aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Rapport au Chapitre


2 zbüh 10191, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : La situation sur Globarth XI n'inspire pas d'inquiétude immédiate. A mon arrivée, la navette de la Guilde a déchargé de petites quantités de marchandises sans importance, et n'a chargé que quelques colons et leurs bagages. Sœur Gibouleth m'a confirmé ces observations dès que je fus arrivée à l'Ecole; la planète ne dispose en fait que de peu de ressources minérales, se prête mal à l'agriculture, et son éloignement des routes commerciales la rend de peu d'intérêt stratégique.

17 zbüh 10191, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : J'ai pris contact avec les personnalités notables de Shobor, la capitale. J'ai noté un net relâchement dans le code des faufreluches. J'ai tenté de jouer avec eux au jeu des mots, avant de m'apercevoir que ce que je prenais pour de subtiles esquives était en fait de la bêtise et de l'ignorance crasse. Ces gens sont pour l'essentiel pauvres et sans espoir de s'enrichir. J'ai pris les coordonnées de quelques filles, parmi ce que j'ai du mal à qualifier de Maisons Nobles, afin de former des acolytes aptes à servir l'Ordre. Comme le disait Guruk Halleybert : "C'est un challenge".

1e hyogor 10192, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : L'une de mes élèves, celle qui me décevait le moins, vient de m'annoncer tout de go qu'elle partait avec sa famille sur Denobius Prime, parce qu'ils y ont un vague cousin qui y a fait fortune dans les sanitaires, alors qu'ici, les affaires sont mauvaises. La situation de Globarth XI ne s'améliore pas, et ce ne sont pas les incertitudes sur l'approvisionnement en mélange qui vont arranger les choses. Les transports de la Guilde se font rares, et les seuls voyageurs sont en partance. J'ai en outre enfin rencontré le Siridar Gnocchus, un personnage fat et hédoniste, fort satisfait de sa personne, de son poste et de son petit palais. Sa femme, Gentillia, a reçu une formation Bene Gesserit (pourquoi l'Ordre a-t-il omis de me signaler ce point ?)

27 jboth 10193, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : La nouvelle de la chute de la maison Corrino et de l'ascension de Paul Muad'Dib a été accueillie, ici, avec retard et placidité. Les seuls commentaires qui ont circulé sont relatifs au prix du mélange, et à la fréquence des transports. Nul ne semble encore soupçonner les implications profondes des changements en cours, hormis le Siridar Gnocchus. Il est toujours en place, et s'il fait bonne figure, les signes trahissent qu'il redoute fort d'être remplacé par la nouvelle administration impériale. Quelques mots échangés avec Gentillia m'ont vite fait comprendre pourquoi elle n'avait pas persévéré dans l'étude des disciplines de l'Ordre (elle est sotte comme un panier).
Post-Scriptum : Gnocchus et sa famille ont déserté leur palais. Ils auraient pris une navette, grimés en marchands de poulachons. Le Conseil des Notables de Shobor assure un semblant d'autorité sur l'administration, en attendant la nomination d'un Siridar. Le Conseil des Notables de Shobor est, traditionnellement, chargé d'organiser les fêtes, foires et promotions commerciales, c'est dire l'état de la planète.

14 hyourth 10196, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : Le Jihad est ENFIN arrivé sur Globarth XI ! En l'occurrence, il a pris la forme de six guerriers Fremen qui devaient se rendre sur Jabulon, mais se sont trompés de transport à Geidi Prime. Peu importe, ils ont demandé à voir les autorités locales, et les deux derniers membres du Conseil des Notables ont désigné l'Ecole d'un doigt tremblant, je les ai donc reçus. L'entrevue a été distrayante. Mon titre de Révérende Mère leur a inspiré quelque crainte sans doute, car ils sont restés fort polis. Ils sont restés une semaine, ne sont guère sortis du palais du Siridar (déserté depuis pas mal d'années maintenant). Ils sont repartis sans rien toucher ni tuer personne, tout ça pour ça !

