aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Grattage de cailloux

C'est sûrement symbolique que le radiotélescope d'Arecibo se soit effondré au moment même où les Chinois posaient leur atterrisseur sur la Lune.



Chang'e-5 n'est pas un atterrisseur à la con qui va faire bip bip deux heures avant de rendre l'âme. C'est un gros machin de huit tonnes, composé de trois parties : un module de transfert contenant un moteur et du carburant, un module de descente qui s'est posé sur la Lune et gratter la surface, et un module de remontée, qui va emporter les échantillons jusqu'au module de transfert, puis ranger les échantillons dans ledit module, lequel va revenir vers la Terre. Les cailloux vont ensuite être éjectés dans une petite capsule qui retournera sur terre, normalement dans les steppes du nord-est de la Chine.

Il n'aura échappé à personne que cette architecture est très compliquée pour un simple retour d'échantillons, et qu'il aurait sans doute été bien plus facile de faire un retour direct depuis la Lune jusqu'à la Terre (comme ont fait les Russes dans les années 70). Une architecture qui est la même que celle des missions Apollo mais c'est sans doute un hasard.




Où je découvre que Melissa Bonny parle français en fait...
Tags: science
Subscribe

  • Veuillez prendre connaissance de la dernière circulaire de la RH

    Arch Enemy a sorti une nouvelle chanson pour la première fois depuis quatre ans, youpie ! Je vous invite à jeter un oeil aux paroles et à vous…

  • Guess the company

    Alors c'est vrai, une compagnie aérienne qui attache ses passagers avec du ruban adhésif, c'est pas terrible. Mais c'est toujours mieux qu'une…

  • Aaaaand here we go again...

    " Et encore bravo, René Biafine, pour cette belle et prometteuse avancée dans la technologie ô combien utile de l'épluche-patate. Et maintenant,…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments