’une luciole mourante.
Chacun pouvait à nouveau vaquer à ses occupations, remettre les grappes de câbles dans leurs logements ou aller se jeter un bon coup d’hydromel au réfectoire. La petite vie pouvait reprendre son cours, à la satisfaction générale.
Le Disko était reparti en mission.
Tags: sauvageons
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 18 comments