9 shababa 10199, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : Depuis le départ de Myosine de Karpentek, il n'y a plus d'autorité officieuse sur Globarth XI. Je rougis de devoir l'admettre, mais en contradiction avec la politique de l'Ordre, moi et mes deux acolytes nous sommes résolues à assumer personnellement certaines attributions autrefois dévolues au Siridar. Il s'agit principalement de signer des sauf-conduits pour les personnes désireuses de quitter ce trou à rat. J'ai en outre entamé la rédaction d'un mémoire sur les champignons des grottes du Poncassan, il y en a une surprenante variété. Je vous tiendrai au courant de l'avancée de ces travaux. Avec régularité.

28 ahnousha 10209, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : Les locaux de l'école se trouvant dans une partie désertée de Shobor, ce qui était peu pratique, j'ai pris le parti de la relocaliser dans une ancienne mercerie du centre-ville, juste sous les remparts du palais du Siridar (dont une partie s'est effondrée cet automne). J'ai installé hier une belle pancarte "Bene Gesserit" au-dessus de la porte. Je suis flattée d'apprendre, par votre dernière communication en date, que mon mémoire a été primé par la Société Mycologique du Bene Gesserit, même si j'ai pu déceler une certaine ironie dans le message. Sinon, vous vous amusez bien avec les Atreides ? Il paraît qu'une Abomination exerce la régence, ça doit être passionnant. Dans l'attente impatiente d'avoir de vos nouvelles...

4 baboulou 10221, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : Tiens, ce matin, j'ai utilisé ma discipline prana-bindu à bon escient : il y avait une pièce de dix qui a sauté du monnayeur de la machine à café, parce que j'avais mis deux pièces de vingt szentyms et que le café c'est trente szentyms, du coup il rend une pièce de dix, c'est logique. Eh bien, elle a sauté, elle est tombée sur la tranche, et elle a continué à rouler droit vers le dessous de la machine ! Et dans un réflexe d'une rapidité insensée, je l'ai clappée par terre avec le pied ! C'est ça, l'entraînement Bene Gesserit. Sinon, votre Empereur-Dieu, ça se passe comment ?

15 golo 10227, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : Salut, c'est Juju. Une Truitesse peu commode sort de chez moi. Je me souviens, quand le premier Globarthien m'a donné du "Majesté", ça m'a fait bizarre. Et puis, c'est devenu de plus en plus fréquent. Quelques années plus tard, j'ai arrêté de les corriger. Mais qu'une Truitesse envoyée par l'Empereur m'appelle comme ça, ça fait zarb quand même, je me suis pas engagée au BG pour finir reine d'une planète quasi-déserte. A part Shobor, il y a, sur toute Glob, trois autres villes, pas vraiment des métropoles d'ailleurs, une centaine de villages, et puis, de la steppe, des forêts, des forêts et des steppes. Si on est cent mille, c'est bien le Shaïtan. Bref, c'est pas que je m'emmerde... Au fait, je n'ai pas reçu ma dotation de mélange depuis un moment.

30 yabadabadou 10235, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : Désolée de répondre un peu en retard à votre dernier courrier, qui l'était encore plus. Foona (la Truitesse) et moi-même nous sommes trouvé bien des points communs. En premier lieu donc, on s'emmerde. Comme on était toutes les deux à se faire chier à cent mètres de distance, on a décidé d'emménager ensemble. Aussi, je lui apprends quelques petits trucs de BG, et elle, elle me montre des techniques de combat de Truitesse. C'est fascinant tout ce que j'ai appris en quelques mois, ça m'a ouvert d'autres horizons. Du coup, on a rouvert une école genre prana-bindu pour les gamines du coin. Et puis, pour le mélange, plus la peine d'en envoyer, figurez-vous qu'une sorte de champignon des grottes du Poncassan produit naturellement un substitut acceptable. Ne me demandez pas comment j'ai découvert ça...

1e prurit 10240, rapport de la Révérende Mère Tribulus Juliette Marbouk au Chapitre : Bon, n'ayant pas de réponse à nos derniers messages, Foona et moi, on a décidé de faire comme si c'était OK, on va fonder un clan autonome. Globo, c'est plus qu'un nid à clodos, alors on a pris un transport "off Guilde" en partance pour n'importe où, avec nos deux douzaines de nanas et nos champignons, pour s'implanter dans un environnement plus motivant. J'espère que ce message vous arrivera et ne se perdra pas dans la bureaucratie du BG. Bien à vous : Honorée Matriarche Tribulus Juliette Marbouk.
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